octobre 29, 2020

A la Poursuite du Diamant Vert

alapoursuitedudiamantvertaff

Titre Original: Romancing the Stone

De : Robert Zemeckis

Avec Michael Douglas, Kathleen Turner, Danny DeVito, Zack Norman

Année : 1984

Pays : Etats-Unis

Genre : Aventure

Résumé :

Une jeune romancière à succès part en Colombie à la recherche de sa sœur qui a été kidnappée. Accompagnée d’un aviateur quelque peu blasé, elle affrontera les dangers d’une jungle inhospitalière pour récupérer un fabuleux diamant qui servira de monnaie d’échange.

Avis :

« A la poursuite du diamant vert« , j’aurais mis du temps avant de le voir, mais qu’est-ce qu’il est bon ce film, j’aurais adoré le découvrir ado. J’ai passé 1h45 à bien me marrer devant les aventures improbables de cette romancière paumée en Colombie. Robert Zemeckis réalise une comédie cool et fun.

76190

Joan Wilder est une célèbre romancière un peu coincée qui vit beaucoup sa vie par procuration, à travers les pages de ses romans qu’elle écrit. Un matin comme un autre elle reçoit un courrier posté par une connaissance. Dans ce courrier se trouve une carte menant à une fabuleuse émeraude que beaucoup convoite. Le même jour, elle reçoit un appel de sa soeur qui l’implore de venir en Colombie, car elle s’est faite kidnapper et ses ravisseurs menacent de la tuer à moins qu’elle ne leur ramène en personne cette carte.

Ni une ni deux, notre romancière part pour la Colombie, mais malheureusement pour elle (heureusement pour nous), elle prend un autre bus, sur les conseils d’un homme intéressé. Commence alors pour elle une aventure qui va ressembler à ce qu’elle écrit dans ses romans. Aidé par Jack Colton, un homme rencontré par hasard, elle va partir à la recherche du mystérieux joyau vert.

En 1984, pour son troisième film, Robert Zemeckis, le papa de « Retour vers le futur » ou « Forrest Gump » se lance dans une comédie d’aventure super sympa avec un duo pétillant. Sans être un chef-d’œuvre, en même temps ce n’est pas ce que le réalisateur cherchait à faire, « A la poursuite du diamant vert » est un moment très fun et cool, comme seuls les films des années 80 savaient nous les faire.

J’ai vu pratiquement tous les films de Zemeckis, un réalisateur qui a bercé mon enfance et mon adolescence, mais bizarrement celui-ci, comme sa suite sont passét à la trappe. J’ai donc rattrapé mon retard sur ces deux films devenus cultes et je suis loin d’être déçu.

Plus proche des films d »Allan Quaterman » que d »Indiana Jones » comme on me l’avait décrit, ce film est trop bon et j’ai passé un super moment. Surtout que le scénario est vraiment très bien écrit.

J’ai aimé cette écrivaine coincée qui s’ennuie dans sa vie et qui va vivre une aventure pleine de dangers, de rebondissements et rencontrer l’amour (Certes c’est un peu, beaucoup cliché et convenue comme ligne directrice, mais ça fonctionne bien), en fait elle va vivre l’une des aventures qu’elle écrit et je trouve cette idée excellente. L’histoire est marrante, l’humour sympa et j’ai suivi ce film un peu comme un môme devant un dessin animé, car c’est tout à fait le genre de film qui met le sourire aux lèvres. Les rebondissements sont bons et improbables, c’est un tourbillon d’aventures dans lequel on se laisse prendre au jeu. J’ai adoré la course poursuite en 4X4, que je trouve excellente et abusée dans son genre.

La réalisation est belle aussi, Robert Zemeckis a ce don pour nous embarquer dans des aventures cools. Le film ne souffre d’aucun temps morts, la caméra enchaîne entre moments plein d’action très bien tournés et mis en scène et des séquences plus simples, tendres et drôles entre les deux personnages qui se tournent autour. Il y règne toujours une ambiance sympathique et décontractée. Le réalisateur vise le divertissement et il y arrive avec un certain brio.

Il est aidé par un trio de comédiens au top de leurs formes. La romance entre Michael Douglas et Kathleen Turner fonctionne bien. Les deux acteurs sont drôles et vont très bien ensemble. Michael Douglas a beaucoup de charme en aventurier malchanceux, un poil mal honnête qui craque sur la blonde dépassée par les événements. Puis il y a Kathleen Turner que j’ai vraiment trouvée très drôle. On pourra aussi compter sur Danny De Vito qui lui aussi est drôle dans sa malchance au volant de sa 4L.

18891985

Ce film est donc un bon divertissement, entre aventure et comédie, Zemeckis fait simple et ça marche.

A noter qu »A la poursuite du diamant vert » marque aussi le premier gros sucés du réalisateur qui enchaînera avec les aventures d’un certain Marty McFly et du Doc nom de Zeus !!!

Note : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.