février 4, 2023

Top 5 des Humoristes Français qui n’auraient pas dû faire du Cinéma

008975.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

On dit souvent que le cinéma et le théâtre entretiennent des liens étroits. C’est d’autant plus vrai lorsque l’on voit le nombre de pièces qui se font adapter au cinéma ou l’inverse. Mais le plus flagrant, c’est le va-et-vient presque incessant des acteurs qui passent des planches au devant d’une caméra, alternant ainsi les expériences, souhaitant bien souvent se rendre au plus près du public ou se mettre en danger. Ce lien si fort se voit aussi dans certains films qui parlent de théâtre, à l’instar de Birdman qui a rencontré un succès fulgurant. Mais il y a un autre phénomène qui se démocratise fortement depuis l’avènement du stand-up et des comiques en France, la venue des nouvelles têtes du rire devant les caméras dans des rôles principaux. Il suffit pour cela de regarder les films sortant aujourd’hui (mercredi 15 avril 2015) avec Robin des Bois, La Véritable Histoire en présence de Max Boublil, Malik Benthala ou encore Ary Abittan et Les Gorilles avec Manu Payet. Si cela aurait pu donner de bonnes comédies (et on en a eu, il ne faut pas se leurrer non plus), force est de constater que les trois quarts du temps, les comiques de théâtre nous livrent des bouzins infâmes, sortes de one man show opportunistes permettant de briller beaucoup plus qu’au théâtre. Car oui, le théâtre coute plus cher, la diffusion est plus lente et donc l’argent rentre moins vite (quoique, vu le prix d’une place pour voir un mec seul sur scène…). La question est donc la suivante : les comiques français sont-ils un renouveau pour la comédie française ? Bien sûr que non, mais ils peuvent la servir de façon agréable, en apportant un plus, et cela peut aussi leur permettre de s’essayer à autre chose qu’à l’humour, comme le drame par exemple (Fred Testot et Kad Merad l’ont merveilleusement prouvé). Le top qui suit ne va pas s’appuyer sur les meilleurs comiques du moment, ceux qui se mettent en danger. On va plutôt parler des couards, ceux qui se vautrent joyeusement dans la graisse de leur humour boiteux et qui en plus font plus de mal que de bien au cinéma. On va attiser un peu la haine des fans.

  1. Florence Foresti

photo

Il fallait bien une femme dans ce top et le choix s’est logiquement porté sur Florence Foresti. Il faut dire qu’en peu de temps, elle aura réussi à fusiller la comédie française avec des productions indigestes et surtout pas drôles du tout. Elle, qui a connu le succès dans les années 2000 avec son spectacle et son avion Barbie ainsi que grâce à Laurent Ruquier, va plutôt bien commencer sa carrière avec le film Dikkenek, devenu culte pour bon nombre de belges. Malheureusement, hormis quelques passages sur des films d’animation, la comique ne s’est contentée de faire que de l’humour, plombant ainsi Mes Amis, Mes Amours, King Guillaume ou encore le mauvais Hollywoo (dont elle signe le scénario). Ne prenant aucun risque et contentant (peut-être) ses fans, l’humoriste a fait plus de mal que de bien au cinéma, et cela malgré son peu d’apparition. Reste à savoir si elle n’a pas pris un melon trop gros, surtout après son spectacle à Bercy qui était d’un ennui total malgré une démesure indécente.

  1. Ary Abittan

EMS-2011_Shows_Ary-Abittan

Certains comiques sont plus forts que d’autres. Il suffit de regarder Ary Abittan pour comprendre cela. Le mec, il s’est fait connaître avec un seul putain de sketch, une fausse présentation de journal en arabe. Faisant jouer de son piston avec sa famille, il va passer à la télé et obtenir un succès assez incroyable sans avoir rien foutu. Et c’est grâce à sa belle gueule et sa gouaille que le type a fait du cinéma. Là aussi, seule la comédie compte, hors de question de se mettre en danger. Mais en plus de jouer comme une patate, il accumule les projets navrants comme De l’Huile sur le Feu, Coco, Fatal, Vive la France ou encore l’incompréhensible Qu’est-ce qu’on a Fait au bon Dieu ? Et c’est bien là toute la question puisque si le type peut paraître fort sympathique, il ne sait pas jouer. Et ce ne sera sûrement pas l’échec cuisant prémédité de Robin des Bois, la Véritable Histoire qui lui fera arrêter le cinoche, il est déjà prévu dans les Visiteurs 3 et la suite du film Qu’est-ce qu’on a Fait au Bon Dieu ?

