mai 26, 2024

Cavo – Thick as Thieves

jeTYI

Avis :

J’aime bien écouter des groupes assez méconnus en France pour pouvoir les faire partager. Alors Cavo n’est pas une rivière de Corse du Sud comme vous le dira Wikipédia France, mais il s’agit en fait d’un groupe de hard rock américain qui date déjà des années 2000. Cavo est donc une bande de quatre mecs, composition classique pour faire du rock et Thick as Thieves est seulement leur troisième album studio. On le sait les groupes de hard rock, on en trouve à tous les coins de rue (surement moins que les rappeurs mais c’est une autre histoire de gout) et maintenant dans tous les pays, seulement, qu’est-ce qui diffère Cavo des autres groupes ? Cet album est-il un bon album que l’on a envie de réécouter ? Petite analyse d’un groupe relativement sympathique.

Quand on regarde le premier clip du groupe, qui correspond à la première piste du CD, on est un peu effrayé. On prend un gros black tatoué en guitare, un chanteur à mèche qui ne dégage pas grand-chose et on ne sait pas trop à quoi s’attendre. Et finalement, dès le départ, on ressent un certain mélange plutôt intéressant, varié, sympathique et donnant bien la pêche. Les couplets sonnent comme un morceau pop, le pré-chorus demeure aussi assez pop puis le refrain se dirige vers du hard rock, notamment grâce à des riffs de guitare bien amené et une voix qui sans être violente demeure assez forte et rentre bien dans le tempo. Seulement, la deuxième pièce de l’album demeure assez identique au premier titre dans sa construction, avec des couplets aux allures de morceaux pop puis des refrains plus puissants et donc plus intéressants. En plus, on a un pseudo solo de quelques secondes au même endroit que dans le premier titre. La suite sera sans grande surprise puisque le schéma est le même avec une batterie peut être plus présente et plus rythmée. California, le quatrième titre s’annonce plus calme et donne dans la balade au refrain un peu nerveux. Malgré la sensation d’avoir déjà entendu ce genre de titre une bonne centaine de fois, il reste efficace et entrainant à bien des égards. La sixième pièce du skeud demeure assez intéressante, alors que la cinquième reste classique comme les trois premiers titres. Never Gonna Hurt, septième chanson reste assez sympathique et s’impose comme la balade gnangnan de l’album. Le reste de l’album s’avère très classique et le dernier titre, long de presque 5 minutes ressemble à une balade de grunge, et c’est d’ailleurs pour cela que parfois le groupe est catalogué dans le post-grunge.

Au final, le dernier album de Cavo s’avère être plaisant mais pas révolutionnaire et ressemble à beaucoup de groupes dans le même genre comme Simple Plan, ou encore The All-American Rejects. Bien trop simple dans sa construction et dans ses titres, il n’y a rien qui se démarque des productions actuelles et c’est bien dommage. Mais ne soyons pas bougon, l’album est tout de même sympathique et fera surement office d’album de l’été pour certains jeunes adolescents à la mèche rebelle.

01 – Thick As Thieves
02 – Give It Away
03 – Hold Your Ground
04 – California
05 – Circles
06 – Celebrity
07 – Never Gonna Hurt
08 – War Within
09 – Last Day
10 – Run
11 – Southern Smile

Note : 13/20

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=2eoaj_0q_b4[/youtube]

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.