novembre 28, 2021

Evil Angel

evil-angel-DVD

De : Richard Dutcher

Avec Ava Gaudet, Ving Rhames, Kristopher Shepard, Marie Westbrook

Année: 2009

Pays: Etats-Unis

Genre: Horreur

Résumé:

Lorsque Lilith, première femme d’Adam, a refusé de se soumettre à son autorité, elle a été chassée du jardin d’Eden et remplacée par Eve. Furieuse, Lilith devient la compagne de Lucifer et ne cesse depuis de se venger. Lilith retourne sur terre à Chicago pour assouvir sa vengeance sanglante sur des êtres humains innocents.

Avis:

Il est très fréquent dans le cinéma de genre et notamment le cinéma d’horreur d’être comparé au cinéma pornographique. En effet, l’absence de scénario, des acteurs de seconde zone, du gore sanglant remplaçant du sperme glaireux sont autant de points communs entre certains films de ces deux genres. Maintenant, je me rends compte que très souvent, le porno vient lorgner du côté de l’horreur alors que l’horreur emprunte plus facilement à l’érotisme. D’ailleurs, un très grand nombre de film d’horreur montre sans vergogne des paires de loches ou encore un joli petit cul. Avec Evil Angel et sa jaquette évocatrice, on se doute qu’il y aura quelques scènes pas forcément sexuelles mais plutôt coquines et on espère que cela ne nuira pas au film. Alors faut-il s’inquiéter quand on voit une rousse en tenue légère avec une ombre noire sur une lumière rouge assise dans un fauteuil dans une pose qui rappelle Emmanuelle? Ce film est-il dénué de scénario pour proposer juste des cochonneries entre une succube et des humains faiblards?

63590937

J’ai déjà dit non à l’autre con des témoins de Jéhova alors ne me faites pas chier!

Le scénario du film n’est pas dénué d’intérêt car rares sont les films proposant un ange maléfique ou un seul démon pas content. En général, on a plutôt une horde de démons ou d’anges (comme le film Légion dont je ne peux dire si c’est bien ou nul car je ne l’ai toujours pas vu!). Pour la petite histoire, on va suivre deux personnages en parallèle. Le premier est un secouriste qui est marié à une femme ayant des tendances suicidaires et le second est un ancien flic qui est devenu détective privé avec son fils. En même temps, une femme sort du coma dans un hôpital et tue deux personnes pour leur voler leurs fringues et sortir discrètement. On apprendra plus tard que cette femme est Lilith, première épouse d’Adam et qu’elle tue pour le plaisir. Elle tuera d’ailleurs le fils du détective qui va mener son enquête. Bien entendu le secouriste sera mêlé à cette affaire de par sa femme mais je n’en dirai pas plus long pour ne pas spoiler. Le scénario est assez intéressant et on y retrouve un mélange du témoin du mal et de film de démons classique.

Le principal défaut de ce film, c’est le traitement donné ainsi que l’atmosphère, l’ambiance du métrage qui est anecdotique. En effet, on voit des personnages assez intéressants, du secouriste qui tente par tous les moyens même les moins conventionnels de sauver des vies à la prostituée qui a une vie de merde, mais le film ne creuse pas pour autant cette palette de personnages et préfère se cantonner à la méchante et à ses pérégrinations dans la ville. De plus, l’atmosphère est absente. On ne ressent pas la tension dans l’immeuble des putes avec le maquereau, il n’y a pas d’éclairages sulfureux pour instaurer une ambiance lugubre et mal famée. Bref, tout cela semble peu travaillé et le film durant deux heures (chose rare pour un film d’horreur!), il y a parfois des moments d’ennui, ce qui est dommage.

8X12_Photos_Final_1

Si toutes les serveuses du McDo auraient cette gueule, il y aurait moins de problèmes d’obésité dans le monde

Les acteurs ne sont pas mauvais et cela fait plaisir pour une fois. Le plus gros bémol viendra de la première Lilith, celle sur la jaquette, qui n’est pas un brin sensuelle, ce qui est un comble pour une femme censée être irrésistible. Le jeune secouriste est bien dans son rôle et on ressent bien son investissement, ce qui est très intéressant. Le grand Ving Rhames (vu dans Piranhas 3D par exemple) donne une interprétation assez sobre mais relativement efficace notamment dans la recherche du tueur de son fils et aussi en tant que père adoptif protecteur. Par contre, gros coup de cœur pour Ava Gaudet que l’on a pu voir dans la série Ugly Betty (ce n’est pas Betty hein!) et qui possède un charisme assez bluffant avec une croupe diabolique. Putain, elle est tellement cambrée qu’on pourrait poser un verre au-dessus de son cul sans qu’il tombe! Elle donne une interprétation très sensuelle et franchement réussi.

Là où le bât blesse, c’est sur les effets gores. En effet, si l’ambiance n’est pas terrible, il aurait fallu se rattraper sur les effets gores et malheureusement, ils ne sont pas nombreux. Les meurtres ne sont pas innovants, on reste dans un classique égorgement ou coup de couteau dans le cœur, et venant d’un ange surpuissant, on aurait pu avoir beaucoup mieux! Par contre, les effets spéciaux sont vraiment très bons et j’ai été agréablement surpris par une telle qualité pour un DTV qui est sorti très discrètement de par chez nous. Les visages de l’ange sont très bien incrustés et les quelques cascades plutôt bien fichues. Mais ce qui est vraiment décevant dans ce métrage, c’est la fin complètement bâclée, qui n’apporte aucun élément de réponse et que j’ai trouvé mauvaise. Le genre de fin qui te laisse un arrière-gout acre au fond de la bouche.

Au final, Evil Angel est un film qui possédait un énorme potentiel et qui le gâche à cause d’un rythme un peu trop délétère et surtout d’une ambiance inexistante dans un milieu pourtant très sulfureux. Au regard du sujet, on est devant un beau gâchis. Mais tout n’est pas à jeter là-dedans puisque nous avons des acteurs relativement investis, des effets spéciaux bien foutus et une histoire qui peut en intéresser certains. Bref, pour moi, ce film reste une semi déception qui n’aura que la moyenne notamment grâce au cul magnifique de Ava Gaudet qu’elle montre sans aucun problème! J’en demande encore.

Note: 10/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=fU-KiXuwey4[/youtube]

Par AqME

 

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.