décembre 2, 2021

Alien Ant Farm – Always and Forever

Alien-Ant-Farm-Always-And-Forever-cover

Avis :

Vingt ans de carrière, ce n’est pas donné à tout le monde. Il faut dire qu’il est difficile de tenir la cadence en ce moment, surtout si l’on ne vend pas beaucoup d’albums ou si un succès n’est pas renouvelé. Fondé en 1996, Alien Ant Farm (ou AAF pour les intimes) est un groupe de rock alternatif de Californie. Après un premier album nommé Greatest Hits (le groupe a le sens de la dérision), ils signent chez New Noize et distribue en 2001 ANThology, le deuxième album du groupe qui sera un immense succès. Il faut dire que le groupe a la bonne idée de sortir en premier lieu la reprise de Michael Jackson, Smooth Criminal et c’est un succès phénoménal. Le titre sera repris pour American Pie 2 et cela permettra au groupe d’apparaître sur la scène internationale. Fort de ce succès, le groupe sort TruAnT deux ans plus tard puis Up in the Attic en 2006. Malheureusement, tout cela ne permettra pas au groupe de réitérer son exploit. Un best of sort en 2008 puis le groupe sombre dans l’oubli et le silence. Il faudra attendre sept ans pour revoir le groupe avec un nouvel album et surement une nouvelle envie de reconquérir son public. Et si Always and Forever (AAF) n’est pas un incontournable, il reste dans l’esprit du groupe et demeure fort sympathique.

Le skeud débute avec Yellow Pages et c’est plutôt une excellente surprise. On a droit à une petite intro en ligne de basse, un couplet hargneux avec de jolis riffs de gratte et de basse, ça envoie du lourd, c’est rapide et c’est très hard rock tout ça, notamment avec les intonations du chanteur. Le refrain est plus pop, plus léger mais il reste bien en tête et demeure bien dynamique. Le plus étonnant est que le groupe nous fournit une jolie rupture avec un petit solo pas dégueulasse et un chanteur qui se lâche avant de repartir sur le refrain. Certes, c’est assez classique, mais c’est bien foutu, bien produit et on sent presque une point de noirceur dans le titre, chose assez peu visible chez le groupe, plutôt connu pour ses mélodies joyeusement pop et s’insérant parfaitement dans les comédies pour ados des années 2000. Parmi les titres les plus « sombres », on retrouvera Let Em Know, le tube de cet album, et c’est assez rude, notamment sur le chant et avec une ligne de basse qui n’arrête pa jusqu’au refrain, assez puissant et surtout assez dark. Chose étonnante, le clip n’est pas drôle du tout et même si l’on retrouve les habitudes du groupe, on reste dans quelque chose de plus sérieux, et le pire, c’est que ça fonctionne et que c’est vraiment plaisant. On retrouvera cet aspect dans Godlike, l’un des titres les plus prenants et intéressants du skeud, qui envoie du lourd en matière de riffs et de rythmique ou encore Dirty Bomb qui clôture l’album de la plus belle des façons, avec une énergie à revendre.

alien-ant-farm-650-430

Néanmoins, on retrouve aussi ce qui a fait le succès de Alien Ant Farm dans cet album avec des titres plus légers ou avec une ambiance plus gaie. Ainsi, American Pie, sorte d’hommage à la saga populaire des années 2000, est un pur titre de pop rock avec du piano dedans et c’est plutôt plaisant, notamment dans le refrain. On est vraiment dans le titre californien par excellence, chaud et qui peut faire un joli succès l’été sur une plage. Our Times est aussi bien sympathique avec sa rupture en rap et son refrain qui fait penser à un morceau purement pop que n’aurait pas renié un Fall Out Boy. On peut aussi citer Homage, le titre le plus long du skeud et qui demeure bien agréable et plutôt bien construit sans pour autant casser des briques. Bref, tout cela reste dans la veine de ce que sait faire le groupe et ce sera sans surprise. Reste tout de même deux morceaux assez mauvais et décevant, comme Simpatico, répétitif, lourd et sans grand intérêt ou encore Crazy Love, qui se veut un morceau à la cool, proche des musique de plage mais qui ne décolle jamais et demeure assez désagréable.

Au final, Always and Forever, le dernier effort de Alien Ant Farm, demeure plutôt agréable et bien produit. Annonçant le retour du groupe après quelques années d’absence, on est face à un skeud complet et varié avec du très bon mais aussi du très moyen, le tout restant assez homogène et bien plaisant à l’oreille. Du rock alternatif lorgnant vers le pop rock, plutôt cool, ne se prenant pas forcément la tête mais essayant d’être sérieux et structuré. En espérant revoir le groupe prochainement et ne pas avoir à attendre près de dix ans pour un nouvel opus !

  1. Yellow Pages
  2. Simpatico
  3. Burning
  4. Let Em Know
  5. Our Time
  6. Homage
  7. Sidelines
  8. Little Things (Physical)
  9. Crazy Love
  10. American Pie
  11. Godlike
  12. Better Weather
  13. Dirty Bomb

Note : 14/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=nv-pbHZqGb4[/youtube]

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.