juin 24, 2024

Fédération

Fiche technique :

Création : Dimitri Perrier, Matthieu Verdier

Illustrations : Miguel Coimbra

Joueurs : 2 à 4

Durée : 30min/joueur

Type/public : Réflexion/Expert

Mode de jeu : Compétitif

Age : 14 ans

Mécaniques : Pose d’ouvriers, majorité, gestion de ressources

Première parution : 2022

But du jeu :

La Terre a enfin l’opportunité de faire partie d’une Fédération, un regroupement de planètes gouvernant une partie de l’univers. Mais une seule des délégations présentes aura le droit de la représenter… Serez-vous celle qui totalisera le plus de points pour obtenir ce privilège et guider notre monde parmi les Grands de l’univers ?

Résumé des Règles :

Chaque joueur place devant lui son plateau individuel comportant une piste d’Accréditation, des Missions Spéciales non libérées, des emplacements pour Médailles et Jetons Ambassadeur (deux de 1 voix, un de 2 voix et un de 3 voix). Tout le monde prend également un Vaisseau qu’il met dans son hangar.

Le plateau central est composé de deux carrés de 3 cases par 3, au dessus desquels se trouvent 6 pistes de Grands Projets, ainsi qu’un Grand Projet Sénatorial. Sous chacun des carrés, une tuile de Loi liée à une des 5 planètes fédérées. Les cases représentent une de ces 5 planètes ou une aile du Sénat.

Le plateau individuel du joueur Vert. A gauche, la piste d’Accréditation. A droite, les Jetons Ambassadeur, avec le verso en tout petit. Au centre, les Missions Spéciales (dont une est libérée sur la ligne 2) et les emplacements pour Médailles.

A son tour, le joueur place un de ses Jetons Ambassadeur (JA), côté Financement ou côté Vote, sur une case libre de son choix et effectue l’action. S’il a choisi la face Financement, qui vaut toujours 0 voix, il libère la Mission Spéciale correspondant à l’action sur son plateau individuel. S’il a choisi la face Vote, il peut lui adjoindre son Dé Assistant, s’il l’a, pour augmenter le nombre de voix. Les joueurs ont la possibilité, durant la partie, de récupérer des Jetons Altération qui permettent de remplacer temporairement la valeur et le bonus des JA.

Les cases en lien avec les planètes permettent d’effectuer l’action de la planète correspondante pour obtenir des gains tels que des ressources, de la production ou divers bonus, ainsi que de l’Influence. Lorsqu’un palier d’Influence est atteint, le joueur obtient la Médaille de cette planète. Les cases du Sénat proposent diverses options, comme le fait de gagner des Vaisseaux, de devenir le premier joueur de la manche suivante ou d’augmenter sa piste d’Accréditation.

Après avoir effectué son action, le joueur a la possibilité de réaliser une Mission, c’est-à-dire placer un Vaisseau de son hangar sur un emplacement Mission Spéciale libéré de son plateau individuel, s’il possède le niveau d’Accréditation nécessaire. Il applique alors le bonus de la case, à savoir rejouer une action ou gagner des Points de Prestige (PP).

Le plateau principal (zoom plus loin). Il est très grand et bien rempli !

Une fois son tour terminé, c’est au joueur suivant de placer un JA, d’effectuer l’action et ainsi de suite. Une fois que tous les joueurs ont posé leurs quatre JA, la manche s’achève. Tout le monde récupère ses gains de production et dépense un cristal en fonction de son niveau d’Accréditation. Ensuite, toutes les pistes Grands Projets montent d’un cran pour chaque JA côté Financement sous elles. Puis, pour chaque ligne de 6 cases (donc 3 cases côté gauche et 3 case côté droite), le joueur ayant le plus de voix remporte autant de PP que son niveau d’Accréditation. Enfin, pour chaque carré, l’on comptabilise les voix. La tuile de Loi du côté ayant le plus de voix est appliquée et les joueurs gagnent des PP selon leur Influence sur la planète concernée.

En fin de manche, dans l’ordre : le premier Grand Projet monte de 2 crans (deux JA côté Financement), le deuxième ne monte pas, le troisième monte d’1 cran, etc. Puis pour chaque ligne on compte les voix. Première ligne, Jaune a 3 voix et Rose n’en a qu’1, Jaune gagne autant de PP que son niveau d’Accréditation. Deuxième ligne, Vert l’emporte. Troisième ligne c’est Rose. Enfin, l’on compare les carrés. Dans celui de gauche il y a 5 voix, contre 9 à droite. C’est donc la Loi de droite qui est votée et tous les joueurs gagnent 2 PP par Influence qu’ils ont sur la planète violette.

