octobre 6, 2022

Split – Le Retour en Force de Shyamalan

De : M. Night Shyamalan

Avec James McAvoy, Anya Taylor-Joy, Haley Lu Richardson, Kim Director

Année: 2017

Pays: Etats-Unis

Genre: Thriller

Résumé:

Les fractures mentales des personnes présentant un trouble dissociatif de la personnalité ont longtemps fasciné et échappé à la science, il se dit que certains peuvent également manifester des attributs physiques uniques pour chaque personnalité ; un prisme cognitif et physiologique dans un seul être.

Kevin a manifesté 23 personnalités devant son psychiatre de longue date, le Dr Fletcher mais il en reste une, immergée, qui commence à se matérialiser et à dominer toutes les autres. Contraint d’enlever trois adolescentes, dont la volontaire Casey, Kevin se bat pour survivre parmi tous ceux qui évoluent en lui-même – et autour de lui- tandis que les murs entre ses personnalités volent en éclats.

Avis:

Le cas M. Night Shyamalan est quelque peu particulier. Après deux premiers films passés inaperçus, le réalisateur entre dans les années 2000 avec « Sixième sens » lâchant cette bombe le 05 Janvier 2000. Le film est instantanément devenu culte. Après « sixième sens« , le réalisateur offre « Incassable« , « Signes« , « Le Village« , « La jeune fille de l’eau« . Puis peu à peu, il perd en qualité, « Phénomènes » amorce la descente pour aller vers le médiocre « Le dernier maître de l’air« , « After Earth« . C’est même avec ce dernier qu’on a bien cru avoir perdu Shyamalan. En 2015, le réalisateur revient avec un peu avec « The Visit« . Les critiques sont sympathiques et le film relève un peu le niveau.

« Split« , avec son histoire un peu folle et sa bande-annonce qui met la pression, signerait-il le retour en force de M. Night Shyamalan ? Peut-on croire au retour du réalisateur maître du retournement de situation et autres effets qui nous font dire un grand « Wahou » ? Peut-on vraiment croire à ce retour, pour ce réalisateur qui n’a rien produit de bien pendant une bonne dizaine d’années ? Et bien après la séance, on peut être soulagé et crier un beau et grand oui ! Et sans être le meilleur film de sa carrière non plus, « Split » offre là un très beau retour à son réalisateur qui réussit avec un sujet on ne peut plus passionnant à nous tenir en haleine et surtout en pression et cela faisait bien longtemps que ce n’était pas arrivé.

Casey, Claire et Marcia sont trois jeunes filles qui viennent de passer un après-midi sympathique dans un petit restaurant pour l’anniversaire de Claire. Alors qu’elles allaient rentrer chez elles, elles sont kidnappées par un jeune homme. Ce jeune homme s’appelle Kevin et il est atteint de personnalités multiples.

« Split » ou le retour aux sources pour M. Night Shyamalan. Exit les grosses productions et retour au petit budget qui lui laisse bien plus de liberté. Avec « Split« , le réalisateur américain nous revient en grande forme avec un thriller en forme d’huis-clos. Sur une trame des plus audacieuses et casse-gueule à la fois, M. Night Shyamalan a décidé d’évoquer les personnalités multiples dans un thriller sombre. Un sujet sur lequel bien des réalisateurs se sont cassés les dents en tombant allégrement dans les clichés du genre. Mais ici M. Night Shyamalan est très inspiré et évite beaucoup de pièges pour nous plonger dans un enfer psychologique rudement mené et tenu par plusieurs James McAvoy, absolument tous démentiels. L’acteur s’en donne à cœur joie et l’on n’avait encore jamais vu James McAvoy dans ces états-là. Il démontre bien qu’il est un acteur important en offrant une sacrée palette de jeu.

Ce qui est excellent avec ce nouveau film, c’est avant tout son scénario qui n’hésite pas à nous enfermer, tout comme ces jeunes filles, dans les méandres de ce couloir. Le réalisateur nous place à la hauteur de ses victimes et c’est avec un plaisir presque coupable, que l’on savoure la découverte des visages de leur ravisseur. Et tout comme ces jeunes filles, on reste pris de malaise et l’on cherche une porte de sortie.

Le scénario navigue bien dans la psychologie de son personnage. On sent que beaucoup de recherches ont étaient faites en amont pour offrir un film saisissant, crédible et réaliste. Le réalisateur n’a pas simplement choisi de traiter ce sujet-là parce qu’il pourrait faire un éventuel buzz avec un film « original » qui irait même plus loin que d’autres avec les vingt-trois personnalités de son personnage. Non, « Split » a une vraie logique, un vrai sens, il a quelque chose qui s’inscrit encore plus sur la fin. Le film est creusé, profond, il tient celui qui le découvre jusqu’à la fin. Il s’amuse à manipuler les esprits, offrant espoirs et frissons.

De plus, on est d’autant plus tenu par cette ambiance saisissante que Shyamalan offre. « Split » est sombre, « Split » est noir et glauque, bref « Split » est un cauchemar que personne n’a envie de vivre.

On regrettera toutefois que M. Night Shyamalan insiste trop avec ses flashbacks. Des flashbacks utiles pourtant, mais qui demeurent lourds et parfois maladroits, dans une mise en scène pourtant très classieuse.

Une mise en scène qui ne fait que monter crescendo, pour exploser dans son final. Une mise en scène qui a tendance aussi à noyer le poisson, M. Night Shyamalan joue avec son style et s’amuse à volontairement nous perdre ou alors peut-être est-ce nous qui cherchons plus compliqué que ça ne l’est en vérité… Quoiqu’il en soit, le tout fonctionne parfaitement et l’on se laisse prendre à ce jeu pervers, malgré ses défauts.

« Split » est donc un Shyamalan qui fait du bien, car en plus d’être excellent, pertinent et tendu, il nous fait retrouver le Shyamalan qu’on avait découvert et aimé il y a seize ans maintenant. Et à la sortie de celui-là, l’espoir retrouvé, on se plaît à déjà fantasmer sur son prochain film.

Note : 15/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=DFbayaCbloA[/youtube]

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.