janvier 27, 2022

Tout Pour l’Oseille

18378215

De : Bertrand Van Effenterre

Avec Bruno Putzulu, Sylvie Testud, Laurent Lucas, Patrick Braoudé

Année : 2004

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Le couple Charlie-Prune c’est la galère ! Rien ne va plus, c’est la panne, y compris sur l’oreiller ! Les petits boulots, les plans minables, les agressions ratées, bref tous les coups tordus que Charlie invente, ça ne fonctionne plus… Malgré ou plutôt à cause de l’aide que veut absolument apporter son frère Paulo qui casse tout ce qu’il touche avec son Q.I. imprévisible.
Un soir, dans les bureaux où elle travaille comme « technicienne de surface », Prune observe, sans être vue, ses patrons en train de manipuler une grosse somme d’argent. L’argent, ça peut changer de mains ! Il suffit de mettre au point un casse avec le concours de Frédéric, un ami de toujours, artiste-peintre maudit et séducteur accompli. Complètement à sec, lui est partant pour l’aventure. Mais avec un quatuor pareil, il y a des chances pour que cette combine juteuse se transforme en coup foireux…

Avis :

« Tout pour l’oseille« , une comédie bien loufoque que j’adore revoir régulièrement. Un film passé complètement inaperçu au moment de sa sortie en salle et qui aurait vraiment mérité un meilleur accueil. Quand je le regarde, je rigole du début à la fin, pour moi c’est un vrai divertissement ce film.

« Les riches ont des soucis. Les pauvres ont des emmerdes » dialogue de Sylvie Testud.

feg

Charlie et Prune sont dans une galère monstrueuse et ont du mal à joindre les deux bouts. Prune travaille comme femme de ménage et Charlie est au chômage. Il fait croire à Prune qu’il cherche du travail, mais en vrai il n’arrive pas à en trouver, alors avec son frère Paulo, mentalement instable, ils montent des petits braquages, quelques petites agressions, histoire de se faire quelques billets en attendant mieux. Mais même ça il n’arrive pas à le réussir. La plupart du temps, leurs plans tombent à l’eau et ce sont eux qui sont « les victimes » et ils rentrent chez eux bredouilles.

Un soir, alors qu’elle fait le ménage dans une société, Prune surprend le patron mettre beaucoup d’argent dans un coffre. Un coup plus que facile, puisque l’entreprise est dans une rue isolée et que personne à part Prune et le patron sont dans l’entreprise. Elle en parle à Charlie et avec Paulo et un ami, ils décident de braquer la société et forcer le patron à ouvrir son coffre. Simple en apparence, mais le coup est largement plus compliqué quand il s’agit de Charlie et son frère, car tout peux partir en vrille et deux temps trois mouvements sans même savoir comment et pourquoi.

Ce film, je trouve que c’est l’exemple même de la bonne comédie française réussie. Sur un scénario simple et efficace, le réalisateur Bertrand Van Effenterre, qui n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il officie depuis les années 70, nous offre un film que je trouve vraiment hilarant. Dès la scène d’ouverture du film, on a tout compris. Le personnage principal et son frère forment un duo foireux plus qu’improbable et c’est avec plaisir qu’on les voit faire capoter tous leurs coups.

Le rythme du film est excellent, le réalisateur va droit au but dans sa réalisation et ça fonctionne parce que c’est simple, un peu naïf peut être. Le film n’a pas d’autre but que de faire rire et Van Effenterre y arrive parfaitement. Le réalisateur a un sens comique que j’adore, les quiproquos sont terribles et les réactions des personnages géniales. Les gags mêmes s’ils sont un peu clichés pour certains ne tombent pas dans la facilité. C’est toujours fun, toujours drôle et improbable. A noter qu’en plus de ça, il y a un certain suspens, car comme c’est une équipe de bras cassés, on se demande tout le temps s’ils vont réussir leur coup et comment ils vont pourvoir s’en sortir. Et comme il y a pas mal de rebondissements, j’ai l’impression que le film ne va jamais finir, allant toujours de plus en plus dans l’improbablement drôle. Ça m’a fait penser à du théâtre, un peu comme un vaudeville, d’ailleurs je trouve que le film ferait une pièce géniale.

L’histoire est bien montée et se suit avec plaisir et bonne humeur, malgré les malheurs et autres problèmes d’argent des personnages. C’est tour à tour drôle et subtil ou touchant avec un poil de profondeur et les personnages sont très attachants.

Les acteurs s’en donnent à cœur dans ce film. Le best of c’est Laurent Lucas, qui en vole la vedette à tout le monde dans le rôle du frère complètement dingue et impulsif. Il me fait tellement rire, alors que d’ordinaire c’est un acteur qui me dérange. Tout de suite après, il y a Bruno Putzulu qui est très drôle lui aussi. On voit que c’est un vrai gentil qui a plus de malchance qu’autre chose. J’aime Sylvie Testud que je trouve très tendre et jolie ici. Patrick Braoudé est génial en patron véreux, Thomas Jouannet est un peu sous exploité comme Alexia Portal, mais ils forment un joli couple. Par contre, Christophe Alévêque est très agaçant et ne décroche vraiment pas la palme du meilleur acteur.

tout-pour-l-oseille-christophe-aleveque

Voilà ce que je pouvais dire sur ce film qui est beaucoup trop méconnu. « Tout pour l’oseille » est l’une de mes comédies préférées. Le film est simple, il ne vise pas très haut, mais qu’est-ce qu’il est bon. En un mot j’adore, c’est à découvrir !

Note : 17/20

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=wgan84_NGvI[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.