décembre 7, 2021

Célibataires… ou Presque

11949693_1156722897674451_656035851_n

Titre Original : That Awkward Moment

De : Tom Gormican

Avec Miles Teller, Zac Efron, Michael B. Jordan, Imogen Poots

Année : 2014

Pays : Etats-Unis

Genre : Comédie

Résumé :

Trois amis jurent de demeurer célibataires, ce qui crée des conflits avec la gent féminine… et même entre eux. Daniel voit intimement et secrètement Chelsea, une amie du trio, sans le dire à ses deux comparses. Mikey fait l’impossible pour reconquérir son épouse infidèle. Et Jason cumule les aventures d’un soir, jusqu’au jour où il fait la rencontre d’Ellie. Croyant à tort qu’il s’agit d’une prostituée, le jeune homme tente de l’éloigner de sa vie, mais en vain. Lorsqu’il commence à se rapprocher de cette femme qui a beaucoup d’atomes crochus avec lui, nier ses propres sentiments ne sera pas évident.

Avis :

Il y a un an tout juste, je découvrais lors du dernier festival de Deauville, un acteur qui fut pour moi la grosse révélation de l’année. Ce mec, c’est Miles Teller, et je parle bien entendu du film de Damien Chazelle, « Whiplash« . Comme j’avais trouvé le jeune acteur remarquable, j’ai donc jeté un coup d’œil à sa filmographie. Étrangement, il m’avait déjà tapé dans l’œil avec son premier film « Rabbit Hole« . Bref, à mon grand étonnement, j’ai aussi pu constater qu’il ne brillait pas par les choix de carrière qu’il a entrepris, car entre « Divergente« , « Project » ou encore cette année avec « Les 4 fantastiques« , on dénombre peu de bons films.

C’est donc avec une petite crainte que je me suis lancé dans ce « Célibataires ou presque« , une comédie romantique comme l’Amérique nous en offre un nombre bien trop conséquent chaque année. Mon appréhension était de surcroît plus grande vu que le film détient en son casting Zac Efron. Pourtant téméraire, j’y suis allé et sans être génial, ce « Célibataires ou presque » est une comédie qui en vaut bien une autre. C’est le genre de film à regarder un jour où il flotte et qu’il n’y a rien de plus intéressant à se mettre sous la dent. C’est un peu fade, sans être trop cul-cul et il y a deux ou trois gags plutôt bien trouvés.

11994171_1156723014341106_796359315_o

Jason, Daniel et Mickey sont amis depuis l’enfance. Ils ont grandi ensemble, se sont amusés ensemble, on pourrait presque dire qu’ils ont baisé ensemble tant ils étaient inséparables. Mais voilà, à vingt-trois ans, Mickey est tombé éperdument amoureux et s’est même marié. La fête est devenue plus difficile. Ils ont continué à se voir, très régulièrement, mais ce n’était plus pareil. Alors quand Mickey leur annonce que sa femme, après quelques années, demande le divorce, Jason et Daniel, qui sont tous les deux célibataires à ce moment-là, décident de conclure un pacte qui les oblige à rester célibataires tant qu’ils seront assez jeunes pour s’éclater. Quelques heures après ce pacte, l’un d’entre eux fait une très belle rencontre…

« Célibataires ou presque » est le premier film de Tom Gormican, et quoi de plus simple que de se lancer dans une comédie sur les relations amoureuses. De plus, faire simple ne veut pas dire que ce n’est pas efficace.

Avec la tonne de comédies qui sorte chaque année sur nos écrans, il faut faire le tri, car si Hollywood excelle parfois dans l’exercice, bien souvent, c’est aussi l’inverse qui se produit et bon nombre de comédies de « djeun’s » sont purement ratées, car en plus d’être vues et revues, elles ont tendance à tomber dans l’excès. Mais ce ne sera pas le cas ici et ce « Célibataires ou presque » s’avère être une petite comédie sympa, qui essaie de se différencier des autres de son genre. On saluera donc l’originalité de ne pas nous servir un énième film comique avec des ados qui sont encore au lycée et qui bien sûr sont obsédés par le cul à tendance scato. Ici, les personnages sont plus âgés et plus posés, on a donc droit à une comédie romantique sur des presque trentenaires, ce qui change l’axe, que ce soit pour l’histoire et les questions que le film apporte ou encore pour les gags, qui ne seront pas que du « pipi caca, prout, ça fait rire… « . Ce qui change aussi, c’est qu’une comédie romantique dans ces âges-là est souvent vue du point de vue d’une femme et là, Tom Gormican chamboule un peu les codes en nous invitant à suivre les parcours amoureux de trois potes. Ça change un peu et ce n’est pas plus mal. Dans un sens, le film se veut plus sérieux aussi et aborde des sujets plus durs, s’essayant même au drame.

Le scénario est plutôt chouette dans son genre, même si, on le sait, il est terriblement convenu. Aucune surprise ne viendra se mettre en travers de nos yeux pour changer la donne. D’emblée, malgré quelques péripéties, on sait directement ce qui va se passer et comment ça va se passer et c’est dommage, car cette prévisibilité entache le film. Dans un sens, le réalisateur trouve un bon axe et a de bonnes idées, et dans l’autre, il nous offre du réchauffé. L’humour n’est pas trop tarte et je peux même dire que le film détient deux ou trois très bonnes scènes qui m’ont fait sourire. Certain dialogues sont croustillants, ça parle pas mal de cul, de gonzesses, de pratiques en tous genres et de fantasmes. Bref, de ce côté-là, on en a pour notre argent. Mais voilà, ça s’arrête là. Pour le reste, ce n’est pas mauvais, mais ce n’est pas terrible non plus. C’est joli, bien fait et fade en même temps. Ce n’est pas déplaisant à suivre, mais on a connu tellement mieux.

Les personnages sont attachants, pas trop clichés, ce qui est très bien, ils m’ont fait sourire, et ils m’ont même touché. Après, on ne peut pas dire qu’ils brillent par leur originalité. Hormis le fait qu’ils soient plus vieux qu’à l’accoutumée et plus « matures », ça ne vole pas très haut non plus. Les trois acteurs sont bons dans leurs rôles. On les a connus bien meilleurs dans d’autres films, mais ça reste agréable, particulièrement la complicité qui règne en Miles Teller et Zac Efron.

11996346_1156722951007779_620519551_o

Vous l’aurez donc compris, « Célibataires ou presque » n’est pas un film extra, mais ce n’est pas un mauvais film non plus. On a connu bien pire dans les comédies. Celle-ci est certes fade et facile, mais elle est aussi sympa et différente. En fait, elle donne ce que l’on est venu chercher, elle divertit sur l’instant et s’oublie aussi vite. Donc je le redis, c’est un film à voir, le jour où vous n’avez rien de mieux à consulter.

Note : 12/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=wRcVgJjnFLo[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.