décembre 1, 2021

Cyclone – Chiara Nataine

Auteure : Chiara Nataine

Editeur : Auto-Edition

Genre : Romance

Résumé :

Oublier son premier amour n’est jamais simple. Ce n’est pas Léopoldine qui prétendra le contraire.

Après une histoire passionnelle et une séparation brutale, la jeune femme est incapable de tirer un trait sur Malo. Son départ l’a laissée apathique et vide. Terriblement vide.
Pourtant, quand la rentrée à la fac arrive, Léo n’a plus le choix : elle doit sortir de son hibernation. Elle se raccroche alors aux deux seules personnes que son idylle fusionnelle n’a pas sorties de sa vie. Marie, la copine délurée, et Alex, le protecteur de l’ombre.
Sauf que ce dernier n’a plus rien à voir avec le garçon jovial qu’elle connaissait, et la distance qu’il lui impose la perturbe plus qu’elle ne le voudrait.
En tentant de renouer avec lui, Léo va se heurter à une réalité qu’elle se refusait d’affronter…

Et si son histoire avec Malo n’était pas aussi douce qu’elle se le répétait ?

Elle pensait pouvoir souffler à ses côtés, mais Alex va déclencher un cyclone dans sa vie.

Avis :

Cyclone devient rapidement addictif si l’on n’y prend pas garde. Les personnages adolescents, même s’ils peuvent parfois agacer, nous ressemblent tant qu’on s’y attache sans commune mesure. Les sentiments et émotions transparaissent à merveille dans les pages, que ce soit du point de vue de Léo (pour Léopoldine) ou d’Alex.

Le lecteur se prend au jeu, même s’il sait très bien où l’auteure veut en venir. Clairement, l’histoire d’amour se perçoit à des kilomètres. Pourtant, quelques rebondissements, et les caractères forts des personnages, nous entraînent dans une belle histoire émouvante. Cyclone est le genre de roman à lire pour se faire plaisir, aller mieux, vivre une idylle mouvementée mais excitante, captivante et émoustillante.

Un livre pour dénoncer et aider

Cyclone raconte l’histoire d’une jeune fille qui a subi des violences physiques et morales, de la part de son ex-compagnon. Léo a souffert, s’est soumise sans forcément s’en rendre compte, et doit surmonter sa nouvelle vie, seule. Sa reconstruction en douceur est intéressante, habilement mise en scène. Bien que certains lecteurs pourraient y lire de l’exagération, y percevoir des attitudes fausses, Léopoldine agit de façon atypique, animée par un passé tumultueux, des complexes délicats, des douleurs particulières. Il faudra du temps pour les refermer, du temps pour guérir et surtout accepter de s’être montrée malléable.

Le roman présente une situation conjugale peu mise en avant, qui atteint pourtant beaucoup trop de couples, encore aujourd’hui. La lecture de ce récit donne de l’espoir pour ceux ou celles qui souhaitent s’en sortir.

La nouvelle aventure amoureuse de Léo n’en est que plus intrigante, alors qu’elle craint de se perdre à nouveau, sous l’autorité d’un autre homme. Certains de ses réflexes et certaines de ses attitudes sont parlants et perturbants à la fois. L’auteure n’en fait pas trop non plus, bien que certains passages de la fin allongent le récit sans que cela ne soit forcément nécessaire. Cependant, ils amènent du suspense, du piquant et une résolution encore bien plus belle. Il faut tout de même admettre que cet enivrement plaît : du romantisme à souhait, des scènes dignes des grands films d’amour Hollywoodiens ! Un revirement qui fait du bien aux protagonistes ainsi qu’aux lecteurs : les douleurs du passé s’effacent au profit d’un futur plus lumineux.

Deux caractères attractifs

Ce qui nous enchante d’emblée et nous charme tout du long, sont le caractère combattif de Léo, accompagné de la nonchalance et détermination d’Alex. Ce dernier cache un passé sombre, qui met en avant une situation liée aux souffrances de Léo, et dont on ne parle également pas suffisamment. Les femmes ou hommes violentés ne sont pas les seuls à souffrir, surtout quand le ménage est constitué également d’enfants.

Tous les deux nous touchent à leur manière, et tous les deux ressortent plus forts de leurs malheurs. Ils s’aident sans le savoir, se soutiennent et font un bout de chemin ensemble. Leur osmose est agréable à suivre, tout comme leurs dialogues et disputes enragées. On ne s’ennuie jamais avec eux ! Ils se cherchent, se trouvent, se perdent de vue, se recherchent puis se retrouvent.

Des destins liés

Le roman offre une intrigue plaisante, qui s’intensifie même sur la fin. Les mystères des premiers chapitres trouvent leur résolution dans les dernières pages : mort, enquête, drogue, destin brisé, acceptation, traumatisme, maturité… L’auteure nous offre de savoureux moments endiablés, et de nouveaux personnages complexes, auxquels le lecteur s’attache follement.

L’histoire d’amour reste le centre du roman, mais les à-côtés de qualité et vraiment prenants, donnent une toute autre dimension à cette histoire déjà croustillante. Tout est lié, rien n’est laissé au hasard !

Une vie étudiante

Les personnages secondaires qui aident à recréer une atmosphère de vie étudiante trépidante, et travailleuse à la fois, trouvent leur place. On ne les oublie pas, ils possèdent chacun des caractéristiques uniques qui les différencient les uns des autres.

Ils permettent à l’environnement de vivre sous nos yeux, que ce soit en faculté ou dans les bars, dans les chambres étudiantes ou dans la rue. On s’y croirait vraiment. Cette ambiance à la fois bonne-enfant et travaillée, donne du charme à ce récit, un réalisme essentiel à toute histoire contemporaine.

Cyclone nous partage un moment de vie, une reconstruction et une recherche de soi. Cyclone met de bonne humeur, malgré des passages plus durs, mais qui ont toute leur place pour dénoncer, faire réfléchir et amorcer les discussions.

Note : 18/20

La chronique vous a donné envie de lire ce roman ? Cliquez ici https://amzn.to/3ws0Da6 pour l’acheter et soutenir vos chroniqueurs !

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.