décembre 1, 2021

Nos Chemins de Travers T.02 – Nos Vagues à l’Âme – Georgia Caldera

Auteure : Georgia Caldera

Editeur : J’ai Lu

Genre : Romance

Résumé :

Depuis des années, Louis et Emma se côtoient sans vraiment se connaître. Au lycée, au centre équestre, et même à la fac, il est ce garçon populaire, star des concours et de sa promo, pour qui toutes les filles craquent en dépit de son arrogance. Timide et réservée, Emma, elle, n’a qu’un objectif : passer inaperçue. Leurs rapports se résument donc à une ignorance cordiale jusqu’au jour où Louis décide d’humilier publiquement la jeune femme. Mais un tragique accident va remettre les compteurs à zéro. Après avoir mordu la poussière, Louis se heurte à une solitude cruelle et inattendue, qui lui montre la réalité sous un tout autre jour. Emma sera-t-elle prête, elle aussi, à reconsidérer son jugement pour l’aider à se relever ?

Avis :

Georgia Caldera parvient à rendre l’histoire entre Louis et Emma encore plus fascinante ! Nos vagues à l’âme, suite de Nos chemins de travers, nous happe d’emblée, dès les premiers mots. Ce récit ne possède pas le moindre temps mort, au contraire du premier. Bien rythmé du début à la fin, il ne souffre d’aucune longueur.

Le roman poursuit directement la scène finale frustrante du dernier tome, alors qu’Emma fuit Louis, suite à un SMS douteux reçu en pleine nuit. Bien qu’Emma agisse comme une adolescente complexée, ce qu’elle est en vérité, le lecteur la comprend sans peine et ne parvient pas à la haïr pour son comportement puéril. Le lecteur, irrémédiablement attaché à ce couple bigarré, souhaite ardemment qu’il se réconcilie.

Une nouvelle Emma

Ce récit nous étonne par l’apparition d’une nouvelle Emma : en colère, elle cherche à faire souffrir Louis et à montrer qu’elle peut très bien vivre sans lui. Elle se transforme en une femme fatale, sexy, qui se maquille et qui ne passe plus du tout inaperçue.

Elle parvient davantage à dire non, met plus souvent ses complexes de côté et devient moins naïve. Derrière cette façade, ses blessures restent cependant visibles et vivaces. Cette nouvelle Emma plaît malgré tout ! Enfin mise en valeur et considérée comme elle aurait dû l’être dès le départ, elle est lumineuse ; son personnage prend de la place, s’affirme.

Un Louis encore plus accrocheur

Louis se montre plus brisé que jamais dans ce roman, il n’en devient que plus attirant. D’abord à cause de la fuite d’Emma, mais aussi d’un passé terrible qui le rattrape ; il se livre et se dévoile, quitte à effrayer, horrifier ou choquer. Il est complètement transformé. Ses manières de gentleman, ses piques incisives, son humour savamment dosé, ses rires enjôleurs, ses regards de braise, ses mots envoûtants et ses gestes excitants, ne nous laissent pas indifférents.

Heureusement, le couple se reforme plutôt vite, sans que cela ne nous frustre. Ils ne cessent d’évoluer, de refermer leurs blessures et de se livrer leurs plus terribles des secrets. Leurs scènes physiques troublent davantage ; la plume de Georgia Caldera sait comment nous atteindre sans trop en faire. Ses choix de mots percutent à chaque fois.

Leur amour des chevaux

Plus encore que dans l’autre roman, l’amour que portent Emma et Louis aux chevaux nous attendrit. Ces animaux magnifiques prennent une place importante dans l’histoire ; les passages de ballades calmes ou de courses endiablées apportent du dynamisme et de l’évasion.

Les paysages de forêt apaisent et font rêver, tout comme les instants de communion que les héros entretiennent avec leurs montures. Les chevaux sont charismatiques, plein de fougue et attachants. Même leur psychologie n’est pas en reste.

Un autre message fort

Dans ce roman, le message diffère du précédent. Louis et Emma changent du tout au tout, pourtant cela n’efface pas l’image que les autres entretiennent sur leur personne.

Peut-on vraiment devenir une autre face de nous-même ? Les autres finiront-ils par oublier celui que nous étions auparavant ? Parviendrons-nous à nous consolider sans revenir à nos penchants malsains ?

Tant d’interrogations que portent l’histoire, et qui nous questionnent également sur nous-même.

Une narration impeccable

Cette histoire s’intéresse à deux héros bien différents, sur deux points de vue bien distincts, à la narration à la troisième personne. Malgré cette distance, le lecteur est profondément lié aux personnages.

Les chapitres sur Louis sont percutants, ceux avec Emma sont révoltants. Les comportements des héros nous font réagir, tout comme les confessions de Louis lorsqu’il s’efforce de nous livrer ses comptes-rendus de séances avec sa psychologue, à la première personne. Ses éclats sont magiques, il s’exprime avec emphase, justesse et poésie.

Une fin émouvante

Georgia Caldera n’offre pas qu’une fin d’histoire d’amour classique. Elle parvient à enfoncer le clou avec des révélations et rebondissements de dernières minutes, qui clôturent le récit à la perfection. L’histoire prend alors une toute autre dimension. Les presque mille pages de la duologie ont filé à toute vitesse !

Nos chemins de travers et Nos vagues à l’âme passionnent et agitent les cœurs. Les deux adolescents représentent des valeurs universelles, qui parleront aussi bien aux filles qu’aux garçons, aussi bien aux jeunes qu’aux adultes. Une histoire en deux opus à lire sans restriction !

Note : 20/20

La chronique vous a donné envie de lire le roman ? Cliquez ici https://bit.ly/3ulV3E9 pour l’acheter et soutenir vos chroniqueurs !

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.