Tout le monde récupère ses JA, l’on change les tuiles de Loi et une nouvelle manche débute. Le premier joueur place un de ses JA et ainsi de suite. Une fois la 5ème manche terminée, les participants gagnent des PP en fonction du nombre de Médailles qu’ils possèdent, des ressources qui leur restent et des pistes de Grands Projets dont on a atteint le bout (pour faire simple, les Grands Projets sont liés à une planète et un Grand Projet validé donnera des PP au participant ayant le plus d’Influence sur la planète concernée). Le joueur totalisant le plus de PP est le vainqueur !

Avis :

Fédération est un jeu qui a excellente presse dans la sphère des amateurs de jeux dits experts, l’un des auteurs étant justement responsable d’un prix ludique récompensant des jeux de cette catégorie. Mais mérite-t-il sa réputation ?

La planète Atalum où l’on récupère des Erudits aux effets variables. Chaque tuile donne 1 Influence.

Le premier constat avant même l’ouverture de la boîte est le poids de celle-ci. Elle est bien remplie et le matériel est foisonant ! Nous avons évidemment les différents plateaux (dont des double couche pour ceux individuels), mais aussi pas mal de jetons et de tuiles pour les ressources, les éléments liés aux 5 planètes, ce qu’il faut pour jouer à moins de 4 participants, etc. De petites boîtes transparentes en plastiques sont incluses, permettant un rangement rapide mais surtout de donner directement à chaque joueur tout ce dont il a besoin pour sa partie, ce qui est appréciable. Notons également la présence d’aides de jeu, très utile par exemple pour se souvenir des différentes étapes d’une fin de manche. La version Deluxe remplace notamment la plupart des jetons en cartons par du bois pour les Médailles et par du plastique (style jetons de poker pour les JA par exemple, très agréables à manipuler).

La planète Arratooine. Les joueurs peuvent y commercer et échanger des ressources contre d’autres. Chaque comptoir basique donne 1 Influence, chaque comptoir avancé en donne 2.

A la lecture des règles et en observant le matériel, l’on remarque plein d’easter eggs, de petites références à des oeuvres de la pop culture (la planète désertique Arratooine, mix d’Arrakis et Tatooine, etc). En ce qui concerne le design et le graphisme, le jeu est plutôt beau et l’iconographie est très claire. Au cas où, un rappel de cette dernière se trouve au dos de la règle.

Niveau gameplay, l’on peut dire que « choix » est le maître mot : nous avons de micro-dilemmes à résoudre en permanence.

A commencer par l’action à entreprendre. Evidemment, cela va dépendre du moment de la partie, du bonus que l’on cherche à obtenir, de la planète dont nous visons la Médaille, etc. A ce sujet d’ailleurs, être premier joueur est d’une grande importance, aussi est-il primordial d’avoir le bon timing lorsque l’on veut récupérer le jeton premier joueur grâce à l’action correspondante (qui permet en plus de récupérer une Médaille de notre choix). Si on attend trop, un autre pourra prendre cet emplacement avant nous et nous laisser à la dernière place de la prochaine manche. Si on y fonce de suite, l’on risque de passer à côté d’une action décisive qui pourrait nous faire gagner pas mal de points ou qui aurait empêché un adversaire de faire de même.

Une fois l’action sélectionnée, il faut choisir le côté du JA. Le côté Vote permet de prétendre à une récompense en PP en fin de manche, à deux reprises : sur les lignes et sur le carré. Il faut donc prendre en compte les voix déjà en place et les deux Tuiles de Loi pour savoir si l’une nous arrange plus que l’autre et faire pencher la balance le cas échéant. Le côté Financement, quant à lui, donne accès à une Mission Spéciale et permet de faire monter les pistes Grands Projets. Il s’agit donc plutôt de gagner des PP en fin de partie qu’entre les manches. Pour chaque Grand Projet qui aboutit, le joueur ayant le plus d’Influence sur le critère concerné gagne des PP. Si j’ai envie d’effectuer une action sous une piste correspondant à une planète pour laquelle les autres joueurs ont plus d’Influence que moi, je vais peut-être vouloir ralentir la progression de ladite piste, quitte à me refuser la libération d’une Mission Spéciale en plaçant mon JA côté voix.

Et quand on a choisi le côté, il faut encore sélectionner la valeur : le JA à 3 voix donne une ressource importante s’il est placé côté Financement, et chaque joueur n’en possède qu’un. Si l’on a besoin de cette ressource pour telle ou telle action, l’on sait que l’on ne pourra pas utiliser ces voix.

