novembre 28, 2021

Anastacia – It’s a Man’s World

Anastacia - It's A Man's World - 2012

Avis :

Pour beaucoup, Anastacia, c’est l’exemple typique de la star qui n’a fait qu’une chanson. En effet, elle perce dès le début de sa carrière en 1999, avec son tube I’m Outta Love. Sa belle gueule, ses gros nichons ainsi que sa voix si particulière la faut très rapidement connaître du grand public et son premier album, Not That Kind, devient un incontournable pour tous les fans de pop. Mais la belle plante ne s’arrête pas seulement sur ce tube et elle va enchaîner les morceaux ainsi que les albums. Plutôt axée pop mais aussi rock, la chanteuse n’hésite pas à faire des duos assez improbables comme avec Ben Moody du groupe Evanescence pour la bande originale du film Les 4 Fantastiques. Néanmoins, déjà atteinte de la maladie de Crohn, une maladie chronique des intestins, elle va subir un cancer du sein en 2003. Après une bonne guérison, elle revient avec un quatrième album très discret, puis revoit le jour en novembre 2012 avec It’s a Man’s World, un disque de reprise de grands groupes de rock. Alors là, on crie à l’hérésie, au cataclysme. Mais qu’en est-il vraiment au final ? Il est vrai que sa voix si particulière pourrait fusionner à merveille avec certains gros morceaux de rock ? Alors voir tout cela de plus près, et il y a plus désagréable que d’aller voir Anastacia de plus près !

La miss n’a pas froid aux yeux. En effet, quand on regarde la playlist, on peut voir qu’elle s’attaque à du lourd, du très très lourd. La preuve avec ces dix pistes, reprenant Guns and Roses, Foo Fighters, Ac/Dc, Aerosmith, Kings of Leon, Rolling Stones, Led Zeppelin, Oasis, Bon Jovi et U2. Alors bien évidemment, on a très peur que cela soit un massacre auditif, une grosse gerbe pop des meilleurs tubes rock de ces groupes. Mais en fait, il n’en est rien ! En effet, plutôt que de refaire une sauce indigeste, Anastacia décide de reprendre les mêmes pistes audio et de poser sa voix dessus. Il résulte quelque chose de fidèle au matériau de base avec la voix si spéciale de la chanteuse. Si Ramble On de Led Zep demeure un peu en deçà du reste de l’album, il faut avouer que tout cela sent assez bon et donne vraiment envie de se replonger dans tous ces grands morceaux. L’essai n’est donc pas vain, mais il montre aussi l’intérêt et la puissance de la musique rock au sein de la musique pop. Dream On, reprise d’Aerosmith, est vraiment chouette tout comme le clip qui tourne depuis un moment, Best of you des Foo Fighters. Bien entendu, les morceaux ont été écourtés, mais il reste tout de même un joli accent rock et surtout, un énorme respect pour tous ces groupes. On restera tout de même sur notre faim sur Use Somebody de Kings of Leon ou encore sur One de U2. On sent ainsi une vraie volonté de faire du rock pur et dur et c’est vraiment surprenant et agréable.

543233_10151113224283127_2072691077_n

L’autre gros point fort du disque, c’est la voix d’Anastacia. En effet, bien loin de la chanson pop qui la fait connaître, elle possède un organe qui colle parfaitement au rock et qui pourrait lui permettre de toucher la grâce, un peu comme Joan Jett. Bien entendu, on est loin du résultat de l’interprète de I Love Rock n’Roll, mais cette voix un peu éraillée, granuleuse va parfaitement bien avec des morceaux comme Dream On ou encore Sweet Child O’Mine. On émettra plus de réserve sur des morceaux comme Back in Black ou encore Wonderwall, qui sonne assez faux ou sont alors trop surprenant. Néanmoins, on pourra cracher tout le venin que l’on veut sur ce skeud, il en résulte quelque chose de profondément bon et sympathique, surtout quand on voit le risque pris et la vie pas toujours facile de la chanteuse.

Au final, It’s a Man’s World, le disque cover d’Anastacia est un skeud sympathique, qui donne finalement envie de réécouter tous ces titres en version originale et ce n’est pas plus mal. Agréable à l’écoute et taillé pour la scène, il faudra patienter un petit peu, car la belle à fait une récidive sur son cancer du sein le 28 février, et on lui souhaite un prompt rétablissement en espérant qu’elle revienne vite sur scène pour montrer tout son amour du rock, en laissant la pop au placard !

  1. Ramble On
  2. Best of You
  3. Sweet Child O’Mine
  4. You Can’t Always Get What You Want
  5. One
  6. Back in Black
  7. Dream On
  8. Use Somebody
  9. You Give Love a Bad Name
  10. Wonderwall

Note: 15/20

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=tQL2Vub8xc0[/youtube]

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.