octobre 28, 2020

Cyberarnaques – S’Informer pour Mieux se Protéger – Denis Jacopini et Marie Nocenti

Auteurs : Denis Jacopini et Marie Nocenti

Editeur : Plon

Genre : Thriller

Résumé :

Internet et les réseaux sociaux ont envahi notre quotidien, pour le meilleur mais aussi pour le pire… Qui n’a jamais reçu de propositions commerciales pour de célèbres marques de luxe à prix cassés, un e-mail d’appel au secours d’un ami en vacances à l’autre bout du monde ayant besoin d’argent ou un mot des impôts informant qu’une somme substantielle reste à rembourser contre la communication de coordonnées bancaires ? La Toile est devenue en quelques années le champ d’action privilégié d’escrocs en tout genre à l’affût de notre manque de vigilance. Leur force ? Notre ignorance des dangers du Net et notre « naïveté » face aux offres trop alléchantes qui nous assaillent.

Avis :

Cyberarnaques : S’informer pour mieux se protéger met en place un concept intelligent : réunir des nouvelles et des explications détaillées d’un expert dans un même ouvrage. Marie Nocenti est aux commandes des récits, quand Denis Jacopini entre davantage dans les aspects juridiques et judiciaires des problèmes évoqués. Alors qu’Internet domine le monde, les fraudes et la cybercriminalité n’ont jamais été aussi prolifiques.

Des arnaques en tous genres circulent sur la toile, attaquant les plus âgés, comme les plus jeunes d’entre nous. Personne n’est à l’abri d’un SMS frauduleux, d’un faux concours Facebook ou d’un e-mail salivant qui nous promet monts et merveilles. Voler de l’argent ou tromper son prochain n’a jamais été aussi simple d’accès. Une connexion Internet et un sens de la moralité moindre suffisent.

Cyberarnaques : S’informer pour mieux se protéger s’avère d’autant plus terrible que les nouvelles de Marie Nocenti nous sautent à la gorge et nous étouffent ; les tranches de vie paraissent si réelles et dramatiquement déprimantes. Le lecteur s’imagine aisément à la place des victimes et souffre avec elles. Chaque histoire nous entraîne dans un quotidien différent, au sein d’un couple, d’une famille ou d’un groupe.

Ici, le talent de Marie Nocenti se retrouve dans la description de ses personnages. Malgré la brièveté des textes, l’autrice n’hésite pas à nous décrire les personnages principaux, de telle sorte que l’on s’attache rapidement à eux pour mieux tomber à leur côté. Le lecteur connait tout des habitudes, rêves, amis, déceptions des personnages ; quelques lignes romancées avec finesse et virtuosité suffisent pour nous imprégner.

Les mots choisis avec soin, les dialogues plus vivaces que jamais, les situations désespérées et les arnaques malsaines s’enchaînent sur une dizaine d’histoires. Pour le bien-être du moral du lecteur, mieux vaut préférer une lecture pas à pas, au risque d’en ressortir déprimé et défaitiste, broyant du noir sur une humanité malsaine et adepte du mal. Ce ressenti s’avère aggravé par un discours parfois pessimiste de Denis Jacopini. La justice ou la police peuvent effectivement souvent se retrouver démunies face à ce genre d’attaques, bien que de nouveaux moyens de défense fassent surface.

Ce recueil porte alors tout son sens : chaque individu doit apprendre à se protéger contre ces crimes, à se méfier et à ne jamais communiquer de données susceptibles de le desservir. La prudence est de mise et ce, à tout instant. Que l’on soit un fervent utilisateur du web ou un novice, Cyberarnaques : S’informer pour mieux se protéger vous apprendra quelque chose, notamment grâce à un regard expert sur la question, et à des études approfondies sur le sujet.

La fin de l’ouvrage comporte un témoignage réel poignant, celui d’une fausse romance mise en place dans le but de soudoyer l’autre. Le témoignage traîne quelque peu en longueur, bien qu’il soit intéressant. Le lecteur y découvre un mensonge terrible, mis en page à travers de nombreux mails difficiles à lire (fautes d’orthographe, répétition, grammaire douteuse). Malgré un manque de fluidité voulu, le message du recueil reste très clair : il souhaite nous habituer à ce genre de syntaxe, ce type d’écriture, pour rapidement y déceler l’arnaque.

Plus que de nous offrir des moyens de défense, le recueil dépeint également certaines des faiblesses de l’humanité. Nombreux sont les personnages à ne pas parler à leurs proches de l’arnaque subie, nombreux sont les héros des nouvelles à avoir honte après ce qui leur est arrivé. Pourtant, l’un des meilleurs moyens de combattre ces criminels se trouve dans la communication et l’information de masse. Nous devons tous lutter contre ces menteurs invétérés, ces malfaiteurs qui n’hésitent pas à nous extorquer, à nous dépouiller de tout ce que nous possédons, jusqu’à notre dignité ou bienveillance. Cyberarnaques : S’informer pour mieux se protéger est à partager, à glisser entre toutes les mains, à analyser en famille, avec vos enfants, vos grands-parents, ou entre amis. Que celui qui ne s’est jamais fait avoir jette la première pierre.

Chaque nouvelle trouble à sa manière. Certaines s’avèrent plus angoissantes que d’autres, notamment lorsque la vie de certains patients d’hôpitaux est en jeu. D’autres nous chagrinent un peu moins, bien qu’elles restent néanmoins émouvantes et réalistes. Marie Nocenti peint des tranches de vie plus vraies que nature, et Denis Jacopini les complète avec son savoir et son expérience.Cyberarnaques : S’informer pour mieux se protéger nous partage des nouvelles originales, aux chutes souvent absentes mais aux messages toujours parlants. Ne nous laissons plus avoir !

Note : 19/20

La chronique vous a donné envie de lire ce recueil ? Cliquez ici https://bit.ly/2YB4QZH pour l’acheter et soutenir vos chroniqueurs !

Par Lildrille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.