novembre 30, 2021

Chrysalide T.01 – Les Clefs Perdues – George Lerouge – Chasser la Noirceur

Auteur : George Lerouge

Editeur : Les Editions Malysa

Genre : Fantasy

Résumé :

La Noirceur, l’essence du mal. Cette substance visqueuse et sombre est apparue à la surface des trois Mondes au temps des Anciennes Guerres. Ce poison s’est infiltré telle l’eau sur un sol aride dans le cœur des êtres, brisant l’équilibre que les Anges et les Dieux cherchaient à maintenir. Sur Terre, le chaos engendré a forcé les peuples doués de magie à se réfugier sur l’Île, un continent caché au milieu de l’Atlantique où la magie a perduré, alors qu’ailleurs, elle a été oubliée. Des milliers d’années plus tard, la Noirceur a continué de se répandre. Au cœur du royaume des Fées, Sophia, Lily, Victor et Pierre vivent reclus dans une ferme. Enlevés lorsqu’ils étaient nouveau-nés, ils sont séquestrés par un Magicien cruel qui attend l’éveil de leur pouvoir. Mais avant que ce dernier ne puisse accomplir son dessein, les enfants parviennent à s’enfuir, prêts à affronter les dangers d’un monde qui leur est inconnu.

Avis :

Quatre adolescents pas comme les autres

Les clefs perdues, le premier tome de la série Chrysalide, nous plonge dans un univers de fantaisie enchanteur, aux multiples espèces, pouvoirs magiques et conflits politiques variés. On a l’impression de retrouver tous les codes que l’on connait déjà et, en même temps, l’histoire regorge d’aspects inédits, novateurs. Des peuples surnaturels, déjà bien repris dans d’autres œuvres, nous accueillent, et de nouvelles créatures nous surprennent. Petite mention spéciale pour les fées, un groupe que l’auteur a su remanier, pour nous les présenter sous une autre forme. C’est très réussi et agréable.

Plutôt pour adolescents, bien qu’il plaira aussi aux adultes férus du genre, il met en scène quatre jeunes pas comme les autres. Petit à petit, le roman va nous apprendre à les connaître, à les apprivoiser. Ils s’avèrent tous très différents mais complémentaires, et leurs émotions, comme leurs maladresses ou choix, font toute la force de cette aventure attachante. On rit avec eux, on pleure quand ils souffrent et le temps suspend son cours lorsqu’ils doivent affronter leurs pires ennemis. Et le récit n’en devient que plus intéressant encore quand ces héros se voient combattre leurs démons intérieurs. La fin du roman les entraîne dans une mission tortueuse, plus complexe que les autres ; leurs esprits et caractères sont mis à rude épreuve. La profondeur qu’ils dégagent alors transperce les pages et nous les rend plus fascinants encore.

Ce travail dans les émotions, ce réalisme, aurait été bienvenue plus en amont. Les premières parties du roman apparaissent parfois fades, ou trop lisses et attendues. Les dernières pages donnent heureusement envie de continuer l’aventure et de se laisser surprendre. Les héros ont grandi, se sont endurcis et ont muri. Une évolution plaisante, bien ficelée. A l’identique, les personnages de second rang se montrent plus ensorcelants sur la conclusion.

Des ennemis qui manquent de caractère

Les figures malfaisantes restent vraiment ancrées dans une seule et même direction. Elles manquent de côtés plus gris, au contraire de personnages secondaires qui, de prime abord, nous paraissent insaisissables. Ceux-là, ni gentils ni méchants, s’avèrent plus intéressants et entraînent surtout des situations inattendues. Au fil du récit, ils choisissent leur camp, se trompent ou reviennent sur leurs décisions. On aime les détester quand ils font les mauvais choix, on aime les adorer quand ils se reprennent.

Les ennemis restent plutôt standards, basiques, comme certaines accroches politiques pas assez fouillées pour se montrer réalistes ou profondément convaincantes, voire révoltantes. La guerre apparaît plutôt comme un jeu, une chose peu sérieuse, aidée par des personnages caricaturaux qui ne nous charment pas. Le lecteur ne ressent pas suffisamment ce climat de tension, ce climat de violence ; des descriptions non explicites mais un peu plus précises auraient peut-être changé la donne, pour mieux s’immerger.

Une autre dimension divine mystérieuse

Tout au long du roman, des passages énigmatiques ouvrent la voie à une autre dimension, un endroit où des divinités observent de là-haut et décident. On ne comprend pas encore très bien les tenants et aboutissants d’une telle sous-intrigue, ni la véritable place de ces dieux dans le dessein de cet univers, mais leur parler, forme et charisme déteignent quand il s’agit de les mettre en scène. Leur force et puissance s’en ressentent et intriguent.

Du mystère et de la magie

L’auteur dose convenablement les mystères, les découvertes et le suspens. Le lecteur souhaite en savoir plus et mieux comprendre l’univers qui nous est offert. Certains dialogues manquent cependant d’accroche, d’un élément crucial pour nous les rendre plus percutants. Parfois, ils sont mêmes trop nombreux pour nous laisser apprécier la situation dans son ensemble.

La magie des éléments est décrite avec goût et belles images. On s’imagine très bien ce qui se passe ; les sortilèges lancés nous aident à l’évasion et au rêve.

En bref

  • Des personnages qui manquent de relief mais qui s’affirment à la fin du roman.
  • Un univers qui offre du déjà vu mais aussi des aspects inédits et enchanteurs.
  • Un quatuor agréable à suivre, complémentaire et soudé.
  • Une intrigue qui prend son temps mais qui se termine en beauté.
  • Des ennemis basiques, au contraire de personnages secondaires plus complexes et intéressants.
  • Un beau voyage pour les jeunes amateurs du genre, au côté de quatre héros forts et tourmentés.
  • Du rêve et de l’évasion.

Note : 14/20

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.