février 7, 2023

Cannibal Holocaust

01

De : Ruggero Deodato

Avec Robert Kerman, Francesca Ciardi, Perry Pirkanen, Luca Barbareschi

Année : 1980

Pays : Italie

Genre : Horreur

Résumé :

Une équipe de journalistes composée de trois hommes et une femme se rend dans la jungle amazonienne à la recherche de vrais cannibales. Bientôt, la troupe ne donne plus aucun signe de vie. Le gouvernement américain décide alors d’envoyer une équipe de secours sur place. Celle-ci retrouve, grâce à une tribu amazonienne, les cassettes vidéos de la première équipe, qui renferme le terrible secret de leur disparition…

Avis :

« Cannibal Holocaust » est un film italo-colombien devenu par la force des années une œuvre mythique. C’est un film qui a fait couler beaucoup d’encre et qui, plus de trente ans après sa sortie continue toujours à « passionner ». Jusque-là, je ne l’avais pas encore vu, étant partagé entre l’envie de le voir, de découvrir le culte, mais aussi l’appréhension, car on m’avait prévenu que plusieurs scènes sont très violentes, très réalistes, voir trop réaliste. Mais bon j’ai fini par me lancer et le moins que l’on puisse dire c’est que « Cannibal Holocaust » est une œuvre qui ne laisse personne indifférent.

can31

Une équipe de journaliste, composée de trois jeunes gens et d’un guide partent dans la jungle amazonienne à la recherche de populations primitives qui vivent retranchées dans cet enfer vert. Ces personnes ne reviendront jamais …

Que s’est-il passé ? Une nouvelle équipe menée par le professeur Harold Monroe part donc dans la jungle pour essayer de retrouver la trace de ces jeunes gens et s’ils sont encore en vie, les sauver. Après avoir crapahutés un bon moment dans la jungle, ils finissent par tomber sur une tribu d’indigènes. Essayant de rentrer en contact avec eux, ils vont installer une confiance mutuelle et vivre un peu avec eux, essayant de découvrir si les jeunes gens ne seraient pas passés par là. Et c’est bien ce qu’ils vont découvrir. Des quatre personnes parties quelques mois plutôt, ils ne retrouveront que les bobines de leur film.

Une fois les bobines récupérées, la nouvelle équipe repart pour New York et décide de visionner les films pour découvrir enfin la vérité, mais ce qu’ils vont voir est au-dessus de l’horreur …

 

A sa sortie le film fut très très controversé. Interdit dans une soixantaine de pays, jugé trop indécent, affreux, horrible et insupportable. Le réalisateur fut même accusé d’avoir tourné un snuff movie et tué ses acteurs pour les besoins de son film.

J’ai moi-même eu beaucoup de mal en le regardant, car plusieurs animaux furent vraiment tués pour les besoins « réalistes » du film et ceci n’est tout simplement pas possible et j’ai trouvé cela vraiment abusé, ça dépasse les limites du cinéma. Le cinéma n’est que fiction et je pense qu’il ne doit pas se permettre ce genre de violence complètement gratuite pour les besoins d’un film, mais bon ça c’est un avis personnel. Revenons-en au film.

Je suis très partagé sur ce film. C’est un film radical, qui ne fait pas dans la dentelle. Il se divise en deux parties. Et j’ai beaucoup apprécié la première avec l’équipe de secours. J’ai trouvé qu’on entrait bien dans la jungle avec eux, j’ai beaucoup aimé l’approche de cette civilisation et l’espèce de dialogue qui commence entre les deux peuples. Hormis une scène de violence, nulle, ridicule et gratuite, le film s’annonçait plutôt bien. Le réalisateur prend le temps de nous faire plonger dans une ambiance entre découverte et une certaine tension, car la jungle est hostile et nous donne une idée de ce qui s’est passé pour la première équipe.

Je m’attendais donc à ce que ce soit cette nouvelle équipe qui tombe dans l’enfer de la survie face à cette tribu. Mais non, la première partie est basée sur l’espoir, une forme de tolérance et c’est bien la deuxième partie que je n’ai pas du tout aimé …

Car une fois de retour à New York, les personnages visionnent le film et là le récit part vraiment en vrille. Le scénario qui me plaisait au départ prend une tout autre tournure et je trouve que le film sombre petit à petit dans le ridicule. Il faut noter que c’est l’un des premiers films à utiliser le genre du found footage et de ce côté-là le film reste bien fait et donne un côté très réaliste, images prisent sur le qui-vive, ce côté documentaire perdu, l’idée était révolutionnaire à l’époque et je peux lui laisser ça. Mais pour le reste ce n’est pas possible autant de débilités. Les personnages sont ridicules à souhaits. Le film essaie de justifier leurs comportements par la peur, mais c’est plus improbable qu’autre chose. Vue de ma fenêtre, des journalistes professionnels ne deviennent pas des tyrans parce qu’ils ont passé une semaine à crapahuter dans la jungle …

Non le scénario ne tient pas la route une minute et on assiste impuissant à une violence complètement gratuite et ridicule qu’on ne comprend pas très bien, meurtre, racisme, viol, tout est complètement donné, mal foutu et mal amené, ça ne marche pas.

De plus les personnages sont complètement antipathiques et quand à la fin, ils se font tuer, j’avoue que ça fait du bien pour deux raisons. La première, ils le méritent, on se fout de ce qui peut leur arriver et surtout la deuxième, plus importante, ça veut dire que le film est fini et ça c’est encore mieux !

cannibal-holocaust-03-630-75__span

C’est dommage parce que c’est bien filmé et l’idée est excellente (Par contre, la musique est très mal placée et elle fait un peu kitsch), mais c’est tous les extrêmes et surtout ces meurtres d’animaux qui sont tout simplement pas conciliables et pardonnables. Pour les soi-disant meurtres des acteurs, j’avoue que l’un d’entre eux m’a particulièrement dérangé, car il est bien réaliste, même trop réaliste. Après vous me direz qu’on ne regarde pas « Cannibal Holocaust » sans avoir une petite idée de ce film rien qu’avec son titre. C’est vrai, vous avez raison, mais il y a des limites morales et je trouve que le film les piétine comme de la merde pour ne tomber que dans le sensationnel. Certaines images hantent mon esprit à regret …

« Cannibal Holocaust » fut donc un très désagréable moment pour moi. C’est un film qui commençait pourtant bien, qui n’avait pas trop mal vieilli et l’histoire s’annonçait bien. Mais au final c’est un film qui repousse les limites du cinéma et pour n’importe quel film on ne devrait jamais en arriver à des extrémités pareilles. « Cannibal Holocaust » vu une fois, mais il n’y aura jamais de deuxième …

Note : 06/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=WoJJfAOfE_Q[/youtube]

Par Cinéted

HerschellNote de Herschell: 08/20

AqMENote de AqME: 05/20

TrasherNote de Trasher: 00/20

ServalNote de Serval: 12/20

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.