Necronomicon l’Aube des Ténèbres

Necro1

Résumé :

Nous incarnons le personnage de William H. Stanton. Au début du jeu nous sommes dans notre salon, on frappe à la porte: c’est notre ami, l’air grave et affolé limite fou, qui nous tend un objet de forme pyramidale, il nous annonce l’approche de graves phénomènes qui vont se produire à Providence, il va même jusqu’à nous dire que s’il revient et qu’il nous redemande cette « pierre » nous ne devrions pas lui faire confiance. Après cela, c’est le docteur qui passe et qui nous annonce qu’il revient de chez le père de notre ami qui s’inquiète fortement de la santé de son fils. Une fois la conversation finie nous devrons parcourir la ville, les archives, la bibliothèque, des lieux étranges voire horrifiques afin de découvrir ce qu’il se passe et éviter la catastrophe !

Avis :

En voyant « inspiré de l’œuvre de H. P. Lovecraft », vous vous êtes sans doute posé la question « Quelle œuvre ? ». A cette question je répondrai : L’affaire Charles Dexter Ward. Un article a déjà été publié sur le site à propos de ce roman ici. Necronomicon, l’aube des ténèbres est donc une adaptation plus ou moins fidèle. Vous verrez en lisant le résumé que seuls quelques détails restent mais cela n’enlève rien au charme de ce jeu !

Parlons-en d’ailleurs ! Pour ce qui est du graphisme, les décors et les personnages sont assez réalistes bien qu’il arrive que des images gênent mais dans l’ensemble rien de bien embêtant.

 Necro 2

Nous-même

A ça on ajoutera des couleurs sombres, lugubres mais pas de bruitages flippants comme on pourrait s’y attendre, le jeu n’en a pas besoin car les personnages du petit hameau sont assez spéciaux : refus de parler, vulgaire, arrogant ! Heureusement pour nous on en trouvera des sympathiques au cours du jeu ! Et plus nous avancerons dans le scénario plus les lieux seront  sinistres, sombres : momies, chiens monstrueux, cerveaux seront de mises !

Pendant notre parcours périlleux, il faudra faire preuve d’un peu réflexion car le jeu comporte un certain nombre d’énigmes que vous devez réaliser et que vous ne pouvez passer pour continuer le jeu. Mais ne vous inquiétez pas, les solutions seront toujours données (à vous de savoir lire !).

Passons au fonctionnement du jeu. Necronomicon, l’aube des ténèbres est un jeu d’aventure de type Point and Click, vous devez donc parcourir minutieusement chaque salle, chaque livre, tout ! Afin de récupérer le plus d’informations possibles et surtout ne pas avoir à revenir en arrière pour chercher un objet que vous auriez oublié ! L’inventaire est de forme circulaire, vous utiliserez chaque objet en temps voulu, n’essayez pas de caser un objet parce que vous le voulez ! Vous verrez bien assez tôt à quoi il servira.

Au cours du jeu, vous obtiendrez une carte sur laquelle des emplacements seront ajoutés au fur et à mesure, il vous suffira de cliquer sur le bâtiment pour y aller instantanément cela vous évitera de prendre votre mobylette (Je ne rigole pas !).

Necro 3

Un des casse-têtes

Dans le menu, vous allez avoir aussi accès à 2 choses très importantes :

_Une sorte de bibliothèque, William accumulera dedans livres, documents, journaux que vous lui avez fait lire, certains de ces objets sont indispensables !

_Une mallette, accessible dans la deuxième partie du jeu, cette boîte contiendra pierres précieuses, clés etc. Vous comprendrez le moment venu l’utilité de tout ce contenu.

Je sais que certains ont arrêté de lire à partir du moment où j’ai écrit « une adaptation plus ou moins fidèle », car cela vous afflige qu’une œuvre de Lovecraft (ou d’un autre auteur en général) soit mal adaptée, mais ne vous arrêta pas là ! Sinon vous ne regarderiez pas beaucoup de films… Il est certes vrai que le jeu ne reprend pas tout du roman mais pour avoir lu le roman et joué au jeu, je peux vous dire qu’il vaut le détour et il est pour moi l’un des jeux les plus représentatifs (niveaux ambiances horrifiques, personnages malsains) de ce qu’a écrit notre ami Howard.

Si je devais citer les points positifs de ce jeu ce serait : des personnages réussis, des révélations de plus en plus effrayantes, une ambiance très réussie et des énigmes qui demandent de la réflexion.

Quant aux points négatifs : jeu un peu court, pas assez d’énigmes à mon goût. Et une fin qui m’a bien laissée sur mon reste ! Mais ça c’est du Lovecraft tout craché … C’est la dernière page qu’on aimerait tous changer.

Note : 18/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Herschell

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net