octobre 26, 2020

Predestination

13293337_1327196627293743_985768232_n

De : Michael et Peter Spierig

Avec Ethan Hawke, Sarah Snook, Noah Taylor, Christopher Kirby

Année: 2014

Pays: Australie

Genre: Science-Fiction

Résumé :

Pour sa dernière mission d’Agent Temporel, ce voyageur dans le temps doit capturer le seul criminel qui lui a toujours échappé.

Avis :

Sorti directement en DVD, « Prédestination » est le troisième long métrage des frères Spierig. Nés en Allemagne, les deux frères ont livré « Undead« , leur premier film, en 2004. Un premier film tournant autour de zombies qui fut assez mal accueilli. Les deux frangins se sont donc retirés pendant six ans avant de faire leur retour en 2010 avec « Daybreakers« , un film de vampires emmené par Ethan Hawke et Sam Neill. Ce deuxième film fut un peu mieux accueilli, mais rien d’incroyable (à tort).

Alors quand ils proposèrent « Prédestination« , les distributeurs le firent sortir directement en DVD. Ce troisième film était donc destiné à un petit parcours, comme tant d’autres films passables qui sortent en DVD. Mais pas du tout, à la grande surprise, le film est une petite bombe injustement écartée du grand écran. Jouissant d’un joli bouche à oreille, « Prédestination » fonctionne parfaitement et convainc tous ceux qui s’arrêtent dessus, si bien que le film est « le meilleur succès » des deux frangins et accessoirement leur meilleur film. Et vraiment, une fois fini, le seul regret qu’on ait, c’est de ne pas avoir découvert cette pépite sur grand écran, car le film des frères Spierig le méritait bien plus que beaucoup d’autres films qui sortent en salle chaque semaine.

13278112_1327197370627002_1400315825_n

Un agent temporel voit son dernier voyage arriver. Pour celui-ci, il doit arrêter un criminel qui s’apprête à commettre un terrible attentat en 1975. Ce criminel, surnommé le plastiqueur pétillant, lui a toujours échappé. Mais cette fois-ci, il croit savoir comment l’arrêter.

Des films qui parlent de voyages dans le temps et de paradoxe, il en existe beaucoup et dans tous les genres. D’emblée, on cite parmi les plus grands « Retour vers le futur« , Terminator, « Il était temps« , « L’armée des douze singes« , « Donnie Darko« , « Peggy Sue s’est mariée« , « Un jour sans fin« , « Nimitz, retour vers l’enfer« , même le petit écran s’en intéresse depuis une cinquantaine d’années avec « Doctor Who« . A cette belle liste, on peut désormais rajouter « Prédestination« , car à n’en pas douter, il est ce qu’on a fait de mieux dans le genre ces dernières années.

« Prédestination » est un film qui s’avère être totalement surprenant et qui va bousculer les codes qu’on connaît. Construit en deux parties bien distinctes l’une de l’autre, c’est un film totalement inattendu que les deux frangins offrent.

Après une intro qui ouvre très bien leur film et les paradoxes temporels, les deux frères nous font entrer dans un bar et la première partie va alors entièrement se passer autour d’une conversation. Une conversation prenante, belle, étonnante de par le récit et les événements que l’un des personnages raconte. Alors que l’on aurait pu être indifférent à cette conversation et la trouver sans grand intérêt, on se laisse prendre au jeu sans aucune difficulté. Peut-être à cause du thème, les voyages dans le temps, peut-être à cause de la mission de l’un des deux personnages. Bref, on ne sait trop comment, mais on reste scotché à cette conversation et au parcours incroyable de ce personnage.

Puis après facilement une belle quarantaine de minutes de cette conversation, on va passer à un tout autre film. Un film incroyable dans lequel la première partie va prendre un tout autre sens. Avec ce scénario stupéfiant, les deux frères ne vont cesser de réinventer leur intrigue. Il y aura bien des éléments assez faciles et attendus, mais pour la plupart, ils seront incroyables et bousculeront ce que l’on croyait établi. Monté comme un immense paradoxe (d’ailleurs, un film a-t-il déjà été aussi loin dans son paradoxe ?), les deux frangins nous perdent, nous retrouvent, nous reperdent, nous rattrapent encore une fois et surtout, ils nous surprennent à tout instant et cela même quand le final reste assez attendu. En même temps, c’est terrible, car on n’en aurait pas voulu autrement. Avec ce film, ils arrivent à livrer un métrage terriblement complexe et en même temps très fluide et très simple, devant lequel on ne se sent jamais largué.

Étonnant, le film l’est aussi dans sa mise en scène, qui fait le choix de l’anti-spectaculaire. Alors que le piège d’en mettre plein la vue aurait pu être facile, les deux frères ont fait le choix de s’appuyer entièrement sur la bombe qu’est leur scénario et sur les émotions et les intrigues des personnages. Ici, le peu d’effets spéciaux est complétement au service de l’intrigue et les deux frères se sont servis du strict minimum et franchement leur film a vraiment de la tronche. Retrouvant Ethan Hawke pour la seconde fois, les deux frères lui offrent un bon rôle et l’acteur est comme souvent excellent. Mais il se fait littéralement voler la vedette par Sarah Snook. C’est bien simple, on ne voit qu’elle ! L’actrice est tout simplement impressionnante, dans un rôle dont le mieux est d’en savoir le minimum possible afin de garder les surprises intactes.

13288840_1327197493960323_1189611209_n

Si jusqu’à maintenant les deux frères étaient restés dans l’ombre, avec « Prédestination » ils ont toute notre attention. Passionnant jusqu’au dernier plan, leur troisième film est une grande réussite dans son genre. Et une seule question se pose alors : Mais pourquoi n’a-t-on pas vu ce film arriver dans nos salles ? Il le méritait à plus d’un titre et son impact, à coup sûr, en aurait été d’autant plus prenant.

Note : 19/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.