Enfin, les participants ne peuvent posséder que 8 vaisseaux chacun et toutes les Missions Spéciales sont à usage unique durant la partie. Il y en a 12 que l’on peut réaliser, toutes ne seront donc pas appliquées… En bref, la moindre décision peut avoir son importance, aussi est-il judicieux de bien peser le pour et le contre de chaque action (sans pour autant entrer en Analysis Paralysis). Un dernier petit mot au sujet du gameplay, la piste d’Accréditation : il n’est pas nécessaire de la monter (il y a 5 niveaux au maximum), mais en le faisant, l’on peut non seulement débloquer une Médaille, mais aussi une Mission Spéciale particulière : la tuile Deep Space. Le premier à l’atteindre peut choisir sa tuile avant les autres et obtenir un avantage non négligeable, pouvant renverser le cours d’une partie.

La planète  Néo. Chaque étape donne des ressources et la dernière atteinte correspond à l’Influence obtenue.

Côté rejouabilité, il y a de nombreuses stratégies possibles, si bien qu’il est difficile d’en faire le tour. Toutes sont virtuellement viables, tout dépend évidemment de nombreux paramètres comme la Tuile de Loi en présence, l’ordre dans lequel les joueurs effectuent leurs actions, etc. Mais il est possible d’axer notre partie sur une stratégie différente à chaque fois et de s’en sortir. Le plateau principal est recto verso, l’ordre des cases et des Grands Projets étant différent d’un côté à l’autre, il faudra donc s’adapter en fonction. Les tuiles et jetons disponibles sur chacune des planètes – sauf une – peuvent également varier lors de la mise en place.

La planète 6Moon. Chaque étape permet de récupérer des Jetons Altération qui remplacent la face du JA joué et la dernière atteinte correspond à l’Influence obtenue.

Les interactions sont toutes indirectes mais elles sont nombreuses. La plus évidente, comme pour la majorité des jeux de placement d’ouvriers, est qu’une place prise par un participant ne peut plus être utilisée. Le tempo et le timing sont donc très importants, il faut faire de son mieux pour se placer au bon endroit au bon moment pour pouvoir faire les actions que l’on veut sans que les autres nous empêchent de mener à bien notre plan. Un autre aspect qui entre en compte en terme d’interactions est celui de la course aux Médailles, même s’il est possible d’en gagner une grâce à l’action Sénat permettant de devenir premier joueur. Ce qui revient un peu à cette notion de timing exposée au dessus. Il y a aussi, évidemment, les votes de fin de manche. Il peut être judicieux de placer un JA pour gagner un vote ou empêcher les autres de gagner plus de PP que soi. En clair, il est impossible de jouer dans son coin, il faut tenir compte de tout ce que font les autres pour les empêcher de prendre l’avantage tout en jouant pour soi.

La planète E81216. L’on y créé de petites Structures qui donnent un gain de Production et 1 Influence, ou des Mega Structures qui donnent des PP et 2 Influence.

Lorsque l’on joue à moins de 4 joueurs, quelques ajustements sont à prévoir au début de chaque manche : des tuiles sont révélées, indiquant quelles actions sont inaccessibles et combien de votes le joueur fictif possède. La prise en charge n’est pas trop lourde, et même si le jeu prend tout son sens à 4, avoir moins de participants n’est pas très handicapant.

Le thème est bien rendu, même si le jeu aurait pu en avoir un autre sans que cela change trop le gameplay et l’immersion (d’ailleurs un thème Rome Antique était présent lors des premières versions). Force est de constater que cela fonctionne très bien. La thématique spatiale permet d’avoir des environnements divers, des extraterrestres variés et des références à différentes oeuvres de science-fiction.

Etant donné que l’un des auteurs fait partie des responsables du prix du Diamant d’Or (prix récompensant des jeux dits experts), il a été décidé que ce jeu ne participerait pas à l’édition 2022. Néanmoins, Fédération a obtenu une nomination à l’As d’Or Expert 2023 et a fini 2ème (à une voix près !) lors de l’Expert Game Award 2022.

Beau, plutôt immersif, plein d’interactions et de façons de jouer, Fédération est une réussite à tous les niveaux. S’il est catégorisé expert, sa prise en main reste relativement simple pour son public mais il jouit d’une grande profondeur. Et vous, ferez-vous partie de la grande Fédération galactique ?

Note : 19/20

Par Flippy Who

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.