Friends Saison 1

D’Après une Idée de : Marta Kauffman et David Crane

Avec Jennifer Aniston, Courtney Cox, Matthew Perry, Matt LeBlanc

Pays : Etats-Unis

Nombres d’Episodes : 24

Genre : Comédie

Résumé :

Les péripéties de 6 jeunes newyorkais liés par une profonde amitié. Entre amour, travail, famille, ils partagent leurs bonheurs et leurs soucis au Central Perk, leur café favori…

Avis :

« Friends« , c’est la série de tous les records. C’est la série qui se détache dans les années 90. « Friends« , c’est la série qui est entrée dans la pop culture et s’est imposée comme une référence en matière de sitcom, d’humour et d’attachement avec son public. « Friends« , c’est dix saisons, pour deux cent trente-six épisodes, autant dire que c’est une institution à elle seule. Une institution dont on connaît les personnages, certaines répliques, et bien entendu, l’unique générique.

Néanmoins, je dois dire que je suis aussi conquis que partagé sur cette première saison. Conquis, car comment résister à cette bande de potes géniaux. Comment résister face à ces personnages qu’on connaît tous, et ça, même si l’on n’a pas vu la série. Puis comment résister à cet humour qui fait mouche presque à chaque fois, alors même que cette première saison a plus de vingt ans. Mais je suis aussi mitigé, car finalement, du moins dans cette première saison, « Friends » donne l’impression de se chercher et de faire des tests pour savoir où et comment faire. Il en résulte une première saison sympathique, qui donne surtout envie de poursuivre l’aventure.

Monica et Rachel sont deux amies de très longue date. Alors que Rachel allait se marier, elle fuit et laisse en plan son amoureux au pied de l’église. Trouvant refuge auprès de Monica, Rachel va s’installer chez elle. Rachel va faire et refaire la connaissance d’amis de Monica et retrouver de vieilles connaissances. Ainsi, quelque part dans un appartement de New-York, Rachel s’apprête à vivre une nouvelle vie. Une vie où Monica, Phoebe, Ross, Chandler et Joey vont tenir un rôle très important.

Cette première saison de « Friends » est donc un plaisir rétro qui donne le sourire et ça, même quand la série ne raconte pas grand-chose sur certains de ses épisodes.

Partant sur la base d’une saison de vingt-deux épisodes d’un peu plus d’une vingtaine de minutes, cette première saison de « Friends » se laisse regarder avec amusement et intéressement. La belle réussite du show, c’est évidemment son casting qui est au top du top. Les créateurs ont su réunir à l’écran l’alchimie parfaite, des alter egos qui sont faits pour être ensemble. Et le succès de la série est surement dû, en très grande partie, grâce à ses acteurs. Comment ne pas sourire devant la bêtise de Jennifer Aniston ? Comment ne pas sourire devant la crédulité navrante de Courtney Cox ? Comment ne pas rire devant la répartie décapante de Matthew Perry ? Ou encore devant le décalage total de Lisa Kudrow ou encore la tendresse de David Schwimmer et le délire bête à mourir de Matt Le Blanc. Ces personnages sont trop bons. Ils sont attachants d’emblée et l’on ressent parfaitement l’alchimie et le plaisir qu’ils ont d’être ensemble.

Cette première saison est plaisante pour la présentation qu’elle fait de l’univers de la série et les bases qu’elle installe. On va prendre plaisir à suivre ces six personnages tous un peu dingues dans leur genre, à travers des aventures toutes gentillettes et cocasses. Les vannes fusent entre les potes, les situations qu’ils rencontrent, bien souvent, sont totalement ubuesques et ça fonctionne. On appréciera les divers personnages qui interviennent et apportent un peu de piment dans la série.

On appréciera aussi les premières guest stars (« Friends » étant aussi connu pour ses guests prestigieux), Elliott Gould, Helen Hunt, Fisher Stevens, Hank Azaria, Jennifer Grey, ou encore George Clooney et Noah Wyle qui rappellent étrangement « Urgences« .

Mais voilà, si cette première saison est très amusante, je reste assez mitigé sur l’intrigue qu’elle met en place, ou du moins, le manque d’intrigue, car finalement, cette première saison ne raconte pas grand-chose à travers ces vingt épisodes. On s’amuse énormément des situations, et des relations entre les personnages. La série aborde des sujets intéressants, parle beaucoup des relations amoureuses sous toutes ses formes. Elle parle du quotidien de presque trentenaires qui vivent plus ou moins bien. Elle aborde des sujets aussi variés que le chômage, la famille, le métier de comédien, ou encore l’homosexualité et la coparentalité, des sujets importants qui rendent parfois la série en avance sur son temps, mais sur sa ligne rouge, on reste mitigé, car elle n’avance pas beaucoup. On sent que la série se cherche, qu’elle fait des tests sur plusieurs personnages, histoire de voir ce qu’il en résulte.

Dans tous les cas, cette première saison est plaisante, amusante et finalement, même si elle se cherche et ne sait pas trop où aller, elle fait du bien. C’est un moment de fraîcheur, d’insouciance, de bêtises, de consternation parfois (oui, il faut voir comment Chandler est empoté avec les filles !).

Note : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net