Cérémonie Secrète

Titre Original : Secret Ceremony

De : Joseph Losey

Avec Elizabeth Taylor, Mia Farrow, Robert Mitchum, Peggy Ashcroft

Année: 1969

Pays: Angleterre

Genre: Drame

Résumé:

Léonora, une prostituée, se rend sur la tombe de sa fille. Elle est suivie par une étrange jeune fille, Cenci, qui l’entraîne dans sa somptueuse demeure et lui affirme qu’elle, Léonora, est sa mère Margaret, supposée morte. Léonora se laisse prendre au jeu.

Avis :

Joseph Losey est un grand réalisateur dont la carrière s’étend sur plus de quarante ans avec pas moins de trente-neuf films, une Palme d’Or en 1971 et deux César en 1977 pour son film « Mr Klein« .Le cinéma de Joseph Losey est un cinéma que je ne connais presque pas, puisque c’est la deuxième fois que je m’y frotte, n’ayant vu que « Eva« , film de 1962 avec notre Jeanne Moreau nationale.

Profitant d’une ressortie sur grand écran, je me suis donc rendu en salle pour découvrir dans les meilleures conditions qu’il soit « Cérémonie secrète« . Il faut dire que le film a de solides arguments pour donner l’envie de le découvrir, outre son intrigue qui pouvait donner lieu à quelque chose de passionnant, « Cérémonie secrète » est un film qui réunit ni plus ni moins qu’Elizabeth Taylor, Mia Farrow et Robert Mitchum, et rien que pour cela, le film de Joseph Losey avait toute mon attention et cela aurait été dommage de passer à côté. Très dérangeant, voire même déstabilisant, sombre, lugubre, dur, malsain, l’intrigue que nous raconte ici Joseph Losey est certes difficile, mais elle est passionnante et l’on peut même comprendre que le film divise grandement.

Léonora a perdu sa fille de dix ans, morte noyée. Un jour comme un autre, alors qu’elle se rend sur la tombe de cette dernière, elle fait la connaissance de Cenci, une jeune fille d’une quinzaine d’années, orpheline et héritière d’une belle fortune. Léonora ressemble à s’y méprendre à la défunte mère de Cenci et Léonora, au départ gênée, se laisse prendre à un jeu bien étrange…

« Cérémonie secrète » est sûrement l’un des films les plus sombres, durs et pervers que j’ai pu voir. C’est un film qui m’a mis très mal à l’aise à plus d’un moment, à cause son intrigue complexe, qui flirte avec la folie, et un soupçon de masochisme. Ici, Joseph Losey nous conte un récit affreux entre une mère pleurant sa fille et une fille cherchant une mère et inversement. Le récit n’est alors que désespoir, malheur, deuils, meurtre, et même inceste, et on peut dire que le réalisateur ne laisse aucune échappatoire à ses personnages, qu’il maltraite autant qu’il malmène son spectateur. Bref, c’est très loin d’être la joie comme vous l’aurez compris. Mais alors pourquoi, avec ce lot d’horreur et de désespoir permanent, « Cérémonie secrète » demeure « un bon moment » de cinéma. Et bien parce que Joseph Losey, malgré toute la noirceur de son récit, raconte très bien cette histoire.

Le réalisateur sait parfaitement comment jouer avec ses personnages, et développe à travers eux des thématiques très intéressantes. De plus, le film prend son spectateur avec cette sorte de jeu de dupes qui règne avec cette histoire de mère perdue, puis retrouvée, cette histoire d’emprunt de place. Les personnages que tiennent Elizabeth Taylor et Mia Farrow sont psychologiquement très complexes et par conséquent, elles sont passionnantes et imprévisibles. Il y a quelque chose de thérapeutique qui s’échappe de cette histoire et surtout de ces personnages. On notera les compositions excellentes de ces deux comédiennes qui donnent tout ce qu’elles ont, arrivant à être aussi touchantes qu’elles peuvent être « malaisantes », notamment le personnage incarné par Mia Farrow dans ce dernier cas.

Le malaise dont on parle, on le ressent aussi grâce à la mise en scène de Losey. Si le film a des problèmes de rythme, restant toujours intéressant tout en ayant des moments plus mous, il y a un élément qui est certain, c’est que Joseph Losey fait tout pour livrer un film étouffant. Les images, les cadres, la façon de filmer ses actrices, le montage, l’avancement de cette histoire, tout est fait pour assombrir encore un peu plus cette terrible histoire et l’amener à ce final affreux.

« Cérémonie secrète » n’est donc pas à mettre devant toutes les âmes tant Joseph Losey livre un film radical. Malsain de bout en bout, qu’on ait apprécié ou non le voyage, une chose est sûre, cette « Cérémonie secrète » marque son spectateur et ne laisse vraiment pas indifférent et rien que pour cela, le film de Joseph Losey est une réussite dans un sens.

Note : 15/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net