juin 22, 2021

Des Secrets dans le Placard

Titre Original : Todos tenemos un muerto en el placard o un hijo en el closet

De : Nicolas Teté

Avec Facundo Gambadé, Maria Fernanda Callejon, Diego de Paula, Antonella Ferrari

Année : 2021

Pays : Argentine

Genre : Comédie, Drame

Résumé :

Manuel retourne dans sa ville natale pour célébrer l’anniversaire de mariage de ses parents, mais il désire en fait leur demander de l’argent pour déménager au Danemark avec son petit ami. La dernière fois qu’il a vu sa famille à Noël, il avait fait son coming out, ce qui avait tendu leur relation. Les plans de Manuel tombent à l’eau lorsque son petit ami décide de rompre à distance, ce qui le conduit à une forte remise en question. Au milieu des célébrations animées, ponctuées de secrets et de révélations, il va se rapprocher de ses parents et de ses frères, en particulier l’aîné, un célèbre joueur de tennis.

Avis :

Réalisateur argentin encore inconnu chez nous, Nicolás Teté, jeune metteur en scène d’une trentaine d’années, a déjà derrière lui une petite carrière. Scénariste, producteur, compositeur, et donc réalisateur, Nicolás Teté a débuté au milieu des années 2000 en tant que scénariste avant de passer à la réalisation en 2007 avec un court, puis en 2013 avec son premier long. Variant encore fiction et documentaire, le réalisateur compte aujourd’hui quatre films. S’intéressant encore et toujours à la famille, Nicolás Teté arrive au Festival Chéries-Chéris avec « Des secrets dans le placard« , un joli film qui s’arrête sur un jeune homme fraîchement « coming outé » et dont la famille n’a pas vraiment eu le temps d’aborder le sujet.

Tendre, beau, drôle, naturel, « Des secrets dans le placard » se pose comme une jolie petite surprise alors même qu’il demeure en un sens un film très classique et déjà vu. Tenu par un acteur divin, porté par un personnage très touchant, cette première incursion dans le cinéma de Nicolás Teté nous donne l’envie de découvrir ses œuvres précédentes et d’attendre les suivantes.

Manuel, vingt-cinq ans, a fait son coming-out auprès d’une partie de sa famille voilà quelques mois lors du dîner de Noël. Depuis, le jeune homme n’est pas revenu chez lui. Non pas que ses parents l’ait mis à la porte, c’est juste que Manuel habite à Buenos Aires pour ses études. C’est là que Manuel a fait la rencontre de Maximo, un jeune Danois en vacances. Maximo étant reparti au Danemark, Manuel aimerait beaucoup le rejoindre. Revenant chez lui, il va profiter de l’anniversaire de mariage de ses parents pour leur demander de l’argent afin de rejoindre l’homme de sa vie. Or, une fois chez ses parents, Manuel n’a pas prévu que Maximo le larguerait. Cette réunion de famille va alors être l’occasion de parler, de s’ouvrir et peut-être se réconcilier, si tension il y avait…

On en parle assez rarement, et c’est bien dommage, car le cinéma argentin est de ces cinémas qui lorsqu’on s’y attarde sont truffés de bons films. Comme ça à la volée, on pourrait parler du cinéma de Juan José Campanella, Santiago Mitre, Damián Szifron, Luis Ortega, Juan Solanas, Marco Berger, Carlos Sorín, Juan Vera, qui sont autant de cinéastes qui au cours des années 2010 ont su offrir d’excellents films qui souvent sont passés inaperçus ou n’ont pas eu l’intérêt qu’ils auraient mérité.

Présenté au Chéries-Chéris et sorti directement en DVD en Mars dernier, on pourra alors ajouter à cette liste le nom de Nicolás Teté qui avec ses « … secrets dans le placard » nous offre un bien joli film, qui parle parfaitement du coming-out, de l’acceptation « de la nouvelle » au sein d’une famille et plus largement encore, le réalisateur propose un film qui parle bien de la famille, de ses liens, ses amours, ses désaccords, de sa bienveillance et de ses déceptions aussi.

Il est vrai que lorsque l’on survole « Des secrets dans le placard« , le film de Nicolás Teté est terriblement classique dans son idée et ce qu’il va raconter. On a déjà vu ce genre d’histoire dans un bon nombre de films et de séries, mais quand celle-ci est bien racontée, et c’est le cas ici, malgré le côté déjà-vu et prévisible de son final, le film reste bon, touchant et même prenant.

« Des secrets dans le placard« , c’est un film qui en un sens se pose comme un voyage existentiel pour son personnage. Un voyage au cœur de sa propre famille. Avec ce film, Nicolás Teté va explorer avec délicatesse chacun des membres de cette famille. Une famille soudée, quelque peu surprise, voire peut-être abîmée par l’annonce faite quelques mois plus tôt, mais elle reste une famille débordante d’amour.

Alors que bien souvent, ce genre de trame donne naissance à des drames et des engueulades lourdes, Nicolás Teté a fait un autre choix pour raconter ses personnages. « Des secrets dans le placard » est un film qui prend le temps de regarder ses personnages justement. C’est un film qui prend le temps de les voir interagir entre eux sur plusieurs sujets. Certes, il y a un malaise, mais ce dernier est plus complexe qu’il ne le laisse paraître, et plus Nicolás Teté va développer cette famille, plus finalement son film se fait très touchant, car il résonne comme véridique et très beau, aussi bien dans sa démarche que dans la pudeur des sentiments qu’il montre. Ainsi, on se laisse complétement emporter dans cette histoire de famille et l’on adore les suivre.

Bien sûr, à travers cette famille, le personnage le plus intéressant sera celui de Manuel, car sa trajectoire et le voyage entrepris par le jeune homme, qui s’essaie à d’autres sentiers surprend. Un Manuel qui est d’ailleurs divinement tenu par Facundo Gambandé. Le jeune acteur est une petite bombe d’émotion, de naturel et de spontanéité et il se pose comme une belle découverte.

« Des secrets dans le placard » se posait donc comme un film tout fait et finalement, on s’est laissé surprendre. Certes, il reste assez classique, mais ça ne l’empêche pas de poser une belle vision, une belle approche et surtout de nous séduire, au point qu’aurait aimé passer plus de temps au sein de cette famille. Bref, ces « … secret dans le placard » est une bien jolie découverte à plus d’un titre et l’on a déjà hâte de découvrir un autre film, ancien ou à venir, de Nicolás Teté.

Par contre, le choix de cette affiche française est dommage, car elle ne rend absolument pas justice au film, qui est bien plus que deux mecs en slip sur un lit. Pourquoi se sentons-nous obligés de mettre des mecs à poil ou presque pour vendre du DVD. Le sexe n’est pas le sujet de ce film, même s’il y a du sexe évidemment, ce film parle avant tout de la famille. Pourquoi ne pouvons-nous pas avoir des affiches belles et travaillées ? Quand on regarde l’affiche originale, elle est bien plus parlante. Bref, c’était mon interrogation du jour.

Note : 16/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.