octobre 29, 2020

Baron Wittard: Nemesis of Ragnarok

Baron

Résumé :

Nous incarnons un journaliste envoyé à Utopia pour prendre quelques clichés des lieux, chercher des informations et écrire un article sur ce lieu abandonné. Utopia était censé être un bâtiment gigantesque qui aurait eu pour but de reproduire une ville miniature mais à la mort du Baron Wittard, le projet a été abandonné et la structure est maintenant délabrée. Selon les rumeurs ce lieu serait hanté …

Avis :

Baron Wittard : Nemesis of Ragnarok est jeu du style Point and Click, un jeu très classique dans le genre, un inventaire avec les objets ramassés, une simple saisie de l’objet de l’inventaire pour l’utiliser. Ce seront les seules choses à savoir au niveau gameplay.

Nous commençons le jeu au niveau du portail d’entrée de Utopia, la cour est un vrai chaos, les ouvriers ont abandonné leurs outils, il est presque impossible de circuler … Nous devons entrer mais nous voilà déjà face au premier obstacle : l’entrée principale est barricadée !

Nous sommes confrontés à la première énigme du jeu ! Trouver une entrée pour accéder au bâtiment, vous devez donc fouiller toute la cour afin de découvrir l’entrée secrète !

Une fois l’entrée découverte vous atterrissez dans un tunnel, quelques pas, et là : une voix ! Un homme au téléphone annonce à son interlocuteur qu’il a trouvé l’Amulette. Quelques pas en plus, il nous entend, mais n’a cependant pas le temps de venir nous voir. L’éclairage déconne et les lumières finissent par s’éteindre, on entend l’homme crier. Et puis plus rien, les lumières reviennent. Nous finissons d’avancer dans ce tunnel et nous découvrons des cendres sur le sol avec un sac, à l’intérieur quelques documents et la fameuse Amulette !

Baron 1

Il ne reste pas grand-chose du monsieur …

Au moment même où nous la saisissons, l’Amulette s’active et un homme nous parle à travers elle : c’est le Baron Wittard. L’homme nous annonce qu’un esprit du nom de Fenrir chercherait à provoquer le Ragnarok, l’apocalypse !

Après cela, nous devrons trouver 10 pierres cachées partout dans le bâtiment, pour les détruire, il faudra trouver des mécanismes créés par le Baron, ces mécanismes ne peuvent être activés qu’en résolvant l’énigme qui leur est liée.

Baron Wittard : Nemesis of Ragnarok sera un enchaînement d’énigmes qui vous barreront la route et vous empêcheront de détruire ces runes. Il faudra donc faire appel à votre réflexion, sans cela vous serez perdus et vous ne pourrez pas sauver le monde du Ragnarok…

Mais là n’est pas le seul défi ! Loin de là, si les énigmes étaient le seul obstacle, ce jeu serait une balade dans un vieux bâtiment. Mais non ! Des bruitages, des grattements, y aurait-il quelque chose dans le bâtiment ? Vous pensiez être seul, détrompez-vous. En plus de vous retourner à chaque bruit, Fenrir viendra vous ralentir. Votre tâche ne sera pas simple.

 Baron 2

Une des nombreuses énigmes du jeu

Baron Wittard : Nemesis of Ragnarok est un très bon jeu, car il a su mettre dans le même bol, Point and Click et Horreur, voix d’enfants, traces de sang. Que s’est-il passé dans ce bâtiment ? Que va-t-il nous arriver ? Va-t-on sortir indemne de cette aventure ?

Ce jeu nous tiendra en haleine jusqu’à la fin. Petit point négatif, l’Amulette (donc le Baron Wittard) interviendra un peu trop souvent, ce qui nous coupera de l’action et de la tension qui était en train de monter. A chaque mécanisme trouvé et à chaque fois qu’il sera résolu, vous aurez un commentaire de sa part, souvent très peu utile d’ailleurs… Mais il faudra faire avec !

Les énigmes du jeu sont assez variées, heureusement vous me direz. Il y aura des énigmes qui pourront se résoudre sans trop réfléchir mais il y en aura surtout qui vous prendront plus d’une heure ! Parcourir toutes les cases d’un échiquier avec un cavalier, ou encore le fameux taquin, mythique mais pas forcément utile. Une énigme ne requiert pas de réflexion mais plutôt de l’attention, sans doute la moins évidente à vue d’œil, sans jeu de mots. Car cet énigme consistera à repérer des symboles de quatre couleurs ainsi que le nombre de fois où ils apparaissent, il vous faudra donc examiner attentivement, chaque salle, chaque recoin. Sans cela vous ne pourrez ouvrir l’ultime coffre !

Et le petit coup de cœur du jeu, une fin alternative. Quelque chose de trop rare à mon goût. Et Baron Wittard : Nemesis of Ragnarok a réussi à me combler sur ce point. A la fin du jeu vous aurez le choix entre anéantir Fenrir ou bien fuir et le laisser déclencher l’apocalypse. Vous choisirez la fin qui vous convient et vous écouterez le résultat. Car c’est l’appel de Kate, notre rédactrice en chef qui sera différent. Fenrir aura pris au cours du jeu la voix de notre collègue pour essayer de nous duper !

Un Point and Click horrifique qui en vaut le détour !

Note : 17/20

 Image de prévisualisation YouTube

Par Herschell

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.