novembre 30, 2021

Nocturnal Animals – Beauté Glaciale

De : Tom Ford

Avec Amy Adams, Jake Gyllenhaal, Michael Shannon, Aaron Taylor-Johnson

Année: 2017

Pays: Etats-Unis

Genre: Thriller, Drame

Résumé :

Susan Morrow, une galeriste d’art de Los Angeles, s’ennuie dans l’opulence de son existence, délaissée par son riche mari Hutton. Alors que ce dernier s’absente, encore une fois, en voyage d’affaires, Susan reçoit un colis inattendu : un manuscrit signé de son ex-mari Edward Sheffield dont elle est sans nouvelles depuis des années. Une note l’accompagne, enjoignant la jeune femme à le lire puis à le contacter lors de son passage en ville. Seule dans sa maison vide, elle entame la lecture de l’oeuvre qui lui est dédicacée.
Dans ce récit aussi violent que bouleversant, Edwards se met en scène dans le rôle de Tony Hastings, un père de famille aux prises avec un gang de voleurs de voiture ultraviolents, mené par l’imprévisible Ray Marcus.
Après lui avoir fait quitter la route, le gang l’abandonne impuissant sur le bas-côté, prenant sa famille en otage. Ce n’est qu’à l’aube qu’il parvient au commissariat le plus proche, où il est pris en charge par le taciturne officier Bobby Andes. Un lien fort va se créer entre les deux hommes, et lier leurs destins dans la poursuite des suspects, coupables d’avoir donné vie au pire des cauchemars de Tony.
Susan, émue par la plume de son ex-mari, ne peut s’empêcher de se remémorer les moments les plus intimes qu’ils ont partagés. Elle trouve une analogie entre le récit de fiction de son ex-mari et ses propres choix cachés derrière le vernis glacé de son existence. Au fur et à mesure de la progression du roman, la jeune femme y décèle une forme de vengeance, qui la pousse à réévaluer les décisions qui l’ont amenée à sa situation présente, et réveille une flamme qu’elle croyait perdue à jamais.

Avis :

Tom Ford est un créateur de mode connu et reconnu à travers le monde. Dans les années 90, son nom ne fut qu’une montée en puissance et l’homme se fait très vite remarquer. Après avoir travaillé pour différentes enseignes de luxe, Tom Ford dirige aujourd’hui sa propre marque. Ayant un univers esthétique des plus développés, il s’est laissé tenter par le cinéma, passant à la réalisation en 2010. Son premier film, « A single man« , fut une véritable révélation, aussi bien visuelle qu’émotionnelle. En un seul film, Tom Ford réussit à marquer et créer la curiosité, voire l’impatience de certains, pour un éventuel second film.

Il aurait donc fallu attendre sept années avant de revoir un film signé Tom Ford, mais quel retour. Avec « Nocturnal Animals », le réalisateur nous revient avec non pas un film, mais trois films en un seul.

Dès la bande-annonce, le nouveau projet de Tom Ford attisait les intérêts. Il faut dire que la bande-annonce est superbe, on ressent l’esthétisme et l’ambiguïté dont « A single man » avait joui. Mais oubliez tout ce que vous avez cru voir dans cette bande-annonce, car le film de Tom Ford est aux antipodes de cette dernière. Et alors même que cette dernière annonçait un film intense, c’est un film encore plus intense, dur et profond que le réalisateur nous offre. C’est une vraie claque !

Susan Morrow, est une célèbre galeriste de Los Angeles. Elle habite sur les hauteurs de la ville dans une immense maison. Un soir, alors qu’elle rentre d’un vernissage, elle reçoit un manuscrit. Ce manuscrit est le travail d’Edward Sheffield, son ex-mari, dont elle n’a plus de nouvelles depuis presque vingt ans. Edward lui a dédié ce roman, il voulait que Susan soit la première à le lire. Seule, dans cette immense demeure, Susan se lance donc dans la lecture de « Nocturnal Animals » …

« Nocturnal Animals » est une surprise totale ! Bien différent de ce à quoi on s’attend, Tom Ford livre ici un film puissant, au montage irréprochable. D’ailleurs, pour savourer pleinement le film de Tom Ford, il vaut mieux en savoir le moins possible tant celui-ci surprend de par sa direction et ce qui s’y passe.

Sur un scénario solide, construit et réfléchit, Tom Ford arrive à rendre une vie plate et monotone en un film puissant, dur, qui va prendre aux tripes, aussi bien par les émotions par lesquelles on va passer que par la beauté saisissante, voire presque dérangeante, des images qu’il nous offre. L’ouverture du film résume à elle seule l’extraordinaire sensation que « Nocturnal Animals » va nous faire ressentir.

Avec « Nocturnal Animals« , Tom Ford met en images un regret et tout va être au service de la prise de conscience de ce regret par l’un des personnages de son film. L’intrigue mêle de manière incroyable trois intrigues, qui seront tout autant de films différents. Tom Ford jouera sur plusieurs fronts, abordant des thèmes très forts à travers les différentes histoires qu’il raconte. Mais finalement, toutes ces histoires, tous ces thèmes, tous ces personnages, amèneront à ce regret et surtout à ce final d’une grande beauté.

« Nocturnal Animals« , en plus d’une beauté incroyable, est aussi un film qui jouit d’une ambiance superbe, ou devrais-je dire de plusieurs ambiances superbes, car selon la partie dans laquelle on se trouve, le film peut-être le feu, comme la glace, et grâce à ce montage irréprochable, Tom Ford passe de l’un à l’autre avec une fluidité, une aisance et une logique imparables. « Nocturnal Animals » enchante autant qu’il est capable de faire peur, de mettre mal à l’aise, ou encore de toucher par les regrets qu’il exprime ou bien par le romantisme de certains instants. L’ambiance est d’autant plus belle que le film est accompagné par une BO superbe signée Abel Korzeniowski qui rappelle parfois la tension ou la mélancolie des films d’Hitchcock.

Tom Ford avait démontré une direction d’acteurs impeccable transformant Colin Firth ou Julianne Moore pour son « A single man » et le réalisateur récidive encore avec ce film. Tout le casting est incroyable, d’Amy Adams qui n’a jamais été aussi magnétique, Jake Gyllenhaal parfait, à Michael Shannon génialement ambigu, Aaron Taylor-Johnson saisissant, ou encore Isla Fisher, Ellie Bamber, Laura Linney, Jena Malone et j’en oublie tant le film est complet et chacun d’eux tient un rôle intéressant.

Je préfère écourter ce texte, tant il vaut mieux en savoir le moins possible sur ce nouveau bijou signé Tom Ford. « Nocturnal Animals » est un choc, aussi bien de par ses histoires que par son esthétisme et alors même que l’année ne fait que commencer, nul doute que le film de Tom Ford va s’inscrire parmi ceux qui vont marquer l’année et qu’on va retenir.

Note : 17,5/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=rP8wEnhOCbU[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.