juin 25, 2024

Shrek 2

De : Andrew Adamson, Kelly Asbury, Conrad Vernon

Avec les Voix Originales de Mike Myers, Eddie Murphy, Cameron Diaz, Antonio Banderas

Année : 2004

Pays : Etats-Unis

Genre : Animation

Résumé :

Devenus de jeunes mariés, Shrek et Fiona rentrent de leur heureuse lune de miel. Ils sont invités par les parents de Fiona à venir dîner dans leur royaume, à Far Far Away. Mais ils ne se doutent pas que leur fille est devenue une ravissante ogresse…
Ce mariage met par ailleurs en péril l’avenir et les projets les plus secrets du Roi…

Avis :

Après quelques années passées comme animateur d’animation, Andrew Adamson, pour son entrée dans les années 2000, a endossé la casquette de réalisateur avec le premier « Shrek« . Pour la suite, le cinéaste a dit au revoir à sa coréalisatrice et il a accueilli Conrad Vernon, qui après deux courts-métrages s’attaque là à son premier long, et Kelly Asbury qui avait co-réalisé deux ans auparavant « Spirit, l’étalon des plaines« .

En Juillet 2001 sortait en grande pompe un dessin animé en 3D avec un Ogre vert, « Shrek« . Réalisé à l’époque par Andrew Adamson et Vicky Jenson, le film des studios Dreamworks trouva un très joli succès et si à la fin du métrage, l’aventure fut finie, Dreamworks voyait déjà la possibilité de faire des suites. Ainsi donc, voici que trois après « Shrek » « le premier », l’ogre vert et sa dulcinée se voient de nouveau embarquer dans des mésaventures. Empruntant les sentiers déjà laissés avec le premier opus, cette suite est tout aussi amusante et bienveillante. Sans pour autant que je sois un fan absolu, sans pour autant le porter à l’excellence comme on me l’a si souvent vendu, « Shrek 2 » se pose comme un bon petit dessin animé.

Shrek et Fiona vivent heureux dans les marais des bois enchantés. Fiona étant une princesse, il est arrivé le temps où ses parents ont décidé de rencontrer son mari. Ainsi donc, Fiona et Shrek sont invités en grande pompe dans le royaume de Fiona, Far Far Way. Mais si Fiona est heureuse de présenter Shrek à ses parents, au royaume, personne ne se doute que Shrek et Fiona sont des ogres qui font peur. Et parmi toutes les personnes du royaume, la bonne fée, marraine de Fiona, est celle qui va le prendre le plus mal…

Après donc le succès du premier film, Dreamworks a débloqué les moyens pour que soit réalisé une nouvelle mésaventure pour le couple d’ogres le plus connu d’Hollywood.

Ainsi, « Shrek 2 » se veut plus grand, plus fou, plus référencé, plus aventureux, et plus drôle et dans un sens, c’est bel et bien ce qu’il va être. « Shrek 2« , comme son titre l’indique, est deux fois plus de tout ce qui fait l’univers de « Shrek« . Tenant une intrigue amusante, prônant de très jolies valeurs comme l’amour et la tolérance, « Shrek 2« , c’est une intrigue qui va être pourtant quelque peu décevante, dans le sens où tout ceci est quand même terriblement convenu et sans grande surprise. Alors certes, il ne faut pas perdre l’objectif que « Shrek » est un film et un héros qui est destiné aux enfants, mais malgré ça, et malgré quelques originalités dans l’intrigue, notamment l’idée que la méchante du film soit la Bonne Fée, l’histoire de ce deuxième opus reste déjà vue. Et d’ailleurs, elle est tant déjà vue qu’on a l’impression, un peu comme on pouvait déjà l’avoir sur le premier film, que les scénaristes et autres réalisateurs comblent le tout en nous offrant un film sur-référencé. Un film qui n’arrête pas une minute, s’amusant des codes du cinéma et des genres et parodiant tel ou tel film, tel ou tel personnages. C’est vrai que c’est amusant, c’est souvent très bien trouvé et au-delà de ça, on peut même regarder « Shrek 2 » avec l’idée de trouver et débusquer toutes les références.

On ajoutera à cela que ce nouveau film fait entrer toute une galerie de personnages assez sympathiques et plaisants. Les parents de Fiona et tout ce qui tourne auprès de son père. La Bonne Fée comme je le disais et son fils, Charmant… Puis bien sûr, il y a celui qui pique la vedette à tout le monde, Le Chat Potté, génialement vocalisé par Antonio Banderas. En un sens même, ce dernier personnage est celui qui mettra pas mal de piquant dans ce deuxième « Shrek » et l’on adore le suivre, comme on adore attendre sa prochaine réplique ou vanne, qui on l’espère, sera toujours plus drôle et fun que la précédente.

Du côté de la réalisation, les trois réalisateurs ont vu quelque chose de plus grand et le film, simplement en termes d’aventure, nous offre un rythme soutenu. « Shrek 2 » est bourré de magie, de sortilèges, de combats, et bien sûr de chansons et de comédie. Adamson, Asbury et Vernon conjuguent très bien le tout, et même s’il ne faut pas nier que le film ait pris un petit coup de vieux, il demeure néanmoins entraînant, amusant et plus largement plaisant.

Reste malgré tous ces bons points et d’autres encore, que comme pour le premier film, « Shrek 2 » reste trop simple dans ce qu’il raconte et l’ensemble manque de mordant et surtout de surprise. Certes, c’est amusant et l’on se laisse très volontiers prendre au jeu, mais a contrario, et surtout face à tout l’engouement que « Shrek » a pu susciter, ce côté déjà vu et sans grande surprise de son intrigue place le métrage du côté des films sympathique à regarder, mais jamais plus.

Note : 13/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.