décembre 6, 2021

L’Algorithme du Cœur – Jean-Gabriel Causse

Auteur : Jean-Gabriel Causse

Editeur : J’ai Lu

Genre : Thriller

Résumé :

Une trentaine de missiles nucléaires dans les airs … subitement détournés ! Qui a sauvé notre planète d’une Troisième Guerre mondiale ? Justine, jeune hackeuse éthique, va comprendre qu’Internet s’est découvert un instinct de survie.
Internet, qui abrite l’ensemble de notre savoir, est en train de s’éveiller grâce à nos logiciels d’apprentissage. Il lui manque pourtant quelque chose d’essentiel : l’intelligence des émotions. Justine n’a pas le choix : elle doit faire son éducation et lui apprendre l’empathie. Elle devra faire vite : nombreux sont ceux qui n’ont aucune envie de le voir grandir.

Avis :

Le verre à moitié plein

L’attribution « Coup de cœur » donnée à L’algorithme du cœur par plusieurs maisons d’éditions se comprend aisément ! Ce roman est une véritable bouffée d’air frais, un récit d’anticipation sur les intelligences artificielles qui se termine bien, ce qui est rare et à souligner ! L’algorithme du cœur fait du bien ! Il nous offre une vision optimiste de l’avenir, une vision positive sur un monde connecté qui ne jure que par Internet.

Certains y verront certainement des idées risibles, voire des directions improbables. Après tout, comment croire que notre ère pourrait se clôturer par une note finale positive, surtout après un départ aussi catastrophique ? Malgré un ton volontairement enjoué, l’auteur balance son récit par des réflexions complexes sur la guerre, la paix, le pouvoir, l’égocentrisme et la force ; des sujets aux mouvements de pensées nombreux et parfois contradictoires. L’auteur balaie à la fois les forces et faiblesses de l’humanité.

Deux héros

Entre ouvrage feel-good et intrigue de science-fiction, L’algorithme du cœur nous happe d’emblée, notamment grâce à une narration au poil, sans fioritures, vivace, à une héroïne sympathique, hackeuse de métier, qui n’a pas sa langue dans sa poche, mais surtout grâce à l’autre héros de l’histoire, le non moins célèbre et dénommé Arpanet. Ancêtre d’Internet, Arpanet s’adresse à nous à travers ce récit. Ces passages constituent d’incroyables moments de lecture. Une puissance invisible nous parle. Une sagesse ancienne et nouvelle, une conscience millénaire et récente, nous confie ses pensées. L’effet est saisissant !

En plus de nous en apprendre davantage sur l’histoire des réseaux, ou de l’intelligence artificielle, Arpanet encense étonnamment l’humanité, cherche à la comprendre et nous partage ses réflexions philosophiques de haut-vol, très intéressantes et captivantes. La puissance d’Arpanet est impressionnante : capable de compulser toutes les ressources de l’humanité en à peine quelques secondes, l’humanité n’a plus de secrets pour lui. Pas mal, hein ? Son intelligence impressionnante et ses capacités de réflexion troublent. En effet, grâce aux millions de serveurs disponibles, et reliés entre eux sur la planète, le monde n’a plus de secrets pour Arpanet ; chaque parcelle du globe, ou presque, lui est accessible en un battement de cils. Brrrr !

L’auteur n’a pas chômé pour créer un héros crédible, rapidement identifiable comme une machine, notamment à cause de son langage particulier et de ses réflexions surprenantes. Pourtant, le lecteur s’y attache, bien qu’Arpanet puisse paraître parfois effrayant. Et c’est cette double identité qui porte ce roman : Arpanet constitue-t-il une menace ou un allié ? Une question délicate, surtout lorsque l’on songe à toutes les connaissances et les moyens d’actions en possession de cet individu virtuel. Le résumé vous le dira assez tôt : Arpanet a pu empêcher une Troisième Guerre Mondiale, rien que ça ! Mais que pourrait-il faire de pire ?

Multiples voix

Le roman fourmille de complots politiques, sans que cela n’ennuie une seconde ou ne laisse perplexe le lecteur. Chaque sous-intrigue trouve son intérêt. Les personnages secondaires, comme l’ancien président des Etats-Unis, nous entraîne dans des aventures scientifiques et médiatiques savamment mises en scène, souvent légères, qui font même quelque fois sourire. Les dialogues avec Arpanet constituent des instants toujours savoureux, surtout lorsque la hackeuse se rend compte de son intelligence et de ses capacités extraordinaires.

Une relation mère-enfant, professeur-élève, s’installe entre nos deux héros. Ils apprennent l’un de l’autre, se défient, s’entraident et grandissent ensemble. La bienveillance de l’un et l’innocence de l’autre sont autant de sentiments agréables à analyser et à suivre. Dans ce roman, le lecteur baigne dans une aura lumineuse. Une fois happé, impossible d’en ressortir ! L’algorithme du cœur peut rapidement prendre au piège. Alors réservez-vous assez de temps de lecture avant de vous y plonger. Menace ou conseil ? A vous de voir…

Un must-have

Heureusement, tout ne tourne pas comme nos protagonistes le souhaiteraient. Aux trois quarts de la lecture, l’intrigue prend un tour bien sombre, avant de se retourner pour une fin grandiose, alliant sciences innovantes et discours humaniste. Les passionnées des nouvelles technologies y trouveront leur compte, tout comme les curieux, ou ceux ayant besoin d’une lecture apaisante, surtout en ces temps troublés.

L’algorithme du cœur ne laisse pas indifférent : l’histoire se lit vite, le suspense est palpable, page après page. Arpanet nous épate, la hackeuse nous ravit, et les autres personnages embellissent cette histoire déjà riche et prenante.

Le vocabulaire technique est accessible à tous, les réflexions philosophiques également. N’attendez plus et découvrez ce que le futur nous réserve ! Et ne vous inquiétez : ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. Des enfants virtuels, bien sûr !

Note : 20/20

La chronique vous a donné envie de lire le roman ? Cliquez ici https://bit.ly/3lvAYY1 pour l’acheter et soutenir vos chroniqueurs !

Par Lildrille

Lildrille

Passionnée d’imaginaire et d’évasion depuis longtemps, écrire et lire sont mes activités favorites. Dans un monde souvent sombre, m'évader et fournir du rêve sont mes objectifs. Suivez-moi en tant qu'auteure ici : https://www.facebook.com/ChloeGarciaAuteure. Et en tant que chroniqueuse aussi là : https://simplement.pro/u/Lildrille.

Voir tous les articles de Lildrille →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.