janvier 22, 2022

Crazy Kung-Fu

Titre Original : Kung-Fu

De : Stephen Chow

Avec Stephen Chow, Wah Yuen, Leung Siu Lung, Dong Zhi Hua

Année: 2005

Pays: Chine, Hong-Kong

Genre: Comédie

Résumé:

Sing, un prétendu gangster, doit surmonter son incapacité à manier le sabre et démontrer qu’il a toutes les qualités requises pour appartenir au prestigieux gang de Axe.
Dans le même temps, ce gang veut régner en maître sur le territoire le plus convoité qui est en fait une rue sacrée protégée par une bande de personnages hauts en couleurs. La plupart d’entre eux sont des maîtres du kung fu déguisés en personnes ordinaires.
Après plusieurs rencontres avec des voyous et une véritable brute connu sous le nom de « The Beast », Sing parvient à vaincre ses handicaps et réalise qu’il est devenu l’un des plus grands maîtres de kung fu destiné à protéger la rue sacrée.

Avis:

Immense acteur et réalisateur culte en Asie, Stephen Chow fait l’objet d’un véritable culte. Comédien à la carrière incroyable au point d’en être surnommé le roi de l’humour, Stephen Chow est aussi un réalisateur de talent qui s’amuse à offrir des films qui ne ressemblent à aucun autre. S’il travaille comme réalisateur depuis le début des années 90, c’est en 2000 que beaucoup de regards européens se sont fixés sur lui avec son « Shaolin Soccer« . Depuis, Stephen Chow réalisateur a peu tourné, mais on peut dire qu’à chaque fois, il a marqué son coup.

Aujourd’hui, je reviens sur l’une des comédies d’action les plus cultes des années 2000, « Crazy Kung-fu« , ce moment où Stephen Chow s’est éclaté à parodier tout ce qui lui passait par la tête. Délirant, incroyablement cartoonesque, excellent aussi bien dans sa comédie que dans son action, « Crazy Kung-fu » est un bijou d’humour et de bêtise. Et surtout un bijou qui est une superbe déclaration d’amour au cinéma de la part de son réalisateur, qui est aussi l’un des acteurs principaux de son film.

Sing est un « apprenti gangster » qui adorerait intégrer le gang des haches, mais malheureusement pour lui, il va de malchance en mésaventure. Le gang des haches qui est connu dans toute l’Asie, impose le respect, réputé invincible, il va pourtant se faire corriger par les habitants d’un quartier. Dès lors la guerre est ouverte, et il se pourrait bien que Sing y joue un rôle essentiel.

« Crazy Kung-fu » est ce que l’on peut appeler un film fou, qui n’a aucune limite, allant du génial au grotesque avec une assurance folle qui fait que premièrement, on s’éclate devant ce délire totalement assumé, et deuxièmement, ça le rend extrêmement sympathique. Impossible de prendre au sérieux ce film signé Stephen Chow tant ici tout est fait pour être pris au second, voire troisième et quatrième degré.

L’intrigue par exemple est une belle blague à laquelle on ne peut que rire. Le scénario est terrible, innovant, irrévérencieux, confus parfois, et il tire des influences dans tous les sens. On sent tout l’amour que Stephen Chow a pour le cinéma. C’est un véritable festival de clins d’œil et autres références.

Avec ce film, Stephen Chow n’a aucun autre but que de nous amuser. « Crazy Kung-fu« , c’est cool, c’est con, c’est tordu, ça fonctionne et le pire dans cette histoire, c’est qu’on en redemande !

« Crazy Kung-fu« , c’est des personnages tous plus loufoques et tordants les uns que les autres. Des personnages qui sont tenus par des comédiens qui n’ont eux aussi pas de limites, se vautrant avec délectation jusqu’au ridicule. Certains sont même jouissif, tant ils sont tordants, on pense notamment à la patronne du quartier, génialement incarnée par Yuen Qiu.

Question mise en scène, là aussi « Crazy Kung-fu » est un véritable festival. Des scènes folles, des bastons géniales qu’on a vues nulle part. Il y a des idées neuves en permanence, alors même que le film rend très souvent hommage à un certain vieux cinéma japonais. « Crazy Kung-fu« , c’est aussi bien un drame qu’une comédie, c’est aussi bien un film d’arts martiaux qu’un film d’action qui peut lorgner sur le film fantastique, ou encore un film de gangsters, et même le western. Bref, c’est un petit best of en tout genre, qui s’assume et surtout qui fonctionne. Oui, Stephen Chow a réussi à tout mélanger et jamais il ne s’est perdu, rendant le tout aussi cohérent que génialement bordélique. Les effets spéciaux sont burlesques, kitschs au possible, ce qui donne un cachet supplémentaire à l’ensemble.

Entre fascination pour l’objet qui est sans limite, les rires devant cet humour tordant, Stephen Chow réussit un étrange mélange des genres. « Crazy Kung-fu » est un film qui porte à la perfection son titre. Stephen Chow nous bouscule, nous sort du quotidien et ça nous fait du bien. D’ailleurs, le film est bien trop court tant on en redemande !

Note : 15/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Kk8O5vu6PHI[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.