janvier 28, 2022

Don’t Look Up – Déni Cosmique – Si Près de la Réalité

Titre Original : Don’t Look Up

De : Adam McKay

Avec Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence, Meryl Streep, Cate Blanchett

Année : 2021

Pays : Etats-Unis

Genre : Comédie

Résumé :

Deux piètres astronomes s’embarquent dans une gigantesque tournée médiatique pour prévenir l’humanité qu’une comète se dirige vers la Terre et s’apprête à la détruire.

Avis :

Dans le paysage du cinéma américain, il y a un cinéaste qui sort du lot depuis un petit bout de temps. D’abord considéré comme l’un des papes de la comédie US, Adam McKay, au cours des années 2010, a pris un tout autre virage et s’est fait bien plus politique. Des œuvres comme « The Big short » et surtout « Vice » décrivent avec piquant les maux de notre société. Avec ce virage, Adam McKay s’est alors posé comme l’un des cinéastes contemporains les plus intéressants à suivre.

Trois ans après avoir fait le portrait de Dick Cheney dans le féroce « Vice« , Adam McKay est de retour (malheureusement sur Netflix) avec un nouveau film et autant le dire de suite, le réalisateur se fait encore plus féroce et virulent envers notre époque. Comédie lunaire, « Don’t Look Up, Déni Cosmique » est l’une des dernières claques de cette riche année 2021. Adam McKay livre un film fou, devant lequel on ne sait si l’on doit en rire ou en pleurer tant le film est au final terrifiant de justesse sur notre époque. On en ressort confus, hanté par les bêtises de ce film et plus largement par la bêtise humaine. Bref, Adam McKay a encore une fois frappé et il a frappé très fort !

Le Docteur Randall Mindy et son élève en astronomie Kate Dibiasky ont fait une découverte terrifiante. On peut même parler de la plus terrible des découvertes. En observant les étoiles, l’étudiante a découvert une énorme comète et cette dernière se dirige tout droit vers la Terre. La comète entrera en collision avec notre planète dans un tout petit peu plus de six mois et elle éliminera toute vie sur Terre. D’emblée, le docteur et l’étudiante préviennent les instances plus hautes qu’eux, mais très vite, ils vont malheureusement découvrir que personne ne les prend au sérieux. Et pire encore, quand enfin ils vont être écoutés, c’est pour de toutes autres raisons…

« Don’t Look Up, Déni Cosmique« , ou la grande et tristesse messe de Adam McKay qui livre là un film à charge contre le monde d’aujourd’hui. On aurait adoré que « Don’t Look up … » ne soit qu’une comédie comme le metteur en scène savait si bien les faire à l’époque de « Frangins malgré eux« , mais malheureusement, on est très loin de ça, et si le film de Adam McKay nous fera clairement hurler de rire, en réalité, il est bien plus terrifiant qu’il n’en a l’air.

Avec cette idée de comète qui fonce tout droit sur la Terre, prête à anéantir toute vie, le réalisateur nous entraîne de ce qui se pose comme son film le plus sévère et le plus pessimiste. Politiques, médias, réseaux sociaux et l’être humain, ici, tout le monde en prend pour son grade dans un film qui ne cesse de se faire tristement surprenant. Doté d’un scénario qui est un véritable petit bijou en la matière, il est difficile de ne pas y faire des parallèles avec notre monde et la situation d’aujourd’hui. Franchement, on peut remplacer cette comète par bien des sujets et ça fonctionne à la perfection. L’argent, la célébrité, le show, les intérêts personnels, la fausse vérité, et les prétextes, l’appui de certains médias, l’idée de pensée et la libération de la parole, autant de points sur lesquels « Don’t Look Up … » (clairement, ne lève pas les yeux) appuie avec brio, pour ne pas dire génie.

Si Adam McKay tient son idée et sa satire jusqu’au bout, il pousse le bouchon plus loin encore en livrant un film brillant dans sa composition et sa caricature qui force le trait pour mieux en faire ressortir toute la bêtise de ses personnages. Sa mise en scène est millimétrée et oscille parfaitement entre la comédie, le drame et bien sûr l’émotion, car oui, « Don’t Look Up … » arrive à se faire touchant à la fin. Puis derrière tout ça, le réalisateur n’oublie jamais d’offrir un pur divertissement, avec ce qu’il faut de loufoquerie et de spectacle pour nous amuser. Franchement, il y a tellement de scènes qu’on retient et qui nous hantent après ce film pour tout un tas de raisons.

Enfin, pour faire ressortir encore mieux ses personnages, Adam McKay s’offre une galerie de stars qui sont tous habités par leur personnage. Si l’on pourrait tous les citer tant chacun trouve divinement sa place, il est vraiment qu’on a surtout tendance à être ébloui par un Leonardo DiCaprio au sommet, une Jennifer Lawrence touchante, une Meryl Streep hilarante et terrifiante à la fois et un Mark Rylance insupportable de légère arrogance.

Bref, dans le paysage du cinéma 2021, Adam McKay vient de lâcher la dernière météorite qui vient tout ravager sur son passage. Féroce, acerbe, piquant, énervé et tristement réaliste, « Don’t Look Up, Déni Cosmique » est un film perturbant, car comme je le disais plus haut, au final, on ne sait pas si l’on doit en rire ou en pleurer tant cette critique de société sonne vraie. Décidément, Adam McKay est un homme brillant et le seul regret que j’ai face à ce film, c’est de ne pas l’avoir découvert sur grand écran, car tout ici appelle la salle obscure.

Note : 18/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.