décembre 3, 2021

La Gardienne du Miroir T.02 – Samaël – Laetitia Reynders

Auteur : Laetitia Reynders

Editeur : Gil Editions

Genre : Fantastique

Résumé :

À peine libéré du miroir après six siècles de captivité, Samaël s’investit déjà d’une mission :

« Subtiliser les cœurs de sept membres Oints inscrits sur le rouleau d’Ézéchiel »

Bien qu’il soit redoutable et extrêmement puissant, cette tâche risque fort de multiplier ses ennemis déjà très nombreux.
De son côté, Louise en apprend toujours plus sur ses origines… Mais au prix de grandes souffrances !
Afin de la protéger, Samaël n’aura d’autre choix que de s’allier à son pire ennemi : l’Archange Michaël.
Ce dernier acceptera-t-il cette coalition ?

Avis :

Samaël est le second tome de cette trilogie. On retrouve les mêmes personnages : Michaël, l’Archange, Louise et ses deux amies, et le démon Samaël. Ici, c’est Samaël qui raconte l’histoire à la première personne. On ne revit pas les mêmes évènements du premier tome mais bien sa suite directe.

On ne ressent pas vraiment la personnalité du démon dans ses mots et cela est bien dommage, notamment au début du roman. On la ressent plutôt dans les dialogues ou dans ses actions mais sa narration apparaît un peu vide et n’aide pas particulièrement pour que l’on s’attache au personnage, aussi machiavélique soit-il. Ses sentiments, perceptions et pensées ne sont pas décrites comme l’ont été celles de Louise dans le premier tome. Au fil du récit, la narration change quelque peu et l’on commence à franchement apprécier ce drôle de personnage.

L’évolution des personnages est intéressante, surtout en ce qui concerne justement Samaël. On sent qu’il s’adoucit aux côtés de Louise pour qui il éprouve des sentiments plus forts qu’il ne l’aurait cru. Sa personnalité, ses jugements et sa prudence se voient vite affectés. On le ressent plus homme que démon, plus imparfait que d’habitude et étant soumis à ses pulsions. On le prendrait presque pour le gentil de l’histoire, quoique la limite entre le bien et le mal soit bien mise à mal par l’auteure, nous faisant comprendre qu’un univers manichéen n’offre pas toujours une réelle vision des choses.

Michaël est moins captivant dans ce roman. On le voit finalement peu et ses venues ne plaisent pas toujours aux personnages dont on a le point de vue. Effectivement, ce roman laisse encore une grande place au point de vue de Louise que l’on est très content de retrouver. L’attachement que l’on a développé au tome précédent, ne décroit pas et se renforce même. La jeune femme ne parvient toujours pas à choisir entre Michaël et Samaël. Le comportement de l’Archange l’exaspère. Au contraire de Samaël qui se dévoile plus à nous, le personnage du second de Dieu est difficile à cerner comme aucune de ses réactions ou émotions ne sont vraiment expliquées. On a du mal à le comprendre mais cela sera peut-être réparé par le troisième tome qui mettra en avant la suite de l’histoire sous son point de vue.

Ce second tome apporte énormément d’informations sur le passé et les parents de Louise. On découvre tout cela avec étonnement et cela amène encore plus de questions et de la part de la jeune femme, et de la nôtre. Même si certains mystères se résolvent petit à petit, d’autres apparaissent sur la route pour nous séduire davantage et nous faire lire ce roman avec encore plus d’engouement.

Les aventures sont toujours aussi nombreuses que dans le premier roman. Elles s’enchaînent à un rythme effréné, mettant de nouveau le thème de l’amour au second plan, ce qui n’est pas vraiment pour nous déplaire, tant on a envie d’avoir le fin mot de l’histoire. Contrairement à d’autres livres de bit-lit, le choix de Louise, celui qu’elle doit faire entre Michaël et Samaël, finit par ne plus trop nous importer. On préfère en apprendre plus sur son passé et sur ses combats actuels. En cela, le personnage de Louise est vraiment captivant.

La quantité d’actions et d’aventures donne un étrange sentiment d’inachevé tant on ne comprend pas tout ce qui se passe, qui tire les ficelles ni si ce qui se passe sert les desseins de quelqu’un. Les réponses à nos questions ne sont jamais données et certains dialogues en deviennent ainsi vite oubliables car ils ne donnent aucune information utile pour la suite du récit. A certains moments, on a l’impression de lire une suite de dialogues sarcastiques et satyriques qui, même s’ils font sourire, ne donnent pas d’indications vraiment satisfaisantes pour l’intrigue principale.

L’auteure continue de nous immerger dans son univers à travers des citations bibliques ou religieuses, toujours bien référencées ou expliquées. D’autres éléments de mythes, histoires et folklores sont ajoutés et fournissent des éléments de compréhension et d’évasion supplémentaires. Certains passages du livre, davantage que dans le premier tome, font apparaître des dialogues de films d’animation de Disney, comme celui d’Alice au Pays des Merveilles de 1951 ou celui de la Belle au Bois Dormant de 1959. Ces références s’intègrent parfaitement à l’histoire et nous font réfléchir à leur sens caché.

L’écriture est identique au tome précédent. Les dialogues font avancer l’histoire et certains passages manquent quelque peu de descriptions. La couverture, toujours aussi belle, nous fournit de nouveau des informations supplémentaires, pour les moins créatifs d’entre nous.

Ce roman nous plonge davantage dans le monde des démons. On en rencontre beaucoup : succubes, goules, stryges, sirènes et autres créatures se présentent à nous, allongeant la liste des personnages secondaires et apportant son lot d’intrigues avec elles.

La toute fin du roman, comme le précédent, est inattendue et offre une belle ouverture pour le tome suivant. L’auteure sait nous mettre en haleine, nous apprendre des choses relatives aux mythes, aux croyances et nous absorber dans une histoire des plus originales.

Note : 13/20

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.