décembre 2, 2021

Zazie – Cyclo

cover-zazie_cyclo

Avis :

Avouez que changer son vrai nom Isabelle Marie Anne de Truchis de Varennes en Zazie, c’est plutôt de mauvais gout. Non mais c’est vrai, on serait plus enclin à aller acheter un skeud de Isabelle Marie Anne de Truchis de Varennes que de Zazie, sorte de pseudonyme que l’on peut donner à sa grand-mère. Et puis, dans une conversation mondaine et huppée, il serait toujours bien vu de placer : « J’ai écouté le dernier album de Isabelle Marie Anne de Truchis de Varennes, c’était AB-SO-LU-MENT génial ! ». Alors que dire j’ai écouté le dernier Zazie, ça fait un peu comme si l’on disait : « je suis allé voir en concert Didier Super à la fête de Saint-Marcel d’Ardèche ». Et pourtant, malgré un pseudonyme tiré du roman de Raymond Queneau, Zazie a su se faire un nom dans la variété française et touché un large public que ce soit dans le monde mondain autant que dans le monde populaire. Alors qu’elle s’essaye au mannequinat pendant dix ans, elle écrit rapidement ses premières chansons et le succès arrivera dès le deuxième album, Zen, qui sort en 1995. On a d’ailleurs tous en tête les chansons Zen ou Larsen. Cyclo est son huitième album et il a été produit par Olivier Coursier du groupe Aaron. Cet album est-il bon ? Zazie est-elle toujours une figure emblématique de la chanson française ? Rien n’est moins sûr pour nous, qui aimons quand ça pète un peu !

Zazie est une auteure qui aime beaucoup travailler ses textes. Donnant souvent un thème récurrent à ses albums, Cyclo, son huitième album se concentre sur l’âge, le temps qui passe et la vieillesse. L’album s’ouvre sur le premier tube de cet album. Les Contraires annonce clairement le ton de l’album, avec une certaine monotonie, une latence insupportable et surtout, des paroles lénifiantes au possible. Les arrangements sont insupportables et ne servent finalement pas à grand-chose, à part à rendre la voix de Zazie plus audible et il aurait fallu faire le contraire. Alors bien évidemment, on attend de voir la suite, voir si on aura quelque chose qui bouge un peu, avec des paroles un peu envolées, un peu plus lyrique et poétique et malheureusement, tout l’album baigne dans une sorte de marasme insupportable. Je pense qu’un dépressif qui écoute ça se tire une balle au bout de trois chansons. Mobil-Homme essaye désespérément de relever la barre avec la présence d’une guitare électrique, mais on entendra bien plus la boîte à rythme insupportable qui reviendra durant tout l’album. Je ne parle même pas de Je Ne Sais Pas, le titre idéal pour s’acheter une corde et apprendre à faire les nœuds. Cyclo, le titre éponyme de l’album est lui aussi très lent et limite insupportable, donnant une rupture vide de sens avec un éternel son électro dégueulasse. Heureusement, l’album contient quelques morceaux un peu plus dynamiques. Enfin, quelques, il y a seulement deux morceaux qui sont un peu plus rapides et du coup plus intéressants. Mademoiselle est une piste intéressante car Zazie parle de toutes les femmes qui sont libres et qui font ce qu’elles veulent et elle contient un peu d’humour. L’autre morceau dynamique du skeud, c’est 20 ans, à la rythmique efficace, mais aux paroles pas très intéressantes avec une palanquée de rimes pauvres. Mais il faut dire que deux chansons intéressantes sur tout un album, c’est très peu et que le tout baigne dans une mélancolie, dans une tristesse qui ne donne pas vraiment envie, surtout en cette période morose.

photo_1347530715

Mais le pire dans tout ça, c’est vraiment la voix de la chanteuse. Déjà, j’ai du mal avec la chanson française et notamment avec les chanteurs et chanteuses d’aujourd’hui (ne me parlez pas de Calogero, je risquerais de me mettre en colère), alors quand on a une chanteuse sans voix qui essaye de faire de la chanson française et qui pousse un peu jusqu’à se rendre inaudible, et bien, j’ai tendance à me boucher les oreilles. Difficile de croire un gars qui écoute du métal à longueur de journée ? Il suffit pour cela d’écouter Je Ne Sais Pas, où elle va se prendre pour une chanteuse lyrique sur une montée crescendo et cela devient vite insupportable. On aura aussi du mal à entendre sa voix sur l’introduction de Si Tu Viens. Et tout l’album va démontrer l’incapacité de la chanteuse à aller vers quelque chose de nouveau avec sa voix. Bref, encore une fois, on va me prendre pour une mauvaise langue, pour quelqu’un de méchant, mais franchement, comme Carla Bruni, les gens qui ne savent pas chanter ne doivent pas chanter. Tout comme Vincent Delerm qui détient la palme de l’artiste usurpé du monde.

Au final, Cyclo, le huitième et dernier album de Zazie n’est pas très bon, voire carrément mauvais. Se prélassant dans un rythme ennuyeux, bourré de rythmiques électros dégueulasses et de paroles aux rimes pauvres et peu envoutantes, cet album demeure un formidable catalyseur pour tous les dépressifs souhaitant se tirer une balle ou sauter d’un pont. Si deux ou trois chansons sortent de cette fosse à purin, le reste est vraiment à jeter, sauf pour la bourgeoisie parisienne, qui va se rouler dans cet album, un verre de champagne à la main et la bouche en cul de poule. Rendez-nous la vraie chanson française, contestataire et intelligente !

  1. Les Contraires
  2. Mobil-Homme
  3. Je Ne Sais Pas
  4. Mademoiselle
  5. Cyclo
  6. Tout
  7. Si Tu Viens
  8. Temps Plus Vieux
  9. 20 Ans
  10. Vienne la Nuit
  11. Où Allons-Nous ?

Note : 05/20

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=JTI7GqAEg_E[/youtube]

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.