5 est le Numéro Parfait – Napoli Mia

Titre Original : 5 è il Numero Perfetto

De : Igort

Avec Toni Servillo, Valeria Golino, Carlo Buccirosso, Iaia Forte

Année: 2019

Pays: Italie, France, Belgique

Genre : Policier

Résumé :

Peppino Lo Cicero, ex-tueur à gages de la Camorra est fier de son fils qui gravit les échelons du crime organisé. Mais quand celui-ci est froidement tué dans un guet-apens, il reprend du service accompagné de son ami Toto le boucher. Leur quête de vérité va déclencher une spirale de vengeances et de trahisons dans les clans mafieux du Naples des années 70.

Avis :

Igort, de son nom complet Igort Tuveri, est un auteur de bande dessinée italien. Depuis une bonne trentaine d’années, Igort s’est imposé dans le paysage de la BD italienne comme l’un de ses acteurs phares. C’est en 2002 qu’il sort une BD avec pour titre « 5 est le numéro parfait« . Très vite, il voit que cette histoire et ses personnages peuvent faire l’objet d’un film. Lui, qui n’est pas réalisateur, va alors chercher un réalisateur pour ce projet. Mais finalement, après quinze ans de travail, de réflexions, de doutes et autres choix, c’est lui-même qui se met en charge d’adapter sa propre bande dessinée sur grand écran.

« 5 est le numéro parfait » est donc le premier film en tant que réalisateur pour le dessinateur Igort. Le cinéma italien regorge de petites merveilles qui sortent tous les ans presque dans l’anonymat et il ne serait pas logique de penser que ce film-là soit tout autant anonyme et c’est bien dommage, car Igort, en compagnie de l’immense Toni Servillo, nous livre là une petite bombe qui oscille entre bien des genres. Entre film de gangsters à l’ancienne, western en plein Naples, drame familial ou encore film noir façon années 50, Igort ne choisit pas, mélange tout, et l’on ressort de son film avec une seule envie, s’y replonger de suite !

Peppino Lo Cicero est un tueur à gages qui a pris sa retraite depuis des années maintenant. Lui qui travaillait pour la Camorra, est aujourd’hui succédé par son fils. Un soir, ce dernier part sur un contrat, mais tout ne va pas se passer comme le jeune homme l’avait prévu, lui le tueur, va tomber sur un coup monté et se faire tuer. N’ayant plus de nouvelles de son fils et comprenant très vite ce qui s’est passé, Peppino décide alors de se venger !

La bonne surprise de cette fin Octobre sera ce premier film signé Igort. Vous avez envie d’un film noir à l’esthétisme des années 50 ? Vous avez envie d’un film de vieux mafieux italiens et de vengeance ? Ou encore vous avez envie de vous amuser ? Ou encore de sortir de vos habitudes de cinéma ? Et bien ne cherchez pas plus loin, et foncez voir « 5 est le numéro parfait« , qui est tout ceci à la fois et plus encore.

Il est bien difficile de parler de ce premier film tant Igort fait presque un sans-faute. Bon, après quinze années de maturation, il aurait été triste que le tout soit raté. « 5 est le numéro parfait« , c’est le film de gangsters par excellence, mais c’est un film de gangsters qui a quelque chose en plus, un graphisme, une ambiance, un esthétisme plus poussé. Dès les premières images, on ressent cet esthétisme, dès la première image Igort nous fait savoir que ce que l’on s’apprête à voir ne va pas être comme ce qu’on a l’habitude de voir. Poussant le look, l’image et l’ambiance très loin, Igort s’inspire autant des films noirs des années 50 que du western, nous offrant des face à face qui valent pour certains leur petit pesant d’ors. Toujours du point de vue de l’image, on mentionnera la photographie qui est sûrement l’un des plus belles de l’année. C’est bien simple, c’est un bijou. Bon, en même temps, Igort s’est très bien entouré, puisqu’elle est faite par Nicolai Brüel, qui nous avait déjà ébloui avec les images du « Dogman » de Matteo Garonne.

Pour prolonger ce cachet film noir des années 50, il faudra aussi compter sur la BO géniale du film. Une BO marquante, qui s’amuse avec plus d’un style, donnant au film d’Igort des allures de films mafieux, de « … Parrain« , mais aussi comme je le disais de western, de romance, de fantasme et l’on trouvera même quelques sonorités asiatiques, qui peuvent rappeler un film de Samouraï. Bref, comme tout le film en lui-même, c’est riche, ça déborde d’idées, et le tout est on ne peut plus plaisant.

Du côté du scénario, « 5 est le numéro parfait » est donc une adaptation d’Igort de son propre roman graphique. Igort joue là aussi avec beaucoup de styles, de genres et d’intrigues. Son film peut autant être un drame qu’une comédie noire, il peut être un film de gangsters et un film d’action qui tient tout son suspens, allant de rebondissements bien menés à d’autres encore plus marquants. Drame, gangsters, familial, romance, comédie, tout se mélange avec une justesse et une originalité assez folle.

Igort a toujours eu que Toni Servillo dans le rôle-titre et il a eu de la chance, car le comédien s’est engagé dès le début du projet et franchement, quand on découvre le film et ce personnage, il est le choix parfait. Puissant et touchant, drôle sans chercher à l’être, touchant, glaçant, notamment avec ce final incroyable et ces dernières paroles terribles, bref, Toni Servillo livre une composition remarquable, et malgré d’excellents seconds rôles, Carlo Buccirosso, Valeria Golino (quelque peu sous exploitée), Lorenzo Lancellotti, Vincenzo Nemolato (génial !), Gigio Morra (c’te gueule !), on ne voit que Toni Servillo et on adore le suivre et dézinguer par vengeance du mafieux.

Original, inhabituel, sombre, drôle, touchant, esthétiquement une claque, le premier film d’Igort est un petit bijou. Cette sombre histoire d’un père qui venge la mort de son fils au sein de la mafia de Naples fut passionnante aussi bien dans ce qu’elle a à raconter que comment son réalisateur a décidé de nous la raconter. « 5 est le numéro parfait » sera sûrement mal distribué et c’est bien dommage. Et si jamais il passe à côté de chez vous, n’hésitez pas, car il ne risque pas de faire long feu.

Note : 15/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net