juin 21, 2024

L’Attaque des Titans – Saison 1

titans0404

Titre Original : Shingeki No Kyojin

D’Après une Idée de : Hajime Isayama

Pays : Japon

Nombre d’Episodes : 25

Genre : Fantasy

Résumé :

Près de cent ans avant le début de l’histoire, des titans de forme humanoïde sont apparus sur Terre. Selon toute vraisemblance, l’instinct des titans est d’exterminer la race humaine, dévorant chaque personne se trouvant sur sa route. Pour survivre, les humains ont construit trois murs gigantesques, protégeant ainsi les derniers vestiges de l‘humanité. Afin d’établir l’ordre et d’étudier les titans, il existe trois types d’armée, utilisant un équipement tridimensionnel pour abattre les titans. C’est alors qu’un titan gigantesque fait son apparition, faisant une ouverture dans le mur et permettant l’invasion des autres titans. Eren Jäger voit sa mère mourir et décide de rentrer dans l’armée pour la venger. Mais sa vie va changer du tout au tout lorsqu’il va s’apercevoir que son père a fait des expériences sur lui et qu’il peut se transformer en titan.

Avis :

Quand un manga papier fonctionne bien, il n’est pas rare de le voir débouler en animé. La loi du marché étant ce qu’elle est, l’audiovisuel se vend mieux que le littéraire et il est une parfaite vitrine pour vendre l’œuvre du mangaka. L’Attaque des Titans fait partie de ces œuvres qui ont fait un carton et qui ont connu un succès encore plus grand après la diffusion de l’anime. Commencé en 2009, ce n’est que quatre ans plus tard que sort la première partie de l’anime, donnant encore plus de visibilité au format papier, se tirant aujourd’hui à plus de 40 millions d’exemplaires dans le monde. Mais cette pirouette marketing connait aussi un revers de médaille, la baisse des ventes du manga papier et la nécessité par la suite de stopper l’anime afin de connaître la suite en forçant les gens à acheter les tomes. Retour donc sur une première saison appétissante, au fond très intéressant et à la forme visuelle bien crue.

115028.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Eren Jäger est un jeune homme qui rêve d’entrer dans les bataillons d’exploration. Son monde est restreint entre trois murs gigantesques qui protègent ce qu’il reste de l’humanité contre des êtres gigantesques de formes humaines nommées les titans. Les bataillons d’exploration sont les seuls à s’aventurer au dehors afin de trouver des survivants mais aussi de tuer des géants, qui ne possèdent qu’un seul point faible, la nuque. C’est alors qu’un titan gigantesque fait brusquement son apparition et détruit la première porte du premier mur. Les titans envahissent la ville et Eren est obligé de fuir voyant sa mère se faire dévorer sous ses yeux. Il entre alors dans les bataillons et lors d’une attaque, il se fait avaler. Il se découvre un pouvoir, celui de pouvoir se transformer en titan pour protéger les gens qu’il aime. Il sera alors étudier et utiliser pour la capture de titans déviants, ayant un comportement différent des autres.

Ce qui fait la force de cet anime, c’est son côté déviant. En effet, il met en avant une certaine anthropophagie avec des géants qui ressemblent à des humains mangeant des humains. Ce cannibalisme ne va d’ailleurs pas plaire à tout le monde puisque le manga a été interdit dans plusieurs pays. Mais c’est aussi ce côté dérangeant qui va faire que le manga est intéressant à suivre. C’est du jamais vu. C’est totalement original et le concept se tient jusqu’au bout. Il renvoie aussi à beaucoup de choses, puisque l’homme n’est plus au sommet de la chaîne alimentaire et se retrouve en voie d’extinction. Ainsi, nous allons avoir plusieurs critiques qui s’installent dans notre monde nous, un peu comme un film de zombies. Les riches et les privilégiés sont au centre des trois murs, vivant dans une grande sécurité, protégé par les meilleurs gardes alors que les pauvres sont en première ligne en cas d’attaque de titans. On trouvera aussi une critique du système militaire avec des méthodes dures et sans pitié, mais aussi, en contrebalance, une critique acerbe des gens qui jugent de l’utilité de certaines unités. Le fait que l’histoire se déroule dans un monde un peu fantasy permet une certaine liberté de ton, mais qui renvoie à notre société actuelle.

L’idée originale du manga vient aussi des créatures. En effet, même si elles ont une forme humaine, leur comportement est très dérangeant et complètement décalé par rapport à leur physique. On a un peu l’impression de voir la bêtise de l’humanité incarnée dans des géants de 15 mètres. Boulimique de l‘espèce humaine, il représente surement notre société de consommation qui ne fait que s’autodétruire pour son bon plaisir. Ils ont aussi des caractéristiques spécifiques intéressantes et assez inédites.

D’un point de vue des personnages, il y a un développement autour du trio principal formé par le héros, assez attachant, sa meilleure amie qui devient une tueuse professionnelle et son meilleur ami, qui se découvre fin stratège. Néanmoins, durant les 25 épisodes, l’anime reste un peu trop sur la psychologie des personnages avec parfois des épisodes qui ne servent à rien hormis présenter les idéologies d’un commandant. A titre d’exemple, il faudra trois épisodes pour boucher un trou, tout cela parce qu’il faut deux épisodes pour montrer le talent d’orateur du grand commandant et les doutes du meilleur ami.

Graphiquement, l’animé est d’une grande qualité. Il bénéficie de graphismes léchés et les dessins sont relativement beaux. Durant les séquences de bataille, les scènes sont dynamiques, la mise en scène est nerveuse et le tout va très vite. Mais parfois, l’ajout numérique gâche un peu le tout. On peut citer les arbres qui tombent de façon improbable ou encore les décors faits à l’ordinateur lors des déplacements avec l’équipement tridimensionnel. On regrettera aussi le nombre incalculable de plans fixes, sans mouvement avec des paroles derrière. Parfois, on a l’impression de voir des pages défiler plutôt qu’un vrai dessin animé. Enfin, on peut pester contre une fin ouverte qui, on l’espère, donnera lieu à une suite et pas à un forcement à l’achat.

165834.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Au final, L’Attaque des Titans est un anime d’une belle qualité et qui jouit surtout d’un scénario inédit et jamais vu. Relativement troublant sur la présence de titans, l’anime est dynamique, intéressant, et cela même si parfois il s’appesantit sur les personnages et leurs réactions plutôt que de favoriser l’action. Un anime qui n’a pas volé son succès, rappelant sur quelques aspects la violence graphique d’un Berserk, mais qui, espérons-le, connaîtra une suite afin de donner des réponses à toutes les questions que l’on se pose.

Note : 16/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=MGRm4IzK1SQ[/youtube]

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.