novembre 28, 2021

Prisoner of Ice

Prisoner of Ice

Résumé :

On incarnera le personnage de Ryan, un lieutenant de la Navy Britannique. Nous avons recueilli à bord de notre sous-marin deux caisses étranges et un brillant anthropologue dans un état critique. Le père de ce dernier serait retenu dans une base ultra-secrète des Allemands à qui nous venons de voler ces fameuses caisses ! Notre capitaine reçoit un message comme quoi les deux caisses doivent impérativement rester dans le froid. Petit problème, nous sommes attaqués et il y a un incendie…

Avis :

Voilà encore un autre jeu tiré d’une des œuvres du Maître Lovecraft ! Mais cette fois-ci, on ne peut pas dire qu’il soit très fidèle au roman Les Montagnes Hallucinées. En effet Prisoner of Ice ou Call of Cthulhu : Prisoner of Ice  s’est grandement inspiré de ce livre, pour dire le seul point commun entre le jeu et l’œuvre est : Des scientifiques vont trouver dans une zone polaire des monstres dont ils auraient préféré ne jamais connaître l’existence. Dans l’ouvrage, les scientifiques vont examiner ces fameuses « montagnes » alors que dans le jeu on emporte directement avec nous deux caisses contenant … Vous le saurez bien assez tôt !

Pour ce qui est du jeu en lui-même, Prisoner of Ice est un Point and Click très classique, ouvrir les tiroirs, regarder dans les recoins, assembler des objets dans l’inventaire … Rien d’extraordinaire ! Il vous faudra donc bien fouiller chaque salle car pas un seul des objets est inutile. Ah oui aussi, Soyez réactif car vous risquez votre peau plus d’une fois !

Pour la vue d’ensemble nous sommes comme une caméra au fond de la salle qui regarde tout ce qu’il se passe en face. Le jeu est assez vieux maintenant donc côté graphique il risque d’y avoir quelques mécontents mais regardez par vous-même.

Prisoners of Ice 1

Cela reste vraiment correct (et ne jouez pas à un jeu pour les graphismes enfin!), ce ne sont pas des cubes comme on pourrait le voir dans certains jeux d’aujourd’hui…

Niveau jouabilité et difficulté, je dirai que l’utilisation des objets est vraiment explicite, les dialogues avec les personnages vont guideront sur la manœuvre à effectuer. Vous rencontrerez quelques énigmes qui ne causeront aucun souci de par leur facilité. Le réel problème sera votre réactivité comme dit plus haut, car si vous n’utilisez pas le bon objet sur la cible… Fin passons !

Au cours du jeu nous voyagerons pas mal (et pas seulement dans l’espace … Ah ah), après le sous-marin, la base britannique, puis Buenos Aires, la base nazi et bien d’autres lieux dont vous n’auriez jamais imaginé l’existence.

Pour vous raconter le scénario sans tout vous dire : Un traître se cache dans la Navy Britannique divulguant des informations aux allemands, notre but le trouver et l’arrêter ! Vous vous demandez pourquoi Call of  Cthulhu ? Vous n’allez pas seulement avoir à arrêter un simple homme, mais aussi empêcher une secte qui cherche à invoquer les Grands Anciens !

Un jeu vraiment prenant du début à la fin avec quelques rebondissements qui vous tiendront largement en haleine, il est presque impossible de s’arrêter une fois que l’on a commencé le jeu, trop pressé de connaître la fin …

Les points négatifs : Un manque d’énigmes, ce qui rend le jeu assez facile, malgré certains obstacles qui exigent une sauvegarde pour être passés. Ce point-là est négatif et en même temps pas vraiment, car certaines personnes aiment se creuser le cerveau pendant ce genre de jeu, mais d’autres aiment aussi pouvoir continuer le scénario sans être bloqué par des énigmes dont ils ne connaissent pas la solution.

Le jeu est plutôt court, quelqu’un le connaissant peut le finir en 1h tout au plus (dialogues compris), donc pour quelqu’un qui le découvre entre 2h et 3h, par forcément de quoi occuper de longues journées. Tout cela est dû à la fluidité naturelle du jeu.

Une pseudo inspiration, le jeu est réellement tiré des Montagnes Hallucinées mais ceux qui l’ont lu ne retrouveront rien du livre, déçu ? Ne voyez pas cela comme un point négatif pour autant, car énormément de personnes ont lu l’œuvre et joué au jeu sans même savoir qu’ils étaient liés tellement le lien entre eux est faible. Il n’est donc pas utile de faire des comparaisons, cela ne mènera à rien.

Prisoner of Ice 2

Les points positifs : Un scénario court mais réellement efficace, au premier abord une simple histoire de caisses congelées, puis un traître et enfin une menace planétaire ! Une multitude de lieux à découvrir, des personnages en quantité. Des rebondissements, Ryan n’est peut-être pas celui qu’il prétend être mais le sait-il lui-même ?

Un vieux jeu mais jouable sur tous les Windows ! (Je n’ai malheureusement aucune idée de comment il réagit sur les autres systèmes d’exploitation) En effet, une fois le CD dans le lecteur une petite fenêtre de la taille de la console Windows s’ouvre sur votre bureau et cela pour toutes les versions de Windows, vous me direz que ce n’est pas grand-chose, mais qui n’a jamais rêvé de jouer à un ancien jeu sous Seven ou 8 sans problème ? Rares sont les jeux qui accepteront cette compatibilité sans patch ou autres manipulations plus ou moins énervantes à effectuer.

Malgré cette « inspiration », nous verrons tout de même le livre mythique, le Necronomicon ! Et ça, ça n’a pas de prix !

Note : 16/20

 [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=8jsTafjH4oQ[/youtube]

Par Herschell

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.