décembre 2, 2020

Effacer l’Historique

De : Gustave Kervern et Benoit Delépine

Avec Blanche Gardin, Denis Podalydès, Corinne Masiero, Vincent Lacoste

Année : 2020

Pays : France, Belgique

Genre : Comédie

Résumé :

Dans un lotissement en province, trois voisins sont en prise avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. Il y a Marie, victime de chantage avec une sextape, Bertrand, dont la fille est harcelée au lycée, et Christine, chauffeur VTC dépitée de voir que les notes de ses clients refusent de décoller. Ensemble, ils décident de partir en guerre contre les géants d’internet. Une bataille foutue d’avance, quoique…

Avis :

Dans le paysage du cinéma français, il y a un duo de réalisateurs qui met un peu le boxon dans la tranquillité de ce dernier. Ce duo, c’est Gustave Kervern et Benoît Delépine. Réalisateurs qui officient depuis le début des années 2000, Kervern et Delépine ont un style, ils ont des thèmes, on peut même dire qu’ils ont un chemin de croix, et au fur et à mesure que leur filmographie s’agrandit, les deux réalisateurs livrent quelque chose de cohérent, qui amuse autant qu’il pointe du doigt.

Et de neuf pour le duo Kervern et Délépine qui nous revient cette année avec un film post gilet jaune (ce qui n’est pas vraiment étonnant de la part du duo). Avec « Effacer l’historique« , les deux réalisateurs français s’en vont en guerre comme toujours vers les grands patrons, tout y en ajoutant cette fois-ci une critique aussi drôle qu’acerbe de l’ère du numérique et des dérives de notre société. Mordant, absurde, tenu par des dialogues improbables et géniaux, « Effacer l’historique« , c’est le portrait de trois loosers aussi attachants qu’ils sont en révolution envers le monde moderne. Entre comédie et drame, entre folie douce et folie furieuse, le nouveau Kervern et Delépine, sans faire partie non plus des meilleurs (on laissera ça, à « Saint-Amour  » et « Louise Michel« ) se pose comme un bon cru.

Quelque part en province, trois voisins qui se sont rencontrés quand ils ont pris le rond-point de Leader Price pendant la crise des gilets jaunes, ne se sont plus quittés. Aujourd’hui, ces trois voisins se trouvent face à un problème numérique. Marie, un soir de beuverie, a couché avec un homme qui a filmé leur ébat et il est bien décidé à la faire chanter. Bertrand, lui, aimerait bien faire supprimer la vidéo qui tourne sur Facebook de sa fille qui se fait harceler à l’école. Quant à Christine, elle est chauffeuse VTC et elle a beau tout mettre en œuvre pour le confort de ses clients, il n’y a rien à faire, elle est toujours notée qu’une étoile sur son application. Ensemble, ces trois quadragénaires vont partir en révolution contre l’ère du numérique.

Envie d’une comédie française qui sorte du lot, alors le nouveau Kervern et Delépine est là pour secouer le paysage du cinéma français. Pour leur nouveau film, les deux réalisateurs ont décidé aujourd’hui de poser leur caméra et de filmer les absurdités du monde numérique et ça donne un film absurde, aux répliques improbables, aux situations ubuesques et aux personnages hilarants, avec un soupçon de dramatique, tant on peut tristement se reconnaître dans certaines des situations devant lesquelles ils se trouvent.

« Effacer l’historique« , c’est un film qui porte parfaitement son titre, tant le scénario et la destinée de ses personnages est d’arriver à effacer un petit problème qui va prendre des proportions immenses. Avec ce film, Kervern et Delépine analysent et pointent du doigt l’ère du numérique, tous les protocoles de sécurité, l’envahissement du numérique dans nos vies, ils pointent les mensonges de ce dernier, les excès et toutes les absurdités qu’on peut trouver dans notre société. Si « Effacer l’historique » amuse beaucoup, c’est un film qui derrière sa comédie peut aussi faire froid dans le dos, tant il va décrire parfois des situations qu’on a tous connu (les milliards de mots de passe, le harcèlement publicitaire, la vie privée, les données), et pourtant, malgré ce petit sentiment, l’ensemble fait du bien et peut même déculpabiliser, poussant même le paradoxe ici de noter un film qui pointe du doigt cette société qui note tout et tout le temps.

Si les arguments, ce qui décrit le film, ce qu’il pointe du doigt, est bon, et surtout, c’est aussi drôle que c’est intéressant, on lui reprochera toutefois d’être quelque peu foutraque et décousu. « Effacer l’historique » a tendance à partir dans tous les sens et parfois même à oublier certaines de ses intrigues ou prendre des raccourcis. Pourtant, l’ensemble dans son idée, dans l’univers de Kervern et Delépine, reste cohérent et n’est pas indigeste. Non, même quand c’est trop, ça reste amusant, et il y a une démarche derrière.

Si le film tient certaines scènes et personnages uniquement pour le gag (Benoit Poelvoorde, Michel Houellebecq, Vincent Dedienne, Philippe Rebbot), « Effacer l’historique« , c’est aussi un film qui fonctionne car il tient des personnages qui sont attachants, intéressants quand ils posent leur regard sur le monde qui les entoure (Denis Podalydès, Bouli Lanners), voire même touchant (Corinne Masiero). Reste Blanche Gardin sur laquelle on émet quelques réserves, car elle est loin d’être une actrice incroyable, mais elle amuse en faisant du Blanche Gardin.

Bien mieux que leur précédent essai, « I Feel Good« , « Effacer l’historique » est un film tragi-comique assez acerbe qui pointe du doigt, qui s’amuse de cette société qui dérive, qui en fait peut-être un peu trop, mais au final, derrière ce fil décousu, derrière le portrait de ces trois loosers criblés de dettes, obsédés par l’image et les likes, au final, ils sont touchants et ce chemin de croix qu’ils ont décidé de faire finit par apporter une jolie leçon de vie, celle de l’amitié face à l’épreuve, de l’amour, des rires, et des moment passés ensemble. Certes, la leçon peut être un peu clichée, peut-être un peu rabâchée, mais qu’il ne faut pas oublier, et au final, les rires de Masiero, Gardin et Podalydès font du bien.

Note : 14/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.