Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; VipersVideoQuicktags has a deprecated constructor in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-content/plugins/vipers-video-quicktags/vipers-video-quicktags.php on line 31

Notice: Constant WP_MEMORY_LIMIT already defined in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-config.php on line 93

Notice: Constant WP_MAX_MEMORY_LIMIT already defined in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-config.php on line 94
Wishbone Ash - Elegant Stealth - Lavisqteam.fr
septembre 21, 2021

Wishbone Ash – Elegant Stealth

wishbone-ash-elegant-stealth-2011-front-cover-85343.jpg

Avis :

Wishbone Ash, ce nom ne doit pas parler à grand monde aujourd’hui, et pourtant il s’agit d’un très grand groupe de rock de la bonne époque. En effet, fondé en 1969, ce groupe de rock britannique a connu un immense succès mondial et n’a jamais cessé de faire des albums alors que sa composition changeait au fur et à mesure des années. De ce fait, en 2011, seul le chanteur Andy Powell reste le membre inchangé durant plus de 30 ans. Elegant Stealth est le 28 ème album du groupe et rares sont les groupes qui peuvent se targuer d’avoir sorti autant d’albums. Néanmoins que vaut cet album ? Les papys du rock se font-ils plus sauvages ou plus sages ?

La première pièce de l’album reste assez sobre et n’apporte pas vraiment d’élan à l’album. Reason to Believe reste assez fade malgré un refrain entêtant, mais la rythmique ne suit pas et la chanson demeure trop molle. Par contre, la deuxième chanson, Warm Tears est relativement efficace. La ligne de basse en introduction reste très sympathique et la guitare entonne un bon solo qui oscille entre le rock et le blues. Alors bien entendu, il ne faut pas s’entendre à quelque chose de brutal, mais tout cela reste reposant et techniquement intéressant. La troisième pièce est plus calme, faisant presque office de ballade, avec un solo de guitare relativement magnifique sur le milieu. La voix chaude d’Andy Powell se calque bien sur le rythme et malgré un refrain trop old school, on aura tendance à fermer les yeux et à se laisser porter. La surprenante quatrième pièce va aller chercher des inspirations vers le celtique, surtout lors de l’intro, pour ensuite aller plus facilement vers du rock pur. La suite de l’album enchaîne des morceaux assez longs entre 5 et 6 minutes et le tout, malgré un rythme lent et presque progressif, est parfaitement maîtrisé. La huitième piste mérite le détour, car elle est plus blues rock électrique, et il s’agit d’un morceau purement instrumental qui allie à merveille claviers, guitares et batterie. Le genre de musique à te donner la pêche et à te faire dodeliner de la tête en rythme. Big Issues est aussi un très bon morceau avec son intro de basse qui fait très rock des années 80.

Au final, le dernier album de Wishbone Ash s’avère un très bon cru même s’il ne détient la pêche que pourrait encore avoir le rock des années 70. Parfaitement maîtrisé malgré une première piste assez décevante, le groupe a su tirer parti de ses différentes inspirations pour proposer un album composite, varié et très agréable à l’écoute. Encore une fois, je conseille le morceau Mud-Slick, vraiment bon.

  1. Reason To Believe
  2. Warm Tears
  3. ManWith No Name
  4. Can’t Go It Alone
  5. Give It Up
  6. Searching for Satellites
  7. Heavy Weather
  8. Mud-Slick
  9. Big Issues
  10. Migrant Worker
  11. Invisible Thread

Note: 14/20

    Image de prévisualisation YouTube

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.