janvier 31, 2023

Santa Clarita Diet Saison 2

D’Après une Idée de : Victor Fresco

Avec Drew Barrymore, Timothy Olyphant, Liv Hewson, Skyler Gisondo

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie, Fantastique

Nombre d’Episodes: 10

Résumé:

Joel et Sheila sont mariés. Tous deux agents immobiliers, ils vivent dans l’insatisfaction de leur petite routine tranquille à Santa Clarita, une banlieue de L.A., jusqu’au jour où Sheila subit une transformation spectaculaire qui les attire vers la mort et la destruction… pour le pire et surtout pour le meilleur !

Avis :

Il y a quelques années maintenant, a débarqué dans nos vies Netflix, une chaîne qui révolutionnera (en bien ou en mal, à vous de voir) notre consommation télévisuelle. Et avec cette révolution, on a vu arriver tout un tas de productions toutes plus attrayantes les unes que les autres. Nous autres sérivores avons vu alors débarquer plus de séries qu’on a le temps d’en regarder. Et parmi la multitude de choix, il a fallu trancher et pour cela, tout un tas d’arguments entre en ligne de compte, originalité, nouveauté, casting, nombre d’épisodes, et même temps par épisode et il faut dire que « Santa Clarita Diet » réunissait beaucoup de bons éléments pour elle.

Et sa première saison fut une excellente surprise. Pleine de fraîcheur, de drôlerie et d’absurdité, il n’en fallait pas plus pour s’enfiler les dix premiers de la série. Et nous voici un an plus tard, Drew Barrymore et Timothy Olyphant sont de retour pour une saison deux, qui suit exactement la même ligne directrice que la première saison. Toujours aussi déjantée, développant encore plus son fil rouge, cette saison deux de « Santa Clarita Diet » est hilarante, offrant encore une fois à nos personnages des aventures dont ils se seraient bien passés.

Joël a ruiné le bureau du directeur du collège de sa fille, ce qui lui vaut d’être envoyé dans un asile de dingue. Sheila, quant à elle, devient de plus en plus incontrôlable, ce qui fait qu’elle est désormais attachée à l’un des poteaux de la cave de la maison. Les espoirs sont donc placés en Abbie et Eric, qui pensent avoir trouvé un remède à la férocité de Sheila en créant un sérum à partir de la bile de Serbe…

Après une première saison au top, « Santa Clarita Diet » reprend de plus belle et ça, dès son premier épisode qui nous offre une sorte de menu maxi best of de ce qu’est la série, histoire de nous rappeler pourquoi on l’aime. Drame, drôlerie, absurdité et gore sont au rendez-vous.

Alors avec un premier épisode aussi jouissif, on aurait pu croire que la série se ferait un effet « The Walking Dead » et son ambiance retomberait quelque peu, mais heureusement pour elle, c’est tout le contraire qui se produit. Les showrunners, avec cette deuxième saison, tiennent un excellent rythme, arrivant à toujours rendre la série attractive, inventant et repoussant les limites de ce que l’on pourrait lui demander. Ce qui est génial avec cette série, c’est qu’elle est en permanence sur le fil rouge du presque trop, mais elle ne dépasse jamais la dite limite.

Le scénario et les différentes intrigues tiennent bien la route et le tout, même si sur un ou deux épisodes la série s’évase un peu, reste cohérent. Cette nouvelle saison donne l’impression que « Santa Clarita Diet » ne fait que commencer. Si la première saison était terrible, celle-ci étant dans la droite lignée, prolonge à la perfection ce qui a été fait par le passé, si bien qu’on n’a finalement pas l’impression d’avoir à faire à une saison, mais plus à une suite.

On appréciera l’imprévisibilité de la série, qui arrive à nous tenir en suspens. Il est impossible de savoir comment un épisode va se finir, ou plus largement où est-ce que cette nouvelle saison va aller. La série osera même jouer avec nous jusque dans ses dernières minutes. Minutes absolument tordantes, qui promettent quelque chose d’aussi étrange que loufoque pour la suite.

Puis quel plaisir de retrouver ces personnages attachants et jouissifs. Le couple Drew Barrymore et Timothy Olyphant fait encore une fois des merveilles, et pousse la drôlerie incroyablement loin, au point de se demander si ces gens sont vraiment conscients de leurs actes. Le couple est toujours aussi bien soutenu par les deux piliers que sont Liv Hewson et Skyler Gisondo, deux adolescents qui sont définitivement et irrémédiablement les adultes de la série. On retiendra aussi les hilarantes Natalie Morales et Ramona Young.

Cette saison deux est donc un énorme plaisir et ces dix épisodes sont exactement comme on les voulait. Le seul petit défaut qu’on pourra reprocher à « Santa Clarita Diet« , c’est de rendre addictif, tant un épisode appelle le suivant et ces dix épisodes, qui durent entre vingt et vingt-cinq minutes, passent bien trop vite finalement.

Note : 17/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=J4zP2I0PkUE[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.