mars 2, 2021

Alive

alive

Résumé :

Deux condamnés à mort reçoivent une proposition singulière : on supprimera leur peine s’ils acceptent de se soumettre à une étrange expérience. Ils acceptent et se retrouvent dans une pièce totalement hermétique. Peu après, une paroi s’ouvre et laisse apparaître une étrange et superbe jeune femme. Et là, tout bascule. Un mystérieux virus surnaturel ajoutera encore au malaise ambiant… Une incursion dans l’esprit humain et une étude des comportements les plus tortueux…

Avis :

Très souvent le manga le plus populaire s’inscrit dans une démarche assez pénible de reconduction intempestive, favorisant ainsi les séries à rallonge et donc le profit à la place de la qualité. Il suffit de regarder des sagas comme Naruto, Bleach, One Piece ou encore Dragon Ball. Alors il est vrai par contre que certaines séries sont tout de même de qualité malgré leur format long, mais c’est souvent très agaçant de devoir racheter un manga pour avoir une suite qui ne sera pas toujours à la hauteur de nos espérances. Autre problème due aux longues séries, c’est que parfois on n’a pas de suite car la série ne se vend plus et s’arrête brusquement. C’est encore plus frustrant. Du coup, parfois, il est assez intéressant de se tourner vers des séries plus courtes, terminées et avec un sujet qui nous intéresse. Alive est un One Shot de Tsutomu Takahashi et il propose une expérience dans une ambiance très anxiogène.

alive_c03_056

L’histoire commence de manière très abrupte. On rencontre un homme qui est dans le couloir de la mort, car il a assassiné quatre personnes qui ont violé sa femme mais aussi sa femme elle-même. Alors qu’il se dirige vers sa potence, un homme étrange lui propose un marché : celui de quitter le couloir de la mort et de participer à une expérimentation. Le condamné accepte et se retrouve dans une grande salle avec un autre détenu qui possède beaucoup moins de scrupules. Alors que le temps passe et que tous les services demandés sont acceptés, une vitre s’ouvre et une charmante jeune femme se présente comme une sorcière. On apprend alors que les prisonniers font partie d’une expérience, car la jeune femme est infectée par un parasite qui lui confère des pouvoirs psychiques impressionnants et que seul un être plus fort pourra l’en débarrasser. Alors certes, on pourra dire que le scénario est du déjà-vu, mais il faut remettre l’histoire dans son contexte car elle date de 1999. En ce sens, on est devant quelque chose de nouveau et de relativement sympathique.

Il faut dire que l’ambiance est très travaillée et que l’auteur ne lâche pas une seule fois la pression. Le lecteur est constamment dans un milieu anxiogène où on ne se sent pas en sécurité. Dès le départ, les tonalités très sombres plonge le lecteur dans quelque chose de très angoissant. Par la suite, on retrouve nos deux personnages enfermés dans un lieu inconnu et l’un des deux est très violent, ce qui rajoute en insécurité. Enfin, la présence féminine et du parasite dans un milieu humide et chaud renforce un aspect étrange et apeurant. Du coup, on est toujours sur le qui-vive, pris dans cette histoire d’expérimentation et de complot gouvernemental.

L’auteur ne perd pas de vue aussi l’importance des personnages. Ainsi, le pseudo héros possède une réelle épaisseur que l’on découvrira au fur et à mesure du manga. Bien entendu, c’est le personnage le plus étoffé, mais certains secrets sur des personnages secondaires sont plutôt bien amenés et on prend plaisir à lire l’évolution de tout ce petit monde. On émettra par contre un léger bémol sur les pouvoirs du parasite, pas assez explicite, sentant l’improvisation à plein nez, et les passages où la jeune femme les utilise sont un peu trop bizarres, trop en rupture avec l’aspect terre à terre du scénario.  Les dessins sont par contre très bons et la fin laisse augurer quelque chose d’ouvert, ce qui est plutôt intelligent.

alive-1050944

Au final, Alive est un manga fort recommandable même s’il n’exploite pas pleinement son potentiel. Court et dense, il propose une expérience très intéressante, mais surtout il est doté d’un climat anxiogène vraiment bien fichu et qui ne lâche pas le lecteur d’une semelle. Bref, un one shot sympathique qui a le mérite de proposer une histoire complète et plaisante.

Note : 14,5/20

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.