décembre 9, 2021

Papa ou Maman 2

De : Martin Bourboulon

Avec Marina Foïs, Laurent Lafitte, Alexandre Desrousseaux, Anna Lemarchand

Année : 2016

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Deux ans ont passé. Après avoir raté leur séparation, les Leroy semblent parfaitement réussir leur divorce. Mais l’apparition de deux nouveaux amoureux dans la vie de Vincent et de Florence va mettre le feu aux poudres.Le match entre les ex-époux reprend.

Avis :

Martin Bourboulon est un réalisateur français qui est un ancien publicitaire. Après un court-métrage, il tourne des épisodes pour la série « Une journée dehouf« . Par la suite, il fera un séjour aux guignols de l’info. Martin Bourboulon s’est finalement lancé en 2015 dans un premier long-métrage, scénarisé par Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte, les papas du film « Le prénom« , et cette petite comédie qu’on pourrait qualifier « d’à l’envers », puisqu’ici les parents se disputaient la non-garde de leurs enfants, a trouvé un très beau succès, ramenant un peu plus de trois millions de spectateurs.

Ni une, ni deux, avec de tels chiffres, une suite est mise en chantier et tout le monde a resigné. L’idée de faire une suite à un film comme « Papa ou Maman » était assez risqué, puisqu’à la fin du premier, le sujet était clos, et en un sens, il n’y avait plus rien à dire. Mais c’était sans compter sur le talent des scénaristes et notamment Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte qui ont eu une bonne idée. Une idée qui amusera en première partie de film, et même si ce sentiment sera prolongé grâce à quelques gags bien trouvés, malheureusement, « Papa ou Maman 2 » ne réitérera pas l’exploit du premier, trouvant des allures de redite.

Cela fait un peu plus d’un an que Vincent et Florence sont divorcés et leur séparation se passe on ne peut mieux. Habitant l’un en face de l’autre, ils se partagent merveilleusement leurs enfants. Vincent a même refait sa vie avec Bénédicte, une jeune femme pleine de fraîcheur et de dynamisme. Pourtant, cette situation si idyllique va se tendre peu à peu, quand Vincent apprend que Florence a désormais quelqu’un dans sa vie…

Le premier « Papa ou Maman » s’est posé comme une bonne petite surprise, et même si l’on ne voyait pas bien ce que pouvait encore raconter Martin Bourboulon en faisant un deuxième film, l’attachement aux personnages et l’envie de retrouver cette guerre parentale nous donnait l’envie d’en reprendre encore un peu. Bon, malheureusement, « Papa ou Maman 2 » ne sera pas vraiment à la hauteur du premier. Non pas que le film soit détestable, ou irregardable, non, du tout, il est même plutôt calibré, assez plaisant et arrive même à se faire divertissant. Martin Bourboulon tient de bonnes idées et une bonne trame de départ avec tout ce qui va être fait autour des nouveaux compagnons des parents. Nouveaux compagnons tenus par Sara Giraudau d’un côté et Jonathan Cohen de l’autre et les deux sont vraiment très bons, très fins, et très drôles. D’ailleurs, si l’on y pense bien, c’est bien toute cette partie-là qui est la meilleure dans cette suite. Avec l’idée de ces conjoints, le film peut faire de l’humour avec des thématiques qui sont touchantes.

Ainsi, l’envie de voir l’autre épanoui dans sa vie s’entrechoque avec la jalousie, ce qui va donner naissance à quelques engueulades, reproches et autres dîners assez drôles. Puis le film va prendre la même direction qu’avait déjà prise le film précédent, c’est-à-dire qu’une fois qu’il a présenté une situation et qu’il s’est amusé avec, il « casse » le tout et s’en va ailleurs. Outre la sensation de déjà-vu dans la construction du film, cette deuxième partie qui se veut plus farfelue, même si en son cœur, elle tient un sujet touchant (des enfants qui rêvent que leurs parents se remettent ensemble), va avoir du mal à convaincre et pleinement nous amuser. Il y aura bien toujours quelques scènes très drôles, car Laurent Lafitte et Marina Foïs s’amusent vraiment avec ces personnages et leurs défauts, mais l’ensemble laisse un sentiment de redite, comme si on avait pris le même schéma, qu’on avait changé des éléments de place, et resservit le tout. Avec cette deuxième histoire dans l’histoire, « Papa ou Maman 2 » devient très prévisible et ne crée plus de surprise, ce qui est dommage du coup, car l’ensemble, même s’il reste divertissant, se fait aussi un chouilla longuet.

C’est donc une petite chronique pour une petite comédie. Un peu moins de deux ans après, Martin Bourboulon revient avec la famille Leroy, et livre donc une petite comédie amusante certes, mais sans surprise. Une petite comédie qui fonctionne très bien dans sa première partie, avec des idées bien trouvées (les divorcés qui habitent l’un en face de l’autre et surtout ces nouveaux conjoints qui sont top, gloire à Jonathan Cohen et Sara Giraudau !), mais la suite de cette histoire et cette idée des parents de dégoûter leurs enfants de les voir ensemble, est très convenue, et elle a du mal à convaincre. Après, comme on le disait, l’ensemble reste agréable et divertissant, mais l’on reste loin de la fraîcheur et la surprise du premier.

Note : 11/20

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.