novembre 28, 2021

Expendables 2

The-Expendables-2-120618

Titre Original: The Expendables 2

De : Simon West

Avec Sylvester Stallone, Jason Statham, Jet Li, Terry Crews, Randy Couture, Arnold Schwarzenegger, Bruce Willis, Dolph Lundgren, Jean-Claude Van Damme, Scott Adkins, Chuck Norris, Liam Hemsworth, Nan Yu

Année: 2012

Pays: Etats-Unis

Genre: Action

Résumé:

Les Expendables sont de retour, et cette fois, la mission les touche de très près…
Lorsque Mr. Church engage Barney Ross, Lee Christmas, Yin Yang, Gunnar Jensen, Toll Road et Hale Caesar – et deux nouveaux, Billy The Kid et Maggie – l’opération semble facile. Mais quand l’un d’entre eux est tué, les Expendables jurent de le venger. Bien qu’en territoire hostile et donnés perdants, ils vont semer le chaos chez leurs adversaires, et se retrouver à tenter de déjouer une menace inattendue – cinq tonnes de plutonium capables de modifier l’équilibre des forces mondiales. Cette guerre-là n’est pourtant rien comparée à ce qu’ils vont faire subir à l’homme qui a sauvagement assassiné leur frère d’armes…

Avis:

Qui a eu cette idée folle, un jour, d’inventer Expendables ? On doit cette idée à l’un des plus grands acteurs du cinéma d’action, j’ai nommé Sylvester Stallone ou Sly pour les intimes. Alors que le cinéma d’action a explosé durant les années 80 et 90, il a connu un effet ventre mou durant les années 2000 et 2010. Les acteurs vieillissant et la relève peinant à venir, il aura fallu une idée de génie à ce cher Sly (oui, on est intime maintenant, lui et moi !) pour remettre sur le devant de l’affiche le cinéma d’action décomplexé et imbécile mais jouissif. Dans un souci du détail, il n’a pas fait les choses à moitié, puisqu’il a fait appel aux vieux de la vieille comme Dolph Lundgren ou Schwarzie mais aussi aux petits jeunes comme Jason Statham ou Jet Li. Fort d’un succès critique et commercial, il était logique de voir une suite pointer le bout de son nez. Mais le film est-il toujours aussi bon ? L’effet Bigger Than Life ne risque-t-il pas de plomber l’ambiance si détendu du premier opus ? Prêts à vous salir les mains et à en prendre plein la tronche ?

Le scénario de Expendables 2 est très simple, et il respecte au pied de la lettre le cahier des charges imposé par les films d’action écervelé. En gros, l’unité part en mission pour récupérer un objet mystérieux. Seul problème, sur le chemin, l’équipe rencontre un groupe de terroristes, vénérant Satan et qui récupère l’objet en question, et tue le plus jeune de l’équipe. Ridiculisé et blessé, le groupe va tout faire pour retrouver ces mystérieux personnages et leur faire la peau. Mais la donne change quand l’équipe se rend compte que ce groupe souhaite récupérer des kilos de plutonium dans une grotte pour devenir riche mais déséquilibrer les forces du monde. Il s’agit là d’un pitch des plus simplistes que l’on puisse voir. Bien entendu, il est sujet à de la tatane et à des gunfights à tout va, mais il montre aussi un groupe de mercenaires ayant un code de vie, une conduite et demeurant fort sympathiques. Ce sera d’ailleurs là le point fort de ce film, puisqu’il tourne autour de l’action, du sang, mais aussi autour de la légèreté et de l’autodérision. A l’instar d’un Rambo 3, dénué de dérision, hormis quelques répliques, où l’on peut voir un homme seul dessouder une armée soviétique, The Expendables 2 va rire des acteurs et les références seront multiples et très drôles.

Mais si l’on doit encore une fois regarder seulement l’aspect cinématographique, Simon West, le nouveau réalisateur, Stallone lui laissant les rênes pour mieux se concentrer sur son rôle, propose un métrage propre, lisible, où les scènes d’action, que ce soit dans les gunfights ou dans les combats à mains nues, sont très lisibles et la caméra ne bouge pas sans arrêt. Alors que dans bon nombre de films modernes, la caméra fait le moindre soubresaut à la moindre action, The Expendables 2 fait tout péter sans pour autant filer la nausée. Les passages sanglants sont toujours aussi présents, relevant l’envie de faire tout de même quelque chose d’assez réaliste, montrant que la guerre, ce n’est pas rôle et que les blessures sont souvent très moches.

XXX EXPENDABLES-2-MOV-6429.JPG A ENT

Ok ok, je mets une bonne note !

Pour faire encore plus spectaculaire que le premier opus, on aura droit à une brochette d’acteurs au panel varié et intéressant. Honneur aux plus anciens, avec Sylvester Stallone en tête, jouant le héros du film, et affichant une grande forme. Très bon dans son rôle de papa gros bras, il demeure attachant et assez drôle, avec un bon retour sur soi, notamment sur ses anciens rôles. Dolph Lundgren tient le rôle du cerveau bien lourd et taciturne, avec une gueule bien barrée et un passage dans les mines absolument génial. Arnold Schwarzenegger tient très bien son rôle aussi, se foutant de sa propre gueule avec des répliques de Terminator et il forme un excellent duo avec Bruce Willis, lui aussi se moquant ouvertement de son personnage de John McClane. Mais le meilleur au niveau de l’autodérision et de la moquerie, c’est bien Chuck Norris, absolument hilarant, dans son arrivée et dans ses répliques, arborant fièrement une Norris Fact circulant sur le net. Bien entendu, comment ne pas parler de Jean-Claude Van Damme, le grand méchant de l’histoire, absolument sublime dans ce rôle, se régalant comme un gosse et partant en couille dans ses répliques. Un véritable régal et un grand méchant de choix. Au niveau de la jeunesse, on pourra toujours apprécier les talents athlétiques de Jason Statham, lui aussi très drôle ou encore la courte apparition de Jet Li, jouant un peu sur les plates bandes de Jackie Chan, avec un combat aux poêles. On ne le voit malheureusement que trop peu. Liam Hemsworth, le frère de Chris (Thor), joue ici le petit nouveau, le sniper de la bande et il devient assez vite attachant. Mais on préférera Scott Adkins, la nouvelle coqueluche du cinéma d’action d’aujourd’hui, jouant un méchant sans pitié et tenant son rôle avec beaucoup de sérieux, c’est d’ailleurs le seul personnage sans second degré. Terry Crews ainsi que Randy Couture assure les seconds couteaux sans prendre vraiment d’importance. Bref, tout le casting demeure superbe et on ressent vraiment une ambiance agréable et profondément cool et badass, et c’est tout ce qui manquait au cinéma d’action actuel.

Au final, The Expendables 2 est une excellente suite, redorant allègrement le blason des films d’action et surtout, montrant combien il manque aujourd’hui dans nos salles obscures. Badass mais aussi cool, le métrage de Simon West et Sylvester Stallone est drôle, jouissif et explosif, laissant volontairement les neurones au placard. Et parfois, ça fait un bien fou !

Note : 17/20

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=tBrklksBbTM[/youtube]

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Une réflexion sur « Expendables 2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.