novembre 28, 2021

La Fille Inconnue – Secret Médical

14694770_1450648938281844_477692749_n

De : Luc et Jean-Pierre Dardenne

Avec Adèle Haenel, Olivier Bonnaud, Jérémie Renier, Louka Minnella

Année : 2016

Pays : Belgique, France

Genre : Drame

Résumé :

Jenny, jeune médecin généraliste, se sent coupable de ne pas avoir ouvert la porte de son cabinet à une jeune fille retrouvée morte peu de temps après. Apprenant par la police que rien ne permet de l’identifier, Jenny n’a plus qu’un seul but : trouver le nom de la jeune fille pour qu’elle ne soit pas enterrée anonymement, qu’elle ne disparaisse pas comme si elle n’avait jamais existé.

Avis :

On ne présente plus les Dardenne, duo de frangins belges dont le cinéma social est l’un des plus connus en Europe avec celui de Ken Loach. Après avoir mis en vedette des actrices comme Emilie Dequenne, Arta Dobroshi, Cécile de France, ou précédemment Marion Cotillard, le duo a choisi cette fois-ci la talentueuse Adèle Haenel pour leur cru 2016.

Un film des Dardenne, c’est personnellement un petit évènement que je m’empresse d’aller découvrir. Il faut dire que les deux frangins ont très souvent su convaincre, avec des films simples, réalistes, aux intrigues ayant un très joli fond. Alors quand les deux frères se sont lancés dans un « policier » avec en prime la belle Adèle Haenel en tête d’affiche, autant dire que l’envie de le découvrir était présente. Mais la déception va être à la hauteur de l’attente, puisque « La fille inconnue » fut d’un ennui profond. À aucun moment, les deux frères ont réussi à charmer et donner de l’intérêt à cette histoire, qui pourtant partait sur de très belles routes.

14619875_1450648971615174_508917542_n

Jenny est une jeune médecin généraliste. Un soir, alors qu’elle a fermé son cabinet il y a plus d’une heure, une jeune femme vient sonner. Jenny ne lui ouvrira pas la porte. Le lendemain, la jeune femme est retrouvée morte non loin de là. Jenny se sent terriblement coupable, d’autant plus que personne ne sait qui est cette jeune femme. Enterrée dans l’anonymat, Jenny est hantée par cette porte qu’elle n’a pas ouverte, et décide alors de faire son possible pour découvrir qui était cette jeune fille inconnue.

Partant sur une belle base, les Dardenne avaient entre les mains un scénario qui avait de quoi être passionnant de bout en bout. Et si leur nouveau film n’est pas un ratage complet, puisque plusieurs éléments seront toutefois remarquables, il ne sera pas une réussite non plus.

« La fille inconnue« , c’est deux films en un seul. Les Dardenne vont traiter principalement deux sujets. Le premier, c’est l’engagement de ce jeune médecin qui essaie tant bien que mal de gérer son cabinet dans un quartier populaire. Ce côté-là est la belle réussite du film puisque les deux réalisateurs ont réussi à capter quelque chose de très vrai. Les difficultés du métier de médecin de quartier, les concessions, l’écoute, les secrets gardés… Bref, ce côté-là du film, qui tomberait presque dans le documentaire, est excellent et l’on est touché par la force de conviction du personnage joué par une Adèle Haenel qui est bien l’une des seules à tirer en partie son épingle du jeu.

Mais « La fille inconnue« , ce n’est pas seulement un film sur le rôle, les devoirs et le métier de médecin. Non, cette « … fille inconnue » est aussi une enquête, presque comme un polar, sur un meurtre qui a eu lieu et c’est là où le film trouve ses bémols. Si l’on est touché et l’on comprend la culpabilité de cette femme et le besoin qu’elle a de faire cette enquête, les Dardenne n’arrivent jamais à élever l’intérêt du spectateur pour cette dernière. Un souci qui vient de la mise en scène plate au possible qui n’arrive jamais à offrir quelque chose de passionnant, ni même de captivant. Les indices et autres éléments que découvre le personnage de Jenny sont amenés sans aucun attrait. Il n’y a aucune émotion qui se dégage de cette enquête, un peu comme si les personnages étaient tous éteints. Du coup, on se retrouve à regarder cette enquête plus que la suivre et c’est bien dommage, car les Dardenne ont beaucoup d’éléments réunis pour que le film soit prenant. Ce qui est dommage aussi, c’est la prévisibilité de l’intrigue. On se doute très vite que le coupable évolue dans l’entourage de Jenny et très vite, on va découvrir son nom, alors que l’intrigue joue encore la carte du suspens…

14699943_1450648991615172_288404507_n

Il n’y a donc pas grand-chose à dire sur ce cru 2016 des Dardenne. Long, ennuyant et prévisible, en fait, plus on y pense et plus on se dit que « La fille inconnue » a raté sa cible. On s’attendait à un bon polar et l’on se retrouve avec un super film qui met en lumière avec conviction le métier de médecin de quartier. Mais comme cet aspect-là du film n’est pas non plus la trame principale, on se retrouve dans une enquête plate qui n’arrive jamais à prendre. C’est vraiment dommage.

Note : 07/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=yz7MUtFCYdA[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.