mai 16, 2021

Dark Places

11134198_1072867909393284_236023618_n

De : Gilles Paquet-Brenner

Avec Charlize Theron, Nicholas Hoult, Chloë Grace Moretz, Tye Sheridan

Année: 2015

Pays: Etats-Unis, France

Genre: Thriller

Résumé:

En 1985, Libby Day a huit ans lorsqu’elle assiste au meurtre de sa mère et de ses sœurs dans la ferme familiale. Son témoignage accablant désigne son frère Ben, alors âgé de seize ans, comme le meurtrier. 30 ans plus tard, un groupe d’enquêteurs amateurs appelé le Kill Club convainc Libby de se replonger dans le souvenir de cette nuit cauchemardesque. De nouvelles vérités vont émerger, remettant en cause son témoignage clé dans la condamnation de son frère.

Avis:

Gilles Paquet-Brenner est un réalisateur dont je me méfie, car il est capable du meilleur, comme « Elle s’appelait Sarah » ou Les jolies choses, mais il est aussi capable du pire, « Gomez & Tavarès » ou « Les Emmurés » en sont de tristes et magnifiques preuves. Après un retour chez lui, dans lequel il avait fait enquêter Kristin Scott Thomas, sur la rafle du vel d’hiv, il retourne de l’autre côté de l’Atlantique pour un nouveau thriller emmené par la très belle sud-africaine Charlize Theron.

La bande-annonce était alléchante, surtout qu’elle avait un argument de taille, puisque le film est une adaptation d’une œuvre de Gillian Flynn, l’auteur de « Gone Girl » que David Fincher avait mis en scène et qui m’avait sacrément mis sur le cul, l’année dernière. C’est donc partagé entre la méfiance et l’ennui que je suis entré en salle, et même si le nouveau film de Gilles Paquet-Brenner est loin d’être aussi marquant que « Gone Girl« , j’ai au final passé un bon moment, plein de mystères jusqu’à ce qu’arrive le dénouement.

11136802_1072868046059937_1760826510_n

Libby Day est une jeune femme froide, craintive, méfiante avec les gens qu’elle ne connaît pas. Et c’est normal, car Libby Day n’a pas un passé comme tout le monde. On peut même dire qu’elle est une survivante, et même si elle a de gros problèmes dans sa vie actuelle, Libby Day a traversé une foule d’épreuves pour en arriver-là. Il va y avoir trente ans maintenant, son frère aîné Ben, un soir, a tué sa mère et ses deux sœurs et Libby Day est la seule survivante de cette nuit cauchemardesque. Un jour, elle est contactée par Lyle, un jeune homme passionné d’histoires criminelles mystérieuses. Si dans la version officielle, Ben est bien le meurtrier de sa famille, le dossier est bourré d’incohérences et Lyle est certain que Ben a été condamné sur une rumeur. Il va donc convaincre la jeune femme de refaire l’enquête pour découvrir ce qu’il s’est réellement passé cette nuit de 1985.

Un thriller avec Charlize Theron à sa tête, qui plus est écrit par Gillian Flynn, dans mon esprit le film aurait eu du mal à être mauvais, surtout que le dernier film en date du réalisateur est une jolie réussite.

Ce « Dark Places » est donc un film que j’ai trouvé sympathique, qui se regarde agréablement, mais qui n’oubliera pas d’avoir ses défauts. L’histoire, même si elle ne révolutionne rien, reste quand même très bien, mystère, suspens et bonnes idées sont au rendez-vous. J’ai vraiment accroché avec ce club de passionnés d’histoires glauques, qui enquête bénévolement pour rétablir les vérités. Le film est à tiroirs comme on pouvait l’imaginer. La narration varie entre le passé et le présent, c’est-à-dire lorsque le personnage joué par Charlize Theron enquête pour découvrir ce qu’il s’est vraiment passé cette nuit-là, le film en parallèle nous fait découvrir, comme si c’était des souvenirs, les jours et les dernières heures de la famille Day. Comme je le disais, ça ne réinvente rien, mais ça reste efficace et intriguant, surtout que l’histoire contient pas mal de personnages sur lesquels on peut avoir des doutes. Des personnages tenus par un casting alléchant que Gilles Paquet-Brenner a bien su diriger, Charlize Theron, Tye Sheridan, Chloë Grace Moretz, et Christina Hendricks en tête.

Donc jusque-là, le film reste simple, mais il marche bien. Mais peu à peu, le film enchaîne de petites scènes, par forcément nécessaires, qui m’ont donné un sentiment de longueur. Ce n’est pas que l’histoire n’est plus intriguante, non, mais elle est moins passionnante. Ce sont des petits coups de mou, qui seront toujours rattrapés par une bonne idée. J’ai bien apprécié la tournure que prend l’enquête, même si elle est prévisible au bout d’un moment, mais comme le réalisateur tient son film, le fait de deviner ce qui risque d’arriver ne m’a pas déranger. Reste enfin ce twist final, où d’un coup, tout le bon travail effectué en amont me laisse perplexe. Cette nuit-là, il s’est passé beaucoup de choses en très peu temps et j’ai trouvé le dénouement assez guignolesque et c’est bien dommage. A force de vouloir perdre le spectateur avec trop de rebondissements, l’intrigue devient peu crédible, surtout en ce qui concerne un personnage et ce n’est pas ce qui s’est passé avant, dans les actions de ce personnage, qui peut justifier ses actes. Du coup, j’ai le sentiment de trop. Trop de rebondissements tuent le rebondissement et ça se joue en très peu de temps, quelques minutes.

photo.php

« Dark Places » est donc un film que j’ai apprécié. Malgré les petites longueurs, il tient la route pendant plus d’une heure et demie. Les comédiens sont très bien et nous font entrer dans l’histoire et tiennent leurs rôles. L’ambiance est sombre, sans être dérangeante. C’est vrai que j’aurais aimé un peu plus, mais comparé à beaucoup, elle est simple, mais elle tient. Il n’y a vraiment que ce final qui me gêne, car je trouve que le film pousse le bouchon un peu trop loin. Il n’ira pas jusqu’à détruire ce sentiment d’avoir passé un bon moment, mais il gâche un peu le film.

Note : 13/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.