  1. Gad Elmaleh

gadelmaleh

Et non, vous ne rêvez pas. Il faut dire que si ses spectacles restent agréables à défaut de faire hurler de rire, Gad Elmaleh fait désormais partie de ces comiques mainstream qui font une plus grosse carrière au cinéma que sur scène. Bourreau de travail, on peut difficilement reprocher à Gad Elmaleh de ne pas faire d’effort. Mais voilà, là aussi, le mental lui fait défaut et sa bienséance pour sustenter un maximum de personnes commence fortement à agacer. Trop gentil, trop bien sur lui, le comique n’arrive pas à se mettre en danger et à proposer autre chose que ce qu’il sait faire. Alors c’est bien gentil d’écrire des scénarios, mais encore faut-il qu’ils tiennent la route (Coco et Chouchou) et quand on veut faire une carrière aux States, il vaut mieux bien choisir ses films (Jack et Julie). Et récemment, entre Les Seigneurs et son ancienne pub LCL, on ne peut pas dire que Gad soit indispensable au cinéma, bien au contraire.

  1. Kev Adams

algerire

L’incompréhension la plus complète. Ce sont les premiers mots qui me viennent à l’esprit quand je pense à ce jeune humoriste. Je ne m’explique toujours pas ce succès fou, même auprès des jeunes. Que ce soit en spectacle, dans sa série Soda ou encore dans des films, il n’est pas drôle, il reste mono expressif avec sa tronche d’ado et il ne sait pas jouer. Alors effectivement, même si l’on n’est pas drôle, on peut faire du cinéma, mais là, il ne sait pas jouer la comédie et surtout, il fait tout le temps les mêmes rôles. Entre Fiston, Les Profs ou encore Kidon, on ne peut pas dire que sa filmographie illumine la stratosphère. D’autant plus que le jeune homme est la seule starlette à vouloir se déplacer en jet pour animer ses avant-premières en province. Mais où va le monde ?

  1. Franck Dubosc

franck-dubosc4-jpg_228191

Cinéman, Disco, Camping, Camping 2, Bis, Le Marquis, Boule et Bill. Vous en voulez encore ? Il vous faut plus d’arguments ? La beauferie à l’état pur. Je pense que même Bigard serait plus raffiné dans son jeu de comédien que Dubosc. L’éternel beau gosse raté qui surjoue à mort et qui en plus se pense vraiment drôle. Il y a quelque chose que j’adore dans les comiques, c’est leur faculté à rire de leur propre vanne. Franck Dubosc fait partie de ceux-là. Il faut dire qu’à chaque fois qu’il joue dans un film, il ne peut s’empêcher de se foutre face caméra et de sortir une vanne pourrie. Rien ne marche jamais avec lui. Même dans la série Highlander, il est ridicule et ce passage fait partie des casseroles de sa vie. S’il veut faire du théâtre en jouant les romantiques, grand bien lui fasse, mais qu’il arrête tout simplement le cinéma, surtout avec Fabien Onteniente car la coupe est pleine et je m’interroge encore sur le succès des films dans lesquels il apparait en salles.

Alors oui, j’ai été très méchant (mais je crois que j’aurais pu l’être encore plus), mais il faut savoir que ce top (comme n’importe quel top) est purement subjectif et que j’aurais pu mettre Jamel Debbouze, Eric et Ramzy, Christophe Alévèque, Dany Boon et bien d’autres, mais je pense que ces cinq-là font partie de ceux qui peu à peu s’accaparent trop la première place pour des comédies grand public, étouffant ainsi les petites productions bourrées d’idées et de jovialité. Il serait grand temps de renouveler un peu ce vivier d’humoristes qui ne jurent que par l’argent, le succès et l’amour d’un public transi. Ou alors garder les talentueux à l’image d’Alexandre Astier.

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.