octobre 5, 2022

American Bluff

199998.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre Original: American Hustle

De : David O’Russell

Avec Christian Bale, Bradley Cooper, Amy Adams, Jennifer Lawrence

Année : 2013

Pays : Etats-Unis

Genre : Comédie Dramatique, Thriller

Résumé :

Un escroc particulièrement brillant, Irving Rosenfeld, et sa belle complice, Sydney Prosser, se retrouvent obligés par un agent du FBI, Richie DiMaso, de nager dans les eaux troubles de la mafia et du pouvoir pour piéger un homme politique corrompu, Carmine Polito. Le piège est risqué, d’autant que l’imprévisible épouse d’Irving, Rosalyn, pourrait bien tous les conduire à leur perte…

Avis :

Après une sacrée période à vide au milieu des années 2000, David O’ Russell est bel et bien de retour en force depuis ces dernières années. Oui, car depuis 2010 et son « Fighter » déjà avec Christian Bale et Amy Adams, le réalisateur nous a offert de bons films. Un an après « Happyness Theray » qui a valu l’Oscar de la meilleure actrice à Jennifer Lawrence, le réalisateur est de retour avec cette belle arnaque qui mélange comédie rétro et suspens.

Quand les bandes-annonces sont tombées, tout de suite « American Bluff » m’a accroché l’œil et c’est avec curiosité et envie que je me suis lancé dans ma salle obscure la plus proche pour aller voir le nouveau bijou du cinéaste et je n’ai pas du tout été déçu, car le réalisateur nous a fait- là un excellent divertissement.

097154.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

New York, les années 70. Un look quelque peu has-been, gras du bide et moumoute sur la tête, avec ce look particulier, Irving Rosenfeld est pourtant un escroc très doué dans son domaine, qui a l’intelligence de ne pas viser trop haut. Un jour il rencontre, lors d’une piscine party, Sydney Prosser. Une femme talentueuse, qui va se révéler être tout aussi douée que lui dans le domaine de l’arnaque. Ensemble ils vont plumer beaucoup de monde, jusqu’au client de trop. Ce dernier étant un agent du FBI.

Pour s’en sortir, les deux escrocs sont obligés d’accepter un marché. Ensemble ils vont être obligés de faire tomber plusieurs autres escrocs pour être relaxés. Mais cette affaire va prendre des proportions inimaginables et faire éclater l’un des plus gros scandale dans le New York des années 70.

« American Bluff » ou le joli coup de bluff justement de David O’Russell. Ce film est un magouille terrible à laquelle je ne m’attendais pas et qui ne reflète absolument pas la bande-annonce. Il est tout simplement excellent et passionnant. Tiré de faits réels, comme c’est précisé de façon géniale au début du film, le réalisateur profite de ça pour nous offrir une bonne plongée rétro à la fin des années 70.

Le scénario est bien construit et tire beaucoup sur la comédie, ce qui n’a pas été pour me déplaire. Le film m’a accroché. J’ai trouvé l’histoire super, simple et complexe en même temps, c’est terrible à regarder. Le film tient en haleine sur tout son long, on reste un peu sur le qui-vive à se demander quand est-ce que cela va bien pouvoir foirer. L’intrigue est quelque peu décalée, dans un sens, elle m’a rappelée un peu « Crime, arnaque et botanique » de Guy Ritchie. J’ai adoré l’ambiance fun et disco qu’on y trouve. La reconstitution de l’époque est impeccable il y a quelque chose d’authentique qui se dégage des images. J’ai eu un gros coup de cœur pour les costumes du film, qui sont magnifiques, en particulier le look d’Amy Adams.

Personnellement, je suis entré de suite dans le film et il ne m’a plus lâché jusqu’au générique final.

Le film est peu long, mais on ne s’ennuie pas devant, il y a peut-être quelques petites scènes qui sont trop étirées, mais comme on s’amuse devant ce micmac, ce n’est pas bien grave. Les images sont belles, encore une fois David O’Russell nous prouve qu’il est un faiseur de belles images en particulier une scène de boite de nuit qui est sublime, un peu poisseuse, mais avec une ambiance de folie. D’ailleurs pas mal de scènes bénéficient de cette ambiance de folie.

Pour donner vie aux personnages de son film, David O’Russell a fait appel à des habitués de son cinéma. On retrouve Bradley Cooper et Jennifer Lawrence le couple star de son précédent film, tout comme Robert de Niro pour un petit rôle. Christian Bale aussi, méconnaissable et très drôle. Amy Adams qui irradie chacune de ses scènes, la star du film, c’est bel et bien elle à n’en pas douter. Elle est captivante et l’on ne voit qu’elle.

On accueille aussi Jeremy Renner dans le rôle d’un élu très « choucrouté ». Un petit rôle pour Alessandro Nivola, mais aussi Michael Peña (assez improbable) et une apparition de notre Saïd Taghmaoui national.

342948.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

« American Bluff » marque la troisième réussite coup sur coup de David O’Russell, qui est passé du statut de paria aux Etats-Unis à celui de réalisateur à Oscars, parce qu »American Bluff » fait partie des favoris de la cérémonie américaine.

J’ai très très hâte de voir le suivant maintenant.

Note : 16/20

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=yvR65GLENLA[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.