décembre 6, 2021

Les Détectives du Yorkshire T.01 – Rendez-Vous avec le Crime – Julia Chapman

Auteure : Julia Chapman

Editeur : Robert Laffont

Genre : Policier

Résumé :

La mort est aveugle.
Quand Samson O’Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d’un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l’informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n’est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson ? et qu’elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne ! Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit… à l’agence de rencontres de Delilah !

Avis :

Les détectives du Yorkshire va vous surprendre ! Dans le bon sens du terme. La série policière n’a rien de noir ou d’effrayant, de morbide ou de sanguinolent. Loin des thrillers ou des polars que l’on a l’habitude de croiser dans les salons ou les magasins, Julia Chapman se reconnecte avec un genre bien connu, que l’on connaît simplement sous le terme de « romans policiers ». Un style bien exploité par des romanciers ô combien célèbres, Agatha Christie par exemple.

Avec Les détectives du Yorkshire, l’autrice nous plonge dans des enquêtes empreintes d’humour, de paysages fabuleux, et de personnages rafraîchissants. Les amoureux des enquêtes policières ne seront pas déçus, tout comme ceux des romans d’aventure ou des récits d’instants de vie. Les détectives du Yorkshire, comme son nom l’indique, raconte la vie personnages vivant dans les collines du Yorkshire, au sein même d’un petit village plutôt paumé, où tout le monde se connaît. Les rumeurs, radotages et commères y vont bon train ! Tout comme les critiques ouvertes, les histoires de famille farfelues et les jugements voilés.

L’atmosphère est donnée dès les premières pages : flancs de montagnes escarpés, vert à perte de vue, routes sinueuses, boissons alcoolisées et élevages de moutons. Un coin tranquille, à première vue. Pourtant, nombre d’histoires mystérieuses s’y déroulent et des morts inexplicables s’enchaînent. Sans véritablement le vouloir, Samson O’Brien et Delilah Metcalfe vont s’embarquer dans une enquête palpitante, où l’amour s’opposera à la raison.

Les deux protagonistes s’avèrent très différents et c’est tant mieux ! Ce sont leurs échanges, leurs passés, leurs liens et leurs méfiances qui rythment ce récit. Ils se disputent, s’entraident, se mentent, se pardonnent, s’apprécient, se détestent. Une drôle de complicité naît entre eux alors que l’enquête progresse et que Delilah prouve son utilité, face à un Samson déjà rompu à l’art des recherches criminelles en tant que détective privé. Delilah, elle, s’y connaît plutôt en informatique et sentiments amoureux, avec ses deux sociétés, une agence matrimoniale et une entreprise créatrice de sites web. Rien ne les prédestinait à travailler ensemble. Le hasard a bien fait les choses ; le lecteur est amusé par les mises en scène dignes des romans feel good, ou par les passages qui rappellent les romans régionaux.

En plus de l’enquête policière, d’autres sous-intrigues captent le lecteur, notamment celles sur Samson. Ce dernier possède un squelette énigmatique dans son placard, lié à d’anciennes affaires, quand son père, naguère alcoolique, semble mêlé à des transferts d’argent peu licites. Du côté de Delilah, la mort plane au-dessus de sa famille depuis la disparition d’un de ses frères. Passé morose heureusement mis de côté par une vie de village bien animée, des échanges avinés et des bagarres redoutables.

Les détectives du Yorkshire égaye par son ton chaleureux et dynamique, par des personnalités riches qui nous ressemblent et par des histoires réalistes, sans faits horrifiques ou lugubres. La lecture s’apprécie dans le calme, sans pression, angoisse ou frustration. Bien que l’enquête avance, chapitre après chapitre, les histoires de vie de nos personnages prennent toute la place.

Ce parti pris, complètement assumé par l’autrice, donne sa force à la série, sa touche reconnaissable entre toutes. L’enquête n’est qu’un prétexte pour mieux mettre en scène nos héros et les rapprocher, pour mieux nous faire voyage dans le Yorkshire et nous faire jouer les touristes. Bien que le rythme reste soutenu tout au long de la lecture, ces passages à vide au niveau l’enquête pourraient paraître ennuyeux à certains lecteurs avides de démasquer le ou les coupable(s).

Samson et Delilah sont attachants. Bien construits et vrais, ils n’ont rien de véritables héros, n’ont même rien d’extraordinaire du tout, mais on les adore justement pour ça ! Ce sont des gens simples, tout simplement. Des gens comme vous et moi, avec des rêves plein la tête, et des problèmes personnels ou financiers jusqu’au cou.

La résolution de l’enquête est satisfaisante et inattendue. L’autrice connait les rouages du genre pour nous mener en bateau et ajouter du suspens aux endroits adéquats. La série constitue une belle découverte, malgré un manque de piquant et de déjanté, qui auraient donné davantage de vigueur à l’histoire. Peu d’actions mais des scènes de mort bien orchestrées, et un final mémorable, avec sa pointe d’humour fantasque à la Julia Chapman.

Les détectives du Yorkshire apporte une pointe de positivisme et d’optimisme au sein d’un genre souvent défaitiste. Un must-have pour ceux qui souhaitent passer un agréable moment tout en réfléchissant à la résolution d’une enquête sympathique. Un prix en 2018 amplement mérité, pour une romancière à présent plébiscitée, qui présente actuellement le sixième tome de la série, avec toujours plus de fans à son actif. Bravo !

Note : 16/20

La chronique vous a donné envie de lire ce roman ? Cliquez ici https://bit.ly/3lhnShw pour l’acheter et soutenir vos chroniqueurs !

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.