février 7, 2023

Enquête sur un Scandale d’État – MDMA Part

De : Thierry de Peretti

Avec Pio Marmaï, Roschdy Zem, Vincent Lindon, Julie Moulier

Année : 2022

Pays : France

Genre : Biopic, Drame, Thriller

Résumé :

Octobre 2015. Les douanes françaises saisissent sept tonnes de cannabis en plein cœur de la capitale. Le jour même, un ancien infiltré des stups, Hubert Antoine, contacte Stéphane Vilner, jeune journaliste à Libération. Il prétend pouvoir démontrer l’existence d’un trafic d’État dirigé par Jacques Billard, un haut gradé de la police française. D’abord méfiant, Stéphane finit par plonger dans une enquête qui le mènera jusqu’aux recoins les plus sombres de la République.

Avis :

Après une longue carrière au théâtre en tant que comédien et metteur en scène, Thierry de Peretti arrive au cinéma en tant que réalisateur en 2013 avec le très remarqué « Les apaches« . Originaire de la Corse, de Peretti va alors tourner ses deux premiers films sur son île de beauté. Car oui, quatre ans après « Les apaches« , le cinéaste est de retour pour un deuxième film, « Une vie violente« , film qui dépeint le parcours d’un petit bourgeois qui tombe dans la violence et dans l’engagement politique extrême.

Nous voici alors cinq ans après ce deuxième film et Thierry de Peretti fait son retour dans les salles obscures et cette fois-ci, il pousse le curseur de la politique un peu plus loin. Revenant et s’inspirant de l’histoire de François Thierry, l’ex patron des stups qui fut mis en examen pour trafic de stupéfiants, le réalisateur corse s’éloigne de son île pour poser sa caméra dans les rues de Paris et du côté de Marbella, pour un film loin de ce que l’on a habitude de voir lorsqu’on s’imagine un film où l’on va suivre une enquête. S’étalant sur plusieurs années, faisant la part belle aux relations et aux faits plus qu’à son histoire elle-même, « Enquête sur un scandale d’état » est un film aussi captivant qu’il peut laisser aussi un petit, tout petit, goût de déception en bouche, car il lui manque aussi une petite étincelle pour rendre le tout flamboyant.

En plein cœur de Paris, les douanes françaises saisissent sept tonnes de résine de cannabis. Alors que la police française se congratule de cette prise, un journaliste de chez Libération est contacté par un infiltré, Hubert Antoine. Cet homme prétend avoir des informations qui viennent à prouver que l’un des plus gros trafiquants de drogue du pays serait Jacques Billard, qui n’est ni plus ni moins que l’un des flics les plus hauts gradés de France.

S’il y a bien un film que j’attendais en ce mois de Février, c’est bien le nouveau film de Thierry de Peretti, car ce dernier en plus de réunir un casting en or, revenait surtout avec un sujet des plus intéressants. S’inspirant comme je le disais de l’affaire de François Thierry, « Enquête sur un scandale d’état » rassemblait bien des ingrédients pour être un film hors normes et dans un sens, c’est un peu ce qu’il va être, à quelques déceptions près.

Le principal atout du film de Thierry de Peretti, c’est son écriture, et tous les détails qu’elle fournit. Si vous aviez envie de voir un film d’enquête comme le cinéma a l’habitude de nous en offrir de manière plus ou moins bonne, alors passez votre chemin, car la vision de de Peretti sur une enquête, ou encore la façon de faire dans son cinéma, est tout autre et c’est tant mieux. Ainsi, « Enquête sur un scandale d’état » est un film qui fait la part belle à la discussion, aux liens, à la création d’un lien de confiance et petit à petit, au travers des confidences, les faits se dessinent et l’affaire prend de l’ampleur. Plus qu’une enquête ordinaire, même si de Peretti met bien en scène les recherches des journalistes, c’est autrement qu’il décide de nous raconter ce scandale d’état.

Cette idée fait la force de son film, mais c’est aussi elle qui peut véhiculer la petite déception ressentie, dans le sens où le film se fait moins sombre, moins percutant, moins vif dans sa mise en scène que l’on s’y attendait, et même si tout est intéressant, il faut bien dire qu’on y trouve des longueurs. Heureusement, comme le film est riche en détails (clairement, il respire le travail d’investigation), en points de vue, et qu’il offre une bonne analyse de la situation, on reste accroché, et l’on suit ces débats avec un certain plaisir. De plus, au travers de son écriture, Thierry de Peretti aborde le travail de journaliste, il nous entraîne souvent dans des réunions qui fixent les lignes éditorialistes. Puis derrière ça, évidemment, le film, en franchissant la ligne jaune, aborde le travail de la police concernant la traque du trafic de drogue. Un travail sans fin, épuisant, où la fameuse ligne jaune peut être facilement franchie pour espérer endiguer les trafics.

Du côté de la mise en scène de de Peretti, « Enquête sur un scandale d’état » est tout aussi intéressant qu’il est prenant. Le réalisateur a choisi pour illustrer et surtout resserrer son histoire un format 1.33, et c’est un très bon choix, car le réalisateur indique sans appuyer ce qui est important dans ses scènes. De Peretti fait aussi le choix de très beaux fondus au noir, comme pour marquer des chapitres ou des avances dans son intrigue. Il habille son film d’une étonnante BO électrique et encore, et c’est peut-être là le meilleur de son film, à force de faire la part belle aux confidences, aux conversations (souvent filmées en plan-séquence), il crée entre ses personnages quelque chose d’intime et il nous invite dans cette intimité.

Enfin, « Enquête sur un scandale d’état« , c’est aussi le premier film où Thierry de Peretti s’offre un casting de premier ordre pour « habiller » son film. Dans de petits rôles, ici et là, on remarque Alexis Manenti, Julie Moulier, Valeria Bruni-Tedeschi, ou encore Sofian Khammes. Dans une plus grande mesure, on trouve un excellent Vincent Lindon dans un rôle trouble. Puis enfin, au-dessus d’eux tous, il y a ce duo de comédiens excellentissimes que sont Roschdy Zem et Pio Marmaï.

Thierry de Peretti s’est déjà fait grandement remarquer, notamment avec son premier film « Les apaches« , et même si « Enquête sur un scandale d’état » n’est pas aussi fort qu’on aurait pu se l’imaginer, il n’en reste pas moins diablement intéressant, prenant, malgré ses longueurs et au-delà de ça, on passe un bon moment de cinéma qui nous plonge dans un scandale d’état et surtout policier. Un scandale plus complexe qu’il n’en a l’air, plus flou et plus trouble, et à travers le travail d’investigation des journalistes, ainsi que l’écriture de de Peretti et Jeanne Aptekman, ce troisième film pour son metteur en scène mérite tout à fait qu’on s’y arrête, puis au-delà de ça, il confirme bien que Thierry de Peretti est un cinéaste sur lequel on peut compter.

Note : 14,5/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.