novembre 29, 2021

Ce qu’il Reste Après Tout – A.L. Jean

Auteure : A.L. Jean

Editeur : Auto-édition

Genre : Récit de Vie

Résumé :

À l’aube de leur vingtième anniversaire de mariage, Victoire et Clément n’ont en apparence plus rien en commun. La vie et ses épreuves les ont progressivement éloignés et leurs trois enfants semblent être le dernier lien qui les retient encore un peu l’un à l’autre.
Une crise sanitaire sans précédent vient pourtant bouleverser leur quotidien et les amène à reconsidérer complètement leur façon de vivre…
Entre la crise d’adolescence de leurs aînés, l’immaturité affective de leur petite dernière et les infranchissables silences qui les séparent, parviendront-ils à passer outre les blessures du passé pour enfin réussir à se retrouver ?

Et si la vie vous offrait une chance de tout recommencer, seriez-vous prêts à la saisir ?

Avis :

Ce qu’il reste après tout parlera à tous. L’auteure se remémore une période délicate de ces derniers mois : le confinement. Elle l’aborde avec douceur et bienveillance, avec amour et intelligence, et surtout avec originalité et positivité ! Nous suivons une famille somme toute « normale », dont les différents points de vue s’enchaînent à tour de rôle. Petit à petit, le lecteur s’attache à ces personnages, grâce à une narration efficace et profonde, qui s’intéresse à la psyché de ses héros, même à celles des plus jeunes du roman.

Un récit contemporain de toute beauté, intense et poignant. Un livre qui vaut vraiment le détour !

Un sujet délicat très bien amené

Graine après graine, page après page, l’auteure distille ses messages, ses réflexions sur l’humanité, la société, l’école, la famille, le couple, les relations, l’acceptation, et la communication. Tout y passe. Plus le lecteur avance, plus il s’accroche aux protagonistes, plus le quotidien de la famille se complexifie, se densifie, plus les révélations et rebondissements pleuvent. Le rythme et la construction progressent avec nous, pour nous. Nous vivons avec cette famille, nous en constituons un membre à part entière. Tout est bien dosé, réfléchi, cohérent et réaliste. Un film passionnant se déroule sous nos yeux. L’auteure maîtrise son propos d’une main de maître ! Certaines des situations perturbent car nous les avons vécues, certaines des réflexions des personnages émeuvent car nous les avons ressenties.

Ce qu’il reste après tout fait du bien, surtout alors que nous avons tous vécu ces restrictions. Cela nous aide à mieux se souvenir, à mieux accepter et à songer à l’avenir. L’auteure nous offre ici un roman contemporain très bien écrit, intéressant et riche, qui ne laisse pas indifférent. Les tensions montent, les sujets perturbants parsèment les pages, mais la bonne humeur reste palpable, la douceur et la bienveillance nous enveloppent de son cocon rassurant. Le roman nous rappelle que la vie est belle. Merci.

Une famille comme les autres

Tous les membres de la famille nous touchent. Que ce soit le père qui travaille dur, la mère qui s’occupe d’une maison animée, le fils timide, l’adolescente rebelle ou la petite fille curieuse. L’auteure a su rendre ses héros réalistes et passionnants. Leur tristesse, leur joie, leurs doutes et angoisses, leur quotidien, leurs désœuvrements… Nous assistons à tout sans que l’ennui nous saisisse une seconde. Chacun a quelque chose à raconter, chacun possède une expérience unique, des sensations propres.

L’auteure a même poussé l’effort jusque dans le vocabulaire et les expressions. Ainsi, les plus jeunes s’expriment d’une manière différente face à celle de leurs parents, et la plus jeune des enfants nous livre ses pensées avec plus de familiarité et des mots que les petits emploient vraiment. Cette minutie particulière nous aide à plonger davantage dans le récit.

Les disputes, les non-dits, les mensonges, les froids, les colères, les ressentiments… Le lecteur ressent et vit intensément chaque instant. L’auteure aborde également des sujets douloureux comme la tromperie, le harcèlement ou l’angoisse. Elle les traite avec respect des personnages et de l’histoire, et surtout avec subtilité et perspicacité. Les dialogues sont vivaces, tout comme les réactions des protagonistes. L’auteure œuvre avec sensibilité pour que le lecteur se sente à la fois investi et apaisé. La narration à la première personne aide à créer un lien puissant avec les héros, à rendre ce récit pétillant de vie et d’espérance.

Un coup de cœur

Ce qu’il reste après tout est une vraie bouffée d’air frais, le roman d’une auteure talentueuse qui mérite que l’on s’attarde sur ses œuvres. Que vous soyez plutôt fan d’imaginaire ou d’anticipation, que vous lisiez habituellement peu de récits contemporains, cette histoire vous touchera malgré tout. L’émotion remplace l’action, les sujets forts abordés remplacent les mystères. Vous vivrez une aventure saisissante, un moment intime avec une famille aimante et soudée.

Les scènes du quotidien de ce foyer charment irrémédiablement. Les protagonistes nous ressemblent, font partie de nous. Une fois l’histoire démarrée, il est difficile de s’en détacher. Le roman délivre un message d’espoir, du bonheur à l’état brut, et des scènes lumineuses. Un coup de cœur comme il en existe peu, un hymne à la vie comme on en voudrait plus.

Ne passez pas à côté !

Note 20/20

La chronique vous a donné envie de lire le roman ? Cliquez ici https://bit.ly/3wwNITD pour l’acheter et soutenir vos chroniqueurs !

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.