mai 16, 2021

Le Dernier Rempart

120X160 Rempart OK

Titre Original: The Last Stand

De : Kim Jee-Woon

Avec : Arnold Schwarzenegger, Forest Whitaker, Johnny Knoxville, Eduardo Noriega, Peter Stormare

Année : 2013

Pays : Etats-Unis

Genre : Action

Scénario : Jeffrey Nachmanoff, George Nolfi

Résumé :

Dans la petite et paisible ville de Summerton Junction, tout est calme. Jusqu’au jour où un vieux fermier se fait assassiner d’une balle dans la tête. Dans le même temps, des agents du FBI sont chargés de convoyer un dangereux trafiquant de drogue dans le secret absolu. Suite à une très audacieuse évasion, il s’enfuit à toute vitesse sur les routes des Etats-Unis. Le meurtre commis dans la petite ville du Sherif Owens aurait-il un lien avec cette histoire qui se passe à des kilomètres de là ?

Avis :

S’il était un come-back attendu par tous les fans de films d’action, c’est bien celui-ci. Depuis le lamentable « Terminator 3 », trop rares furent les apparitions du Last Action Hero. Quelques caméos par-ci par-là (dont un très amusant dans « The Expendables 2 ») mais rien de conséquent à se mettre sous la dent, carrière politique oblige. C’est donc avec un réel engouement que nous avons appris la nouvelle : Schwarzy is back. Et sous la houlette de Kim Jee-Woon, réalisateur du génialissime « I Saw The Devil », rien que ça ! La nouvelle avait de quoi nous mettre l’eau à la bouche, mais qu’en est-il en réalité?

Le-Dernier-rempart-la-critique_galleryphoto_home_std

Et bien, ce film fut une bonne surprise. Un bon film d’action à l’ancienne comme on en faisait à la pelle dans les années 80/90. Pas original mais vraiment divertissant. Des courses poursuites à cent à l’heure, bien réalisées dans de superbes décors naturels ; bien loin des plans affligeants à la « Fast and Furious ». Des gunfights efficaces, de l’humour ; un cocktail parfait pour un divertissement sans prétention. Le casting est très bon. Notre Gouvernator est très crédible en flic proche de la retraite, tout comme Forest Whitaker, parfait en agent du FBI complétement dépassé par les faits. La présence de Johnny Knoxville au casting a de quoi surprendre, mais, fidèle à son image de bouffon amuseur de foule due à ses pitreries de « Jackass », il nous fait rire. Les deux adjoints du Shérif sont par contre consternants de bêtises et de clichés.

Rien de révolutionnaire pour autant, l’histoire est convenue et nous ressert tous les clichés possibles (le mexicain trafiquant de drogue, le flic pourri, …), mais le film doit être vu pour ce qu’il est, un simple divertissement à l’ancienne. Arnold assume son âge (- « Comment vous-sentez-vous Shérif ? » – « Vieux ») et on n’aura pas droit à un Terminator cassant tout sur son passage à grands coups de poings, et c’est tant mieux, cela nuirait vraiment au film. Schwarzy se la joue sobre, mais n’oubliant pas ses petites vannes pince sans rire, pour notre plus grand plaisir.

Ce côté fun et nostalgique nous fait passer outre quelques invraisemblances (le fameux pont, l’évasion invraisemblable ou encore certaines méthodes pour forcer les barrages, …) Le film nous offre quelques belles surprises, comme notamment cette géniale scène de course poursuite dans les champs de maïs, mais ne révolutionnera nullement le cinéma d’action.

LE-DERNIER-REMPART-nouvelle-affiche-bourrine-et-improbable-du-prochain-Schwarzenegger-36341

Le film n’est pas un chef d’œuvre. Si on sent ici une envie de bien faire, « Le dernier rempart » ne casse pas des briques non plus et ressemble beaucoup trop aux nombreuses péloches dont nous sommes nostalgiques. Et on était en droit de s’attendre à mieux de ce génial réalisateur coréen. Mais ne boudons pas notre plaisir. Les Gunfights sanglants et les vannes pourries de Knoxville (mention spéciale à la scène du poteau électrique) nous font passer un excellent moment. Un film qui n’est pas inoubliable mais qui remplit totalement son contrat : nous divertir. C’est paradoxal, mais ce film tourné à l’ancienne nous offre une vraie bouffée d’air frais à l’heure des films d’action absolument pas crédibles et ultra chorégraphiés devant des écrans bleus, et rien que pour ça, merci !

Note : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Trasher

cobra-original-1-290x290Note de Casey Slyback: 13/20

ServalNote de Serval: 05/20 et pourtant je l’aime Schwarzy…

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.