avril 13, 2024

Cops – Les Forces du Désordre

252582.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre Original : Let’s Be Cops

De : Luke Greenfield

Avec Jake Johnson, Damon Wayans Jr., Rob Riggle, Nina Dobrev

Année: 2015

Pays: Etats-Unis

Genre: Comédie

Résumé:

Lorsque deux amis se déguisent en policiers pour une soirée, ils deviennent rapidement la nouvelle sensation du quartier et prennent goût à leur nouveau pouvoir. Mais lorsque ces nouveaux « héros » se retrouvent mêlés à un véritable réseau de truands et de détectives corrompus, ils vont devoir mettre de côté leur fausse plaque et agir en « vrais » flics !

Avis:

De plus en plus, les acteurs de série se retrouvent propulsés sur le grand écran et commencent à se faire un nom. Le phénomène n’est pas nouveau, certes, mais la qualité des séries devient exceptionnelle et il est justice que certains acteurs commencent à tourner pour le cinéma. On a connu Charlie Hunnam après les Sons of Anarchy, Zach Braff après (et même avant) Scrubs ou encore Bryan Cranston après Malcolm et Breaking Bad, cette année, on aura droit à Jake Johnson et Damon Wayans Jr. après New Girl. Bien entendu, le duo se retrouve pour une comédie et qui dit comédie américaine, dit risque fort de blague potache et grasse comme le fut Nos Pires Voisins l’année dernière. Et pourtant, ce Cops – Les Forces du Désordre est plutôt une bonne surprise, qui, sans être la comédie de l’année, reste sympathique et avec un fond intéressant.

021954.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Ryan et Justin sont les meilleurs amis du monde. Justin travaille dans le domaine du jeu vidéo, mais il est brimé est ses idées ne sont jamais retenues. Quant à Ryan, il a dû arrêter le football américain à cause d’une vilaine blessure et depuis, il refuse de grandir et ne trouve pas d’opportunités pour faire carrière. Alors qu’ils doivent se rendre à une soirée costumée, ils endossent des vêtements de flic. Ils se rendent compte alors du pouvoir de séduction de cet uniforme mais aussi de son pouvoir. Pour Ryan, c’est l’occasion de s’éclater, de s’amuser et de jouer un rôle qui n’est pas le sien. Brimé dans sa boîte, Justin décide de suivre son pote dans son délire. Malheureusement, ils vont tomber sur un gang qui terrorise un restaurant et qui fait dans le trafic d’armes. Ils vont alors être dépassés par leur petit jeu.

Luke Greenfield doit aimer les grands enfants et les adultes en quête d’identité et de reconnaissance, car après avoir produit la sympathique comédie Les Grands Frères, il signe un film sur le même thème avec ce non moins sympathique Cops – Les Forces du Désordre. En règle générale, quand on voit une affiche comme celle-ci avec un pitch un peu ridicule, on tombe vite dans le graveleux avec des allusions sexuelles dans tous les sens. On peut penser aux suites désastreuses des American Pie, mais aussi à Nos Pires Voisins ou encore Zack et Miri Font un Porno, bien que ce dernier est assez agréable. Et pourtant, Cops, on va faire court au niveau du titre, est une agréable surprise car il ne joue pas du tout la carte du sexe à outrance ou des gros mots à toutes les phrases. Certes, il y a quelques allusions, mais cela reste superflu et vite relégué au rang d’exception.

Ce qui fait le vrai charme du film, c’est la fonctionnalité du duo. Se connaissant depuis des années, Jake Johnson et Damon Wayans Jr. forment un duo intéressant et en parfaite osmose. Les deux personnages se révèlent attachants, souvent drôles et quelques fois touchants. Fonctionnant comme un buddy-movie, on pourrait presque croire à une parodie de Bad Boys, mais le tout reste moins spectaculaire mais peut-être plus équilibré en termes d’action et d’humour. Bien entendu, le film n’est pas parfait sur toute la ligne, loin de là. Certains passages sont carrément ridicules et entachent un peu la crédibilité du film. On peut citer par exemple le passage où Justin en flic, se met à danser devant les mafieux qu’ils viennent d’arrêter et que ces derniers n’y voient que du feu. Le film contient aussi quelques longueurs assez détestables, notamment en son milieu, avec des situations pour combler les errances scénaristiques.

Mais renier le film parce que c’est une comédie légère avec un fond attendu sera mal venu. Le film est assez étonnant par la présence de certains gags assez drôles, comme le passage dans le magasin de bricolage avec un énorme chinois à poil qui fonce sur l’un des deux flics. Le passage est assez gras, mais se révèle efficace. Mais la chose le mieux foutu dans Cops, c’est le passage assez inattendu entre la comédie potache et le film d’action pur. Il y a un clivage vers la fin qui est plutôt bien venu et qui est vraiment bien faite. On passe de la comédie à un autre film, plus dur et qui cette fois-ci ressemble plus à du Bad Boys. Cela détonne et on sort complètement de la comédie. Mais le pire, c’est que les fusillades et les scènes d’action sont vraiment bien maîtrisées et filmées. Alors certes, on peut pester contre les méchants qui sont clichés, ou encore la fin qui montre deux adulscents devenir de vrais adultes assumant ses choix, mais le plaisir pris est bien présent et il ne faut jamais bouder son plaisir.

031320.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Au final, Cops – Les Forces du Désordre, ne sera pas la comédie de l’année, c’est une certitude, mais elle reste au-dessus du lot des comédies américaines potaches que peuvent fournir un Seth Rogan ou un James Franco par exemple. Avec très peu d’allusions au sexe, se basant vraiment sur la relation attachante de ces deux héros et leur évolution, le film fait passer un agréable moment, chose rare dans les comédies de ces dernières années. Et puis il y a Nina Dobrev, et rien que pour ça, le film vaut le coup d’œil. Et on remarquera le petit rôle d’Andy Garcia, et le petit plaisir que cela procure de le revoir au cinéma.

Note: 13/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Rb9QZ9fo_jg[/youtube]

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.