Warning: include_once(/homepages/46/d456916985/htdocs/wp-content/plugins/ubh/ubh.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-settings.php on line 391

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/46/d456916985/htdocs/wp-content/plugins/ubh/ubh.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php7.3') in /homepages/46/d456916985/htdocs/wp-settings.php on line 391
L'Uomo in Piu - L'Homme en Plus - Lavisqteam.fr
août 4, 2021

L’Uomo in Piu – L’Homme en Plus

Titre Original : L’Uomo in Piu

De : Paolo Sorrentino

Avec Toni Servillo, Andrea Renzi, Nello Mascia, Antonino Bruschetta

Année : 2001

Pays : Italie

Genre : Comédie, Drame

Résumé :

Dans le Naples des années 80, Tony est un crooner en vogue, Antonio joueur de foot professionnel ; l’un est arrogant et égocentrique, l’autre timide et naïf. Les deux hommes sont au sommet de leur gloire… mais leurs destins vont brutalement basculer et les précipiter vers une descente aux enfers où la chute de l’un résonnera comme la rédemption de l’autre…

Avis :

En un peu plus d’une dizaine d’années, Paolo Sorrentino s’est élevé au rang de maître du cinéma italien des années 2000 avec des œuvres telles que « Il Divo » ou « Les Conséquences de l’amour« .

Ces derniers films ont tous trouvé de très beaux succès, qui ont fait vibrer le cœur des cinéphiles et du public, et il faut dire que le réalisateur a mis la barre de plus en plus haute. Que ce soit « La Grande Bellezza« , « Youth » ou même sa série « The Young Pope« , chaque projet du réalisateur est un cadeau qu’on adore découvrir et redécouvrir.

Comme toute carrière, il faut bien commencer quelque part et celle de Paolo Sorrentino commence en 2001 avec « L’uomo in più (L’homme en plus)« .

« L’uomo in più (L’homme en plus) » est un film pour le moins ambitieux, surtout pour un premier métrage, puisqu’avec ce film, Paolo Sorrentino s’attaque au star system et à cette façon qu’il a de brouiller sans vergogne des âmes pleines de promesses que les aléas de la vie vont briser. Si ce premier film a un charme certain et est doté d’une mise en scène élégante, « L’uomo in più » reste cependant une déception, car le réalisateur n’arrive pas à nous accrocher avec ses personnages et plus le système broie ces hommes et plus l’on reste sur le côté, avec l’ennui qui nous tient compagnie.

Naples dans les années 80, Tony est un crooner qui a autrefois connu la gloire, mais les années ont passé, et les malchances l’ont fait oublier du public. À l’autre coin de la ville, Antonio est un joueur de foot qui a vu sa prometteuse carrière brisée après un accident pendant un entraînement. Tous deux aujourd’hui essaient de sortir la tête de l’eau. Tony essaie plusieurs choses mais se trouve perdu au beau milieu de lui-même. Quant à Antonio, il espère désespérément devenir entraîneur d’une équipe, chose qu’on lui refuse.

C’est donc un avis de mitigé qui se lève au-dessus de ce premier film pour le maître Paolo Sorrentino, car son film a de très bons atouts pour lui, et visuellement parlant, il est vrai que le style qu’on aime chez Sorrentino est bel et bien présent.

« L’uomo in più …« , c’est deux histoires en parallèle qui malgré de grosses différences de parcours vont vers la même fin. Paolo Sorrentino, grâce à un scénario touchant et juste arrive très bien à mettre ces deux parcours l’un sur l’autre, et il arrive à nous intéresser à ces deux histoires. La critique du star system est bien reconnue et sur l’ensemble, le message passe parfaitement. Le regard du cinéaste est dur, cynique, mais juste et ne serait-ce que pour ça, le film vaut le coup qu’on s’y ennuie.

« L’uomo in più… » est un film magnifique visuellement parlant. C’est un film maîtrisé et abouti dans sa forme et sa mise en scène. Paolo Sorrentino démontre une maturité et des idées qui impressionnent déjà. Plusieurs scènes sont incroyables. C’est beau, tout simplement beau à regarder et là encore, rien que pour ça, « L’uomo in più …« , mérite qu’on s’y ennuie.

« L’uomo in più …« , ce n’est que le premier film de Paolo Sorrentino, car ce film, c’est aussi le début d’une magnifique collaboration entre le réalisateur et le talentueux Toni Servillo avec lequel il tournera quatre autre fois et l’acteur trouve là un rôle qui lui va à merveille.

Mais voilà, comme je le disais plus haut, « L’uomo in più … » est un film où l’on s’y ennuie, malgré tout ce que l’on aime chez Paolo Sorrentino, malgré les atouts que le film détient, le rythme très linéaire. « L’uomo in più … » est un film qui manque de vie, de souffle, d’émotion, et il n’arrive pas à nous accrocher. On peut être touché par moment, on peut même apprécier le film, mais à aucun moment on ne peut dire que l’on s’est passionné pour ses deux destins et pris dans le film. On regarde « L’uomo in più … » avec ennui et déception, car c’est un sentiment qu’on ne connaissait pas chez Sorrentino.

Heureusement, le réalisateur a su nous faire vibrer plus tard, du coup, on lui pardonnera cet ennui devant ce premier film, qui reste, je le redis, sur bien des points, assez impressionnants.

Note : 7,5/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.