juin 23, 2021

Cat’s, Les Tueurs d’Hommes

Titre Original : Strays

De : John McPherson

Avec Kathleen Quinlan, Timothy Busfield, Claudia Christian, William Boyet

Année: 1991

Pays: Etats-Unis

Genre: Horreur

Résumé:

Paul et Lindsey décident d’acheter la maison de leurs rêves dans une campagne éloignée de tout. Ils ignorent que celle-ci a été autrefois le théâtre d’une série de meurtres inexpliqués. Après s’être installés avec leur jeune fille ils se trouvent confrontés avec des locataires inattendus…

Avis :

Réalisateur de seconde zone, John McPherson est un cinéaste qui a navigué des années 80 à 2000 dans le téléfilm d’horreur et surtout à la télévision, où l’homme a travaillé entre autre sur les séries les plus en vues de l’époque. À son actif, il compte « J.A.G« , « Beverly Hills« , « Sliders, les mondes parallèles« , et même au tout début de sa carrière, quelques épisodes de « L’incroyable Hulk« .

Après avoir toujours travaillé sur des séries, John McPherson arrive enfin sur son premier long métrage et le monsieur a choisi le film d’horreur. Bénéficiant d’un petit budget, John McPherson a décidé de se lancer dans le survival, quelque part entre horreur et animal.

Pour son histoire, il pose une famille dans une maison de rêve, mais qui est habitée par des chats, et surtout l’un d’entre eux qui n’est pas prêt de partir. Et pire encore, ils comptent bien régler leur compte aux nouveaux occupants de la maison.

Paul et Lindsey ont décidé de quitter la ville pour une grande et belle maison à la campagne. Le cadre est magnifique et ils savent que leur vie sera bien meilleure ici. Mais voilà, ce qu’ils ne savaient pas, c’est que la maison est habitée par des chats sauvages très agressifs. Peu à peu, Paul et Lindsey vont devoir tout faire pour rester en vie.

« Cat’s, les tueurs d’hommes » est le genre de film dont on a jamais entendu parler et que l’on finit par regarder uniquement parce que l’affiche est vraiment classe. Autant vous le dire tout de suite, malgré le fait que j’aimais énormément l’affiche, je me doutais bien que je me lançais dans un film qu’on pourra qualifier de pas terrible, mais malheureusement pour lui, même en n’en attendant rien, il a trouvé le moyen de décevoir.

Avec ce film, on aurait pu se trouver devant un bon petit nanar divertissant, avec un côté rétro kitsch et un fun non voulu par son réalisateur. Mais à la place de ça, on se retrouve devant un téléfilm de série Z qui n’offre rien, si ce n’est que du néant.

L’histoire ne tient pas debout un instant. Alors oui, je sais bien qu’on parle ici de chats tueurs, mais rien n’est fait pour donner un encrage à l’intrigue. Mais entre des personnages débiles et des situations d’une bêtise sans nom, on ajoutera à cela que parfois, l’intrigue n’a aucun sens et enchaîne les incohérences. Et enfin, il faut aussi compter sur les morts de personnages insignifiants qui ressemblent à du grand n’importe quoi…

Bref, « Cat’s, les tueurs d’hommes » s’avère une leçon de cinéma dans ce qu’il ne faut pas faire, pour éviter la banque route. Car oui, c’est bien la banque route qui guette ce premier film pour John McPherson.

« Cat’s … » est un film qui rate complétement ce qu’il avait entrepris. Aucune ambiance, ces chats, malgré les effets du réalisateur, ne terrifient personne et on se demande bien pourquoi ils créent un tel effroi chez ces personnages. D’ailleurs, on va passer beaucoup de temps à pouffer de solitude, tant on ne comprend pas le pourquoi du comment de ce film.

Malheureusement pour lui, en plus « Cat’s … » est visuellement pas bon. C’est filmé de manière particulièrement pauvre, sans idée, sans motivation, sans envie, et les années n’ont rien arrangé. Et malheureusement, on ne peut qu’en rire, tant c’est navrant et triste.

Enfin, on passera sur les acteurs qui en plus d’avoir des personnages insignifiants, jouent tous extrêmement mal. Ils n’y croient pas vraiment, et on les sent en grand manque d’implication.

Bref, il n’y a donc vraiment pas grand-chose à dire et retenir de ce premier film pour John McPherson. Moi qui m’attendais à un nanar, je me suis retrouvé devant un film sans intérêt, qui n’arrive même pas à être attachant. C’est donc une déception qui est aussitôt vue et aussitôt oubliée et c’est bien dommage.

Note : 05/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.