juillet 20, 2024

Un Voisin Trop Parfait – Desperate Housewife

115671.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre Original : The Boy Next Door

De: Rob Cohen

Avec Jennifer Lopez, Ryan Guzman, Ian Nelson, John Corbett

Année : 2015

Pays : Etats-Unis

Genre : Thriller

Résumé :

Une mère, récemment divorcée, a une aventure avec un jeune homme de son quartier. Quand ce dernier sympathise avec son fils et qu’elle décide de mettre fin à leur relation, les problèmes commencent…

Avis :

Jason Blum est devenu un incontournable du cinéma d’épouvante en seulement quelques films. Il faut dire que son crédo de fournir beaucoup de films avec un budget riquiqui permet d’alimenter un genre qui se fait doucement oublier des salles obscures. Seulement, si certains métrages demeurent réellement bons, c’est grâce à la maestria du réalisateur (merci James Wan et Scott Derrickson) et non au fait que le film soit fait de manière « artisanale ». La plupart du temps, nous sommes face à des produits fades, sans grande imagination et du coup, limités à cause du budget ou d’une idée famélique. Parce que produire à tout va demande d’avoir des scénaristes prolifiques et la qualité ne peut pas toujours être au rendez-vous. Quittant un petit peu l’horreur pour partir vers le thriller pur jus, Jason Blum a donné les coudées franches à Rob Cohen pour diriger Jennifer Lopez dans ce qui pourrait s’apparenter à un Body Double du pauvre. Et déjà que ce film fait partie des plus faibles de Brian De Palma, autant dire que celui de Cohen est loin d’être intéressant.

271559.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Claire Peterson est professeur de lettres. Fraîchement divorcée, elle fait la rencontre de Noah, le neveu de son voisin qui vient pour l’aider. Alors que son fils se noue d’amitié avec lui, elle se surprend à le regarder et à fantasmer dessus. Au détour d’une soirée, elle se laisse charmer et fait l’amour avec lui. Réalisant son erreur, elle lui demande de tout stopper, mais il ne l’entend pas de cette oreille et cette nuit torride va amener à un harcèlement de tous les instants, car Noah n’est pas celui que l’on croit.

Que dire de la carrière de Rob Cohen ? Révélé dans les années 90 après quelques succès publics comme Cœur de Dragon ou Dragon, l’Histoire de Bruce Lee, il démarrera ce qui deviendra l’une des franchises les plus rentables de Hollywood, Fast & Furious. Seulement, depuis, il n’a pas fait grand-chose, livrant même quelques menus navets à l’image de Alex Cross ou encore Furtif. Et ce n’est pas avec Un Voisin Trop Parfait qu’il va remonter la pente. Et rien, absolument rien ne distingue ce film à un téléfilm de TF1 un dimanche après-midi. La réalisation est absolument insipide. Rien n’est fait pour gêner le spectateur ou l’émoustiller un petit peu. Avec un thriller à tendance érotique, on était en droit d’en attendre un peu plus. Quelques petits ralentis amoindriront le rythme qui est déjà bancal et ce n’est pas la séquence finale, tout en flamme qui réussira à scotcher le spectateur sur son fauteuil. De fait, rien n’est sulfureux, rien n’est chaud bouillant et on s’ennuie ferme devant un film où tout est prévisible.

C’est d’ailleurs le principal problème du métrage. Absolument tout est visible des minutes à l’avance. On a l’impression de voir un film que l’on a déjà vu des millions de fois sans que pour autant le réalisateur donne envie de suivre l’histoire de cette prof. On sait que ce garçon cache quelque chose, on sait que toutes les merdes qui arrivent sont sa faute et on connait le dénouement final. En fait, même si le film reste intrinsèquement mauvais, on peut aussi incomber la faute aux producteurs, donnant une affiche qui donne le ton et un titre français honteux qui ne laisse que peu de doutes sur les intentions du métrage. Il aurait été plus malin de tromper les pistes afin de surprendre dans le bon sens le spectateur. Mais bon, entre les coupes budgétaires et la volonté de faire un film rapidement pour attirer les amateurs de sensations fortes au cinéma, il ne fallait pas s’attendre à autre chose qu’un simple coup marketing raté. Car la distribution du film est anémique et les critiques, à juste titre, impitoyables.

Enfin, le film n’est pas bon à cause du casting. Jennifer Lopez en tête, qui signe un retour raté, est d’une bêtise incroyable. C’est bien simple, on n’y croit pas une seconde, notamment dans la scène de sexe, où elle semble prendre autant de plaisir qu’une personne normalement constituée devant l’Eurovision. Elle est fade, plutôt physiquement intelligente, mais ne permet de la prendre en pitié et d’avoir de l’empathie pour elle. Quant à Ryan Guzman, il est aussi inexpressif que Jamie Dornan dans Cinquante Nuances de Grey. Pas du tout charismatique, vilain comme tout, il rentre parfaitement dans la case de ces nouveaux acteurs imberbes qui plaisent aux nanas pré-pubères post Twilight. Rarement un méchant n’aura été aussi insipide, et stupide dans ses réactions. Parce que là aussi, c’est la catastrophe, enchaînant les situations ubuesques et les réactions abracadabrantes, allant même jusqu’à faire la paix tout sourire à la moitié du film.

497004.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Au final, Un Voisin Trop Parfait est typiquement le genre de film qui n’a pas sa place dans les salles de cinéma. Avec une réalisation digne d’un téléfilm, des acteurs en roue libre complètement à côté de leurs pompes ou encore une évolution improbable, ce film possède tous les atouts pour devenir une référence dans le domaine du navet de luxe avec une actrice jouant les milf, n’ayant que ça pour espérer revenir, que ce soit dans la chanson ou dans le cinéma. Triste fin de carrière.

Note : 03/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=unfkWVcQLnw[/youtube]

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.