octobre 24, 2020

Légendes Vivantes

Titre Original : Anchorman 2 : The Legend Continues

De : Adam McKay

Avec Will Ferrell, Paul Rudd, Steve Carell, David Koechner

Année: 2014

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie

Résumé:

Le journaliste présentateur Ron Burgundy se voit offrir un poste sur une chaîne d’information 24h/24 et intègre le network avec son ancienne équipe.

Avis:

Voilà dix ans qu’Adam McKay s’est lancé dans la réalisation. Devenu un des Rois de la comédie US, le réalisateur n’a pas toujours trouvé le succès. Si on retiendra des films hilarants comme « Ricky Bobby » ou encore « Frangins Malgré eux« , qui est l’un de ses plus gros succès, Adam McKay aura moins convaincu avec « Very Bad Cops« , comédie emmenée par Will Ferrell et Mark Wahlberg ou encore « The Big Short, le casse du siècle« .

Mais entre ces deux films-là, Adam McKay a eu l’idée absolument géniale de faire revivre son présentateur Vedette, Ron Burgundy, avec lequel il avait débuté sa carrière de réalisateur, dix ans plutôt. Injustement privé de salle, sorti on ne peut plus discrètement en DVD, « Légendes Vivantes » est pourtant l’une des comédies les plus drôles qu’on ait vu depuis très longtemps. Hilarante de bout en bout, s’assumant totalement dans son délire et ses conneries, « Légendes Vivantes » fait souffrir les zygomatiques tant c’est trop bon ! D’ailleurs, si les premières aventures de Ron Burgundy sont plutôt réussies, ce retour du présentateur a tout pour devenir culte.

Voilà dix ans maintenant que Ron Burgundy et Veronica Corningstone font équipe. Après le journal de San Diego, ils sont partis pour New-York. Mais aujourd’hui, c’est l’heure du changement, et le patron de la chaîne qui est aussi le présentateur vedette du Prime Time, choisit Veronica pour le remplacer et vire Ron. Un choix qui met alors en pièces la vie de Burgundy. Quelques mois plus tard, alors que celui-ci sombre comme toujours dans l’alcool, un producteur vient lui proposer d’assurer la présentation d’un journal au concept tout nouveau. La chaîne présentera des journaux vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Ron accepte et réunit son ancienne équipe de San Diego et sans même le savoir, Ron va alors changer à jamais le visage de la télévision moderne.

Le premier film d’Adam McKay, « Présentateur vedette : La Légende de Ron Burgundy » était une bonne comédie qui se trouvait être amusante et en tout logique, je pensais trouver avec cette suite un film dans cette lignée, même si j’ai quelques craintes, notamment parce que cette suite passait directement par la case DVD. Et à la découverte de cette suite, ce choix est incompréhensible, tant elle est bien meilleure en tout point que le premier film.

Fou, déjanté et totalement hilarant, le duo McKay/Ferrell ont fait des merveilles. Que ce soit avec ce scénario complétement dingue, cette mise en scène qui n’arrête pas une seconde, allant du grotesque à l’absurde sans s’aventurer dans le lourdingue, ou encore avec ce casting impérial, qui ira même jusqu’au jouissif l’espace d’une scène complètement dingue, qui réunira l’un des plus gros castings de ces dernières années, franchement à aucun moment « Légendes Vivantes » ne laissait présager autant de bonnes et belles choses.

Avec ce film, Adam McKay et Will Ferrell explorent toujours autant le milieu de la télévision et de l’information et après la parité homme/femme des années 70, cette fois-ci le duo situe son intrigue dans les années 80 et vont aborder l’instantanée de l’information et surtout la course à l’audimat, qu’importe l’importance de l’information du moment que cette dernière tienne le spectateur et fait du chiffre. « Légendes vivantes » est donc une vraie comédie qui sait être hilarante, tout en étant une critique très moqueuse du monde des médias. D’ailleurs, plusieurs répliques seront sacrément cinglantes et chacun en prendra pour son grade. Les gags sont bons, l’humour est fou et frais, et le tout est complétement assumé. Et même si le film s’avère une critique, ici, le but premier est de nous faire marrer avec des personnages qu’on adore.

On pourra en ce sens reprocher à cette suite de reprendre les mêmes ingrédients que le premier et de tout pousser plus loin. Certains diront que ça sent le réchauffé, mais c’est fait avec tellement de générosité qu’on passe au-dessus de ça. Franchement, des comédies qui font autant hurler de rire que celle-là, c’est compliqué à trouver. Il y a des scènes qui sont tout simplement inoubliables et je ne parle pas que de cette scène de baston finale qui réunit tant de noms qu’il est impossible de tous les citer. Non, la scène du camping, la scène de « – Black, black, black … « , la scène du dîner, ou encore la retraite de Ron, les retrouvailles sur celle avec Steve Carell… Bref, ça n’arrête pas une minute.

Injustement privé de salle, « Légendes vivantes » est un fabuleux cadeau qu’Adam McKay et Will Ferrell nous ont offert là. À mourir de rire, totalement irrévérencieux, entre cette critique piquante des médias et cette comédie folle, « Légendes Vivantes » est une connerie qui dépasse nos attentes et rien que pour ça, on remercie ce duo pour tout cet humour et cette générosité. Et rêvons un peu, mais ce serait cool de retrouver ces personnages dans une dizaine d’années.

Note : 18/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.