novembre 30, 2021

Caved In

affiche-Caved-In-1

De : Richard Pepin

Avec Christopher Atkins, Colm Meaney, Angela Featherstone, Monica Barladeanu

Année: 2006

Pays: Etats-Unis, Canada

Genre: Horreur

Résumé:

Un groupe d’aventuriers décide de séjourner dans une mine abandonnée afin de partir à la recherche d’un trésor enfouit. Mais leur chasse au trésor va rapidement devenir une question de survie alors qu’ils vont découvrir l’existence d’une ancienne espèce, rampant dans l’ombre sous la surface de la terre…

Avis:

Les profondeurs abyssales de la terre font rêver. Ce n’est pas Jules Verne qui va me contredire, déjà, parce qu’il est mort, et parce qu’ensuite, il a tout de même écrit un fabuleux bouquin qui s’intitule Voyage au centre de la terre. Adapté plusieurs fois au cinéma, ce n’est pourtant pas ce film qui va nous intéresser. Mais alors pourquoi faire une entame comme celle-ci? Et bien tout simplement parce que le film d’aujourd’hui explore les souterrains d’une vieille mine en Suisse avec des malfrats qui embauchent un spéléologue dans l’espoir de trouver des diamants et des émeraudes. En gros, le réalisateur et les producteurs ont trouvé un filon pour prendre le spectateur pour un crétin, lui, espérant voir un produit comme The Descent ou comme la Crypte. Vous l’aurez compris, ce film est une grosse daube infâme qui, en plus de se payer le luxe d’une jolie jaquette, se paye aussi la tête du consommateur qui va se faire arnaquer comme une loque.

cavedin02

Je t’avais dit de ne pas manger dans ce resto chinois!

Le scénario est relativement inutile et futile. On commence le film en compagnie d’une famille qui visiblement fait des explorations naturelles pour les touristes. On voit le monsieur blond, sa femme blonde, la fille blonde à gros seins et le fils blond mais un peu con quand même. Vient ensuite une magnifique scène où des méchants pas beaux tuent un vieil homme qui refuse de vendre sa propriété. Bien entendu, avant de le tuer, ils lui coupent la main, c’est tellement plus drôle à l’écran. Puis les méchants, ils embauchent la famille blonde pour explorer les mines sans dire qu’il y a un trésor planqué. Mais le problème, c’est que dans cette mie, il y a des scarabées géants préhistoriques qui aiment becqueter de l’humain au p’tit dèj! Alors il va falloir courir dans les mines, sauter, hurler et sortir sans se faire découper par des mandibules numériques. C’est très con, c’est mal fait, et en plus on voit à trois kilomètres que c’est fauché comme les blés.

Non mais je veux dire, quand on prend des décors de mine, ce ne doit pas être très complexe. Je ne sais pas, tu te renseignes, tu te balades, tu choisis un endroit et tu plantes ta caméra. Mais non, là on sent très bien que c’est tourné sur un pauvre plateau de tournage. La moindre pierre ressemble à du polystyrène, les décors en bois font faux et certains plans montrent des blue screens franchement mal incrustés. Alors je veux bien que le budget d’un film soit super tendu, je veux bien que l’on embauche des acteurs inconnus pour qu’ils coutent moins cher, je veux bien que les effets spéciaux soient des animatronics au lieu d’incrustations numériques foireuses, mais là, ils ont tout faux!

cavedin04

Chérie, fais-moi penser à prendre de l’insecticide! Comment ça ils ne sont pas réels? Il suffit d’appuyer sur echap, t’es sûre?

Au niveau des acteurs, on ne retiendra pas grand monde. Enfin, si, moi j’ai surtout retenu la paire de nichons de la fille du héros et j’ai regretté pendant tout le film de ne pas les voir. Putain, un film d’horreur sans paires de nibards! D’ailleurs le père de famille héroïque est joué par Christopher Atkins. Ce nom ne doit pas signifier grand-chose pour vous, mais il s’agit du partenaire de Brooke Shield dans le lagon bleu. Ici, il est juste à côté de la plaque, représentant un homme fatigué qui ne fait ce rôle que pour payer ses factures. Le reste du casting est peuplé d’acteurs inconnus qui jouent comme leurs pieds et qui ne servent strictement à rien. Pour les filles, il n’y a pas de beaux mecs et pour les mecs, il y a deux belles filles, mais qui ne montreront rien durant tout le métrage, à part courir en hurler devant des scarabées en pixels.

D’ailleurs les effets spéciaux sont scandaleux. Le film date de 2006 et j’ai eu l’impression de régresser de 10 ans. Même avec une playstation première du nom des chinois de 5 ans auraient pu faire mieux. Les bestioles sont mal incrustées, on voit que c’est faux. Quand elles marchent le sol ne bouge pas, les feuilles ne s’envolent pas et les dégâts corporels qu’elles infligent sont vraiment trop gros. Il y a bien quelques effets gores qui ponctuent le film, mais ils sont bien souvent le résultat d’une action. Vous ne verrez pas de tête tranchée en direct, mais plutôt un corps sans la tête une fois le meurtre accompli, et c’est comme cela tout le métrage. Alors il y a une main tranchée, des intestins gisant sur le sol ou un corps coupé en deux, mais si le maquillage est bon, on reste quand même sur notre faim. La fin est risible de nullité, voulant mettre une fin à la Aliens le retour et qui finit plutôt en émission de Maïté avec un gloubiboulga de scarabées préhistoriques.

cavedin05

Wouah! T’as vu la taille de son sgueg! Et dire que ce n’est qu’un enfant!

Au final, Caved in est une daube infâme et indigeste. Le pire étant les incrustations mal foutus des scarabées qui sont d’une mocheté incroyable. Les décors sonnent faux et on voit très bien que les acteurs se déplacent sur un pauvre plateau de studio. Mais où est passé le budget? Les acteurs sont relativement mauvais, on ne ressent aucune peur ni aucune tension. Les effets de lumière sont inexistants et le pire, c’est que la claustrophobie, qui est censée être primordiale dans ce genre de film est complètement absente. Bref, un film moisi que je ne conseille à personne. Même ceux qui aiment les films animaliers avec des invertébrés préhistoriques voulant de la chair fraîche seront déçus. A éviter donc.

Note: 03/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=nPYPKTXdjQs[/youtube]

Par AqME

HerschellNote de Herschell: 06/20